Château d'Aische

château belge

Le château d'Aische est un château situé dans le village belge d'Aische-en-Refail dans la commune d'Éghezée (Région wallonne).

Château d'Aische
Image illustrative de l’article Château d'Aische
Portail
Début construction XVe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1977, no 92035-CLT-0001-01)
Coordonnées 50° 35′ 47″ nord, 4° 49′ 46″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Belgique Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Commune Éghezée
Section Aische-en-Refail
Géolocalisation sur la carte : province de Namur
(Voir situation sur carte : province de Namur)
Château d'Aische
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Château d'Aische

HistoireModifier

La seigneurie d'Aische date de 1211 et le château du XVe siècle. En 1648, Aloysio du Bois acheta Aische pour 5 400 florins au roi d’Espagne ou aux Domaines. Il était déjà propriétaire du fief de Refail comprenant la cour féodale de Walhain, ainsi qu'un l'hôtel particulier à Anvers et les châteaux Kijkuit (Wyneghem) et Zwarte Arend (Deurne).

Elle passe ensuite à Simon de Neuf, à la suite de son mariage avec Philippote du Bois d'Aische, puis à son gendre, le comte Charles Ignace d'Oultremont de Wégimont (1753-1803). Charles Ignace d'Oultremont et Anne de Neuf d'Aische furent les parents d'Émile d'Oultremont et d'Olympe d'Oultremont, épouse du baron Ferdinand du Bois de Nevelle, qui en hérita.

Le châteauModifier

L'important logis en calcaire du XIIIe au XIVe siècle, auquel était accolé un donjon et aujourd'hui en ruine, a été abandonné au début du XIXe siècle. Il faisait face à la grande ferme en U en brique et pierre bleue accessible par le porche d'entrée monumental[1].

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Ministère de la Culture française, Le Patrimoine monumental de la Belgique, Volume 5 Namur, Soledi Liège 1975, p. 15 à p. 17 (ISBN 2-8021-0008-4)