Ouvrir le menu principal

Cathédrale Saint-Étienne de Vienne

cathédrale de Vienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Étienne (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Saint-Étienne.

Cathédrale Saint-Étienne
La cathédrale Saint-Étienne de Vienne.
La cathédrale Saint-Étienne de Vienne.
Présentation
Nom local Stephansdom
Culte Catholique
Dédicataire Saint-Étienne
Type Cathédrale
Rattachement Archidiocèse de Vienne (siège)
Début de la construction 1137
Fin des travaux 1263
Architecte Hans Prachatitz, Leopold Ernst
Style dominant Gothique
Protection Denkmalgeschütztes Objekt
Site web http://www.stephanskirche.at
Géographie
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Vienne
Ville Vienne
Arrondissement Innere Stadt (1er arrondissement de Vienne)
Coordonnées 48° 12′ 30″ nord, 16° 22′ 22″ est

Géolocalisation sur la carte : Vienne

(Voir situation sur carte : Vienne)
Cathédrale Saint-Étienne

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Cathédrale Saint-Étienne

La cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom en allemand) est la cathédrale de Vienne, en Autriche. Elle est située dans le premier arrondissement de la ville.

Cette cathédrale est de style gothique, mais au centre d'un quartier baroque. Son bourdon « Die Pummerin » pèse 20 tonnes. Sa toiture est composée de tuiles vernissées, disposées en motifs linéaires, en diagonale. Sur le toit de la partie Est se trouve l'emblème de l'Empire d'Autriche-Hongrie : l'aigle à deux têtes. La flèche la plus haute de la cathédrale culmine à 136 mètres de hauteur, faisant de la cathédrale Saint-Étienne le plus haut monument religieux de Vienne, devant l'église votive.

Sévèrement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale, la cathédrale a été restaurée en sept ans et a rouvert en 1952. Elle a été visitée par le pape Benoît XVI en 2007. Accessoirement, c'est également la cathédrale où le compositeur Wolfgang Amadeus Mozart s'est marié avec Constanze Weber en 1782.

HistoireModifier

 
Le Stephansdom en 1830

Débutée en 1137, elle est consacrée en 1147, pendant sa construction en présence de Conrad III d'Allemagne, Othon de Freising, ainsi que d'autres nobles allemands prêts à partir pour la deuxième croisade. La première partie fut achevée en 1160. Elle est ensuite agrandie de 1230 à 1245. C'est de cette époque que datent le mur Ouest et les premières tours romanes. En 1258, un grand incendie détruisit une grande partie du bâtiment. Une deuxième structure, plus large et elle aussi romane fut alors reconstruite sur les ruines de l'ancienne et consacrée le .

La cathédrale a été bombardée en 1575 par les Ottomans, puis par Napoléon, ainsi que lors des bombardements alliés à la fin de la Seconde Guerre mondiale qui l'endommagèrent sévèrement.

Elle contient les viscères des Habsbourg.

La création du bâtiment Haas Haus, dans les années 1990, a provoqué un scandale, son style très moderne cassant la beauté de la cathédrale gothique dont la flèche se reflète dans les vitres du bâtiment.

Structure et dimensionsModifier

 
Plan de la cathédrale.

NumismatiqueModifier

La cathédrale Saint-Étienne de Vienne est représentée sur la pièce autrichienne de 0,10 €.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier