Anton Pilgram

architecte et sculpteur morave

Anton Pilgram, né vers 1460 à Brünn et mort en 1515 à Vienne, est un architecte et sculpteur morave relevant du Saint-Empire romain.

Anton Pilgram
Wien.Stephansdom48bis.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Œuvres principales
Portrait d'Anton Pilgram dans la cathédrale Saint-Étienne de Vienne, sous le buffet de l'orgue.
Autoportrait d'Anton Pilgram, chaire de vérité, cathédrale de Vienne. La date de 1880 y a été mise pour commémorer la restauration[1].

BiographieModifier

Après sa formation il commence à œuvrer dans le pays souabe, par exemple en édifiant l'église Saint-Kilian à Heilbronn ou l'église Saint-Georges à Schwieberdingen.

Dans la chapelle Saint-Laurent à Rottweil l'on peut voir l'« Homme penché »[2] qui est considéré comme son premier autoportrait, reprenant la tradition des architectes médiévaux de se faire discrètement représenter dans leurs constructions.

De 1510 à 1511 il se consacre au chantier de l'église gothique tardive Saint-Jacques à Brno[3]. À Brno également, on lui doit en 1510 le portail gothique de l'hôtel de ville.

De 1511 à 1515 il prit part au chantier de la cathédrale Saint-Étienne de Vienne. Dans cette église il se fit à nouveau sculpter regardant son œuvre. Tradition qui fut reprise jusqu'à récemment par des architectes qui se sont fait représenter dans leur bâtiment, comme Henri Beyaert dans la Banque nationale de Bruxelles.

Notes et référencesModifier

  1. Ignaz Schlosser, Die Kanzel und der Orgelfuss zu St. Stefan in Wien, Vienne, Logos Verlag, 1925.
  2. Weckenmännle, Kunstsammlung Lorenzkapelle
  3. Jaroslav Pešina / Karel Kibic (Red): ABC kulturních památek Československa. Prague (Panorama) 1985, p. 64

SourcesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier