Caroline chérie (film, 1968)

film de Denys de La Patellière, sorti en 1968

Caroline chérie est un film ouest-germano-italo-français de Denys de La Patellière sorti en 1968.

Caroline chérie

Réalisation Denys de La Patellière
Scénario Cécil Saint-Laurent
Musique Georges Garvarentz
Acteurs principaux
Sociétés de production Cineurop Production
Norddeutsche Filmproduktion
Mancori Film
Pays de production Drapeau de la France France
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Aventure
Durée 105 minutes
Sortie 1968

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

C'est un remake du film de 1951 : Caroline chérie de Richard Pottier avec Martine Carol.

Synopsis

modifier

Caroline est la fille du comte de Bièvres, un aristocrate désargenté qui veut la marier. Lors d'une partie de campagne au bois de Vincennes, alors que la prise de la Bastille est imminente en ce , elle fait la connaissance de Gaston de Sallanches qui va l'initier à l'amour. Comme ce dernier est réfractaire au mariage, elle doit se résoudre à épouser Georges Berthier, un révolutionnaire peu avenant, mais riche, avocat et député à la Convention. Celui-ci est bientôt mis en accusation par Robespierre et Caroline doit s'enfuir pour sauver sa tête. Elle va alors enchaîner des rencontres galantes qui lui feront traverser tous les périls et retrouver Gaston de Sallanches, devenu l'un des officiers de Bonaparte.

Fiche technique

modifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données d'Unifrance.

  • Titre original français et titre italien : Caroline chérie[1]
  • Titre allemand : Caroline chérie (Schön wie die Sünde)[2]
  • Réalisation : Denys de La Patellière
  • Scénario : D'après le roman de Cécil Saint-Laurent (presses de la Cité)
  • Adaptation et Dialogue : Cécil Saint-Laurent
  • Assistant réalisateur : Roberto Bodegas
  • Chef de production : Jacques-Paul Bertrand
  • Photographie : Sacha Vierny
  • Opérateur : Philippe Brun
  • Musique : Georges Garvarentz
  • Chanson : Caroline chérie est interprétée par Charles Aznavour, paroles de Charles Aznavour et musique de Georges Garvarentz (disques Barclay
  • Orchestration de Mario Bua et Jack Helison - Orchestre symphonique de Rome sous la direction de Carlo Savina
  • Décors : Jean André, assisté de Jean Forestier et Michèle de Broin
  • Son : Jean Rieul
  • Montage : Claude Durand
  • Montage sonore : Michèle Boehm
  • Régisseurs généraux : Serge Lebeau, Philippe Modave et Jean Rognoni
  • Régisseur adjoint : Pierre Bertrand
  • Régisseur extérieur : Charles Chieusse et Maurice Jumeau
  • Manège : Début de Roseville
  • Script-girl : Colette Crochot
  • Ensemblier : Louis Seuret
  • Maquette et costumes de Jacques Fonteray, réalisées sous la direction de Gérard Blaise par Marie Gromtsev, Raymonde et Catherine
  • Chef costumier : Pierre Nourry
  • Le costume de Caroline chérie est édité par Dorothée Bis
  • Attaché de presse : A.M Roy et Yvan Heldman
  • Maquillage : Jacques Bouban
  • Chef posticheur : Huguette lalaurette
  • France Anglade était coiffée par Marc Blanchard
  • Perruques de Maurice Franck
  • Photographe de plateau : Maurice Chapiron
  • Studios et laboratoire Eclair à Épinay-sur-Seine
  • Enregistrement Westrex 1135 Ste S N E C
  • Trucage et générique : C.T.R
  • Directeur de production : Jean Velter
  • Coproduction : Cineurop (Paris) - A.Mancori, A.M Chrétien (Rome) - Norddeutsche, Filmproduktions, Gemeinschaft (Hambourg)
  • Pays de production :   France,   Allemagne de l'Ouest,   Italie[1]
  • Langue originale : Français
  • Format : Couleurs par Eastmancolor - 2,35:1 - Son mono - 35 mm
  • Genre : Aventures historiques[1]
  • Durée : 105 minutes
  • Visa d'exploitation : 31.698
  • Dates de sortie :

Distribution

modifier

Notes et références

modifier
  1. a b c et d « Caroline chérie », sur encyclocine.com (consulté le )
  2. (de) « Caroline chérie (Schön wie die Sünde) », sur filmportal.de (consulté le )

Liens externes

modifier