Ouvrir le menu principal

Canton du Collet-de-Dèze

canton français

Canton du Collet-de-Dèze
Canton du Collet-de-Dèze
Situation du canton du Collet-de-Dèze dans le département de Lozère.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lozère
Arrondissement(s) Florac
Bureau centralisateur Le Collet-de-Dèze
Conseillers
départementaux
Robert Aigoin
Michèle Manoa
2015-2021
Code canton 48 04
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 5 052 hab. (2016)
Densité hab./km2
Géographie
Superficie 631,84 km2
Subdivisions
Communes 23

Le canton du Collet-de-Dèze est un canton français du département de la Lozère.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial de la Lozère (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans la Lozère, le nombre de cantons passe ainsi de 25 à 13.

Le canton du Collet-de-Dèze est formé de communes des anciens cantons de Barre-des-Cévennes (8 communes), de Saint-Germain-de-Calberte (11 communes), de Meyrueis (1 commune), de Florac (3 communes) et du Pont-de-Montvert (2 communes). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Florac. Le bureau centralisateur est situé au Collet-de-Dèze.

CompositionModifier

Lors de sa création, le canton du Collet-de-Dèze comprenait vingt-cinq communes[1].

À la suite de la fusion, au 1er janvier 2016, des communes de Saint-Frézal-de-Ventalon et de Saint-Andéol-de-Clerguemort pour former la commune nouvelle de Ventalon en Cévennes[4], d'une part, et, d'autre part, des communes de Saint-Julien-d'Arpaon et Saint-Laurent-de-Trèves pour former la commune nouvelle de Cans et Cévennes[5], le canton compte désormais vingt-trois communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Le Collet-de-Dèze
(bureau centralisateur)
48051 CC des Cévennes au Mont Lozère 776 (2016)
Barre-des-Cévennes 48019 CC Gorges Causses Cévennes 205 (2016)
Bassurels 48020 CC des Cévennes au Mont Lozère 61 (2016)
Cassagnas 48036 CC Gorges Causses Cévennes 120 (2016)
Cans et Cévennes 48166 CC Gorges Causses Cévennes 280 (2016)
Fraissinet-de-Fourques 48065 CC Gorges Causses Cévennes 74 (2016)
Gabriac 48067 CC des Cévennes au Mont Lozère 99 (2016)
Moissac-Vallée-Française 48097 CC des Cévennes au Mont Lozère 221 (2016)
Molezon 48098 CC des Cévennes au Mont Lozère 93 (2016)
Le Pompidou 48115 CC des Cévennes au Mont Lozère 161 (2016)
Rousses 48130 CC Gorges Causses Cévennes 113 (2016)
Saint-André-de-Lancize 48136 CC des Cévennes au Mont Lozère 126 (2016)
Saint-Étienne-Vallée-Française 48148 CC des Cévennes au Mont Lozère 512 (2016)
Saint-Germain-de-Calberte 48155 CC des Cévennes au Mont Lozère 441 (2016)
Saint-Hilaire-de-Lavit 48158 CC des Cévennes au Mont Lozère 115 (2016)
Saint-Julien-des-Points 48163 CC des Cévennes au Mont Lozère 111 (2016)
Saint-Martin-de-Boubaux 48170 CC des Cévennes au Mont Lozère 176 (2016)
Saint-Martin-de-Lansuscle 48171 CC des Cévennes au Mont Lozère 188 (2016)
Saint-Michel-de-Dèze 48173 CC des Cévennes au Mont Lozère 248 (2016)
Saint-Privat-de-Vallongue 48178 CC des Cévennes au Mont Lozère 233 (2016)
Sainte-Croix-Vallée-Française 48144 CC des Cévennes au Mont Lozère 279 (2016)
Vebron 48193 CC Gorges Causses Cévennes 199 (2016)
Ventalon en Cévennes 48152 CC des Cévennes au Mont Lozère 221 (2016)

DémographieModifier

D'après l'INSEE[6], le canton du Collet-de-Dèze est le 4e canton le moins peuplé de France, derrière ceux de l'île d'Yeu, Langogne et Florac.

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 5 083 habitants[7].

ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Robert Aigoin   FG Agriculteur biologique à Saint-Julien-des-Points
Conseiller général du canton de Saint-Germain-de-Calberte (1992-2015)
Maire de Saint-Julien-des-Points (2001-2008)
2015 en cours Michèle Manoa   EELV Enseignante retraitée
Conseillère générale du canton de Barre-des-Cévennes (2008-2015)
Maire de Sainte-Croix-Vallée-Française (2003-2014)
6ème Vice-Présidente du Conseil départemental

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Robert Aigoin et Michèle Manoa (FG[8]) est élu au premier tour avec 72,69% des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Ardoine Clauzel et Marcel Poudevigne (DVD) (27,31%). Le taux de participation est de 61,53 % (2 882 votants sur 4 684 inscrits)[8] contre 66,11 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Décret no 2014-245 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Lozère.
  2. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 20 mai 2014)
  3. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  4. « Arrêté n°2015348-0003 du 14 décembre 2015 portant création de la commune nouvelle de Ventalon en Cévennes, pages 237-238-239 », sur Préfecture de la Lozère, (consulté le 26 décembre 2015)
  5. « Arrêté n°2015336-0003 du 2 décembre 2015 portant création de la commune nouvelle de Cans et Cévennes, pages 208-209-210 », sur Préfecture de la Lozère, (consulté le 24 décembre 2015)
  6. « Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015 », sur INSEE, (consulté le 21 mars 2015)
  7. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  8. a et b « Résultats du premier tour pour le canton du Collet-de-Dèze », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  9. « Résultats du premier tour pour le département de la Lozère », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)