Molezon

commune française du département de la Lozère

Molezon
Molezon
Ancienne église de Molezon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lozère
Arrondissement Florac
Intercommunalité Communauté de communes des Cévennes au Mont Lozère
Maire
Mandat
David Flayol
2020-2026
Code postal 48110
Code commune 48098
Démographie
Population
municipale
93 hab. (2017 en augmentation de 6,9 % par rapport à 2012)
Densité 6,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 12′ 33″ nord, 3° 40′ 55″ est
Altitude Min. 389 m
Max. 1 011 m
Superficie 14,76 km2
Élections
Départementales Canton du Collet-de-Dèze
Législatives Circonscription de la Lozère
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Voir sur la carte administrative de la région Occitanie
City locator 14.svg
Molezon
Géolocalisation sur la carte : Lozère
Voir sur la carte topographique de la Lozère
City locator 14.svg
Molezon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Molezon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Molezon

Molezon est une commune française, située dans le département de la Lozère en région Occitanie. Ses habitants sont appelés les Molézoniens.

GéographieModifier

Molezon se situe au cœur du parc national des Cévennes, dans le sud du département de la Lozère, à une altitude moyenne de 700 m, à mi-chemin entre Barre-des-Cévennes et Sainte-Croix-Vallée-Française.

Communes limitrophesModifier

Lieux-dits et hameauxModifier

  • Le Villaret
  • Trabassac Bas
  • Le Bruguier Haut
  • La Moulinarié
  • Le Mazel Escassier
  • La Devèze
  • Le Pré du Béal
  • Trabassac Bourg
  • Trabassac Haut
  • Mas Vallat
  • Le Ranc
  • Le Saltet
  • La Roquette Basse
  • La Roquette Haute
  • Le Canourgue
  • L'Abriguet
  • Terrades
  • La Rouvière
  • Les Combelles[2]

Zone périphérique du Parc :

  • Biasses
  • Le Village Molezon
  • Mas Soubreton
  • Mas Breton
  • Le Soulié
  • Le Puech
  • La Courte
  • L'Auradou
  • Le Mazel
  • La Roque
  • Le Castellet
  • Le Bruguier bas

ToponymieModifier

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires de Molezon
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1981 ? André Cavalier DVG  
2001 2004 Frédéric Monod    
2004 En Cours Annie Goiset-Pascal    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2017, la commune comptait 93 habitants[Note 1], en augmentation de 6,9 % par rapport à 2012 (Lozère : -0,37 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
521436533477529544540509530
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
502507476450405400404385380
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
342306278228212190168193159
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
12862768663851109093
2017 - - - - - - - -
93--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monumentsModifier

  • Église de Molezon

Récemment restaurée, cette église fait partie des monuments romans des vallées Française et de Borgne. Elle est inscrite au titre des monuments historiques en 2012[7]. En été des concerts y sont donnés.

BibliographieModifier

  • Saisons Cévenoles, Le Ruisseau de Trabassac, par Frédéric Monod, éditions Ampelos, 2020. Ce récit sensible évoque amplement les hameaux de Trabassac à Molezon, et ses habitants.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier