Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roussillon.

Canton de Roussillon
Canton de Roussillon
Situation du canton de Roussillon dans le département de Isère.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement(s) Vienne
Bureau centralisateur Roussillon
Conseillers
départementaux
Sylvie Dezarnaud
Robert Duranton
2015-2021
Code canton 38 21
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 9 brumaire an X[2],[3]
(31 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 46 756 hab. (2016)
Densité 141 hab./km2
Géographie
Superficie 331,96 km2
Subdivisions
Communes 27

Le canton de Roussillon est un canton français situé dans le département de l'Isère et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Roussillon dans l'arrondissement de Vienne. Son altitude varie de 134 m (Le Péage-de-Roussillon) à 408 m (Saint-Julien-de-l'Herms et Pommier-de-Beaurepaire).

HistoireModifier

Par décret du 18 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Roussillon est conservé et s'agrandit. Il passe de 21 à 27 communes[4].

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1856 Marc Antoine Jourdan
fils aîné[5]
  Propriétaire à Saint-Maurice-l'Exil, maire d'Agnin
1856 1861 Jean-Antoine Hours[6] Républicain Notaire à Anjou
1861 1877 Charles Jourdan Centre droit Propriétaire-agriculteur, éleveur de bestiaux, maire d'Agnin
Député (1871-1876)
1877 1888
(décès)[7]
Jean-Antoine Hours Républicain Maire d'Anjou
1888[8] 1891
(décès)[9]
Charles Jourdan Centre droit Propriétaire-agriculteur, éleveur de bestiaux, maire d'Agnin
Député (1871-1876)
1891[10] 1895 Louis Félix Lombard Républicain Avocat, conseiller municipal de Vienne
Député (1885-1893)
1895 1907 Florentin Desmalles Républicain Propriétaire, maire de Bougé-Chambalud
1907 1919
(décès)[11]
Adolphe Marchand   Maire du Péage-de-Roussillon
1919 1922
(décès)[12]
Lucien Romatif Rad. Maire de Roussillon
1922 1928 Claude Ollier Rad. Ingénieur et industriel
Député (1924-1928 et 1932-1936)
Maire du Péage-de-Roussillon
1928 1940 Paul Benatru Républicain Entrepreneur au Péage-de-Roussillon
Nommé conseiller départemental en 1943[13]
1945 1967 Jean-Baptiste Dufeu Rad. Commerçant
Maire du Péage-de-Roussillon
Sénateur (1955-1974)
1967 1979 Roger Coste PCF Directeur d'école
Maire de Roussillon - Député (1967-1968)
1979 1985 Maurice Poirier PCF Maire de Roussillon (1977-1995)
1985 1992 René Bourget PS Chirurgien-dentiste
Député (1982-1986 et 1990-1993)
1992 1998 Maurice Poirier PCF Maire de Roussillon (1977-1997)
1998 2015 Daniel Rigaud PCF Retraité de la SNCF
Maire de Roussillon (1997-2005)
Les données manquantes sont à compléter.

Daniel Rigaud est un retraité de la SNCF, membre du PCF. Il a été maire de Roussillon de 1997 à 2005. Il est élu au conseil général de l'Isère en 1998, il est réélu le 28 mars 2004 avec 53,05 %, et de nouveau réélu en mars 2011.

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Sylvie Dézarnaud   LR Maire de Revel-Tourdan
2015 en cours Robert Duranton   LR Maire de Roussillon
Vice-Président chargé de l'agriculture, de l'irrigation, de la filière bois et de l'environnement

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Isabelle Chareyron et Jean-Philippe Lefevre (FN, 32,64 %) et Sylvie Dezarnaud et Robert Duranton (Union de la Droite, 26,13 %). Le taux de participation est de 49,33 % (15 501 votants sur 31 421 inscrits)[14] contre 49,24 % au niveau départemental[15] et 50,17 % au niveau national[16]. Au second tour, Sylvie Dezarnaud et Robert Duranton (Union de la Droite) sont élus avec 59,1 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 48,36 % (7 798 voix pour 15 194 votants et 31 420 inscrits)[17].

CompositionModifier

Avant 2015Modifier

Avant 2015, le canton de Roussillon regroupait vingt et une communes et comptait 47 574 habitants (recensement de 2006 sans doubles comptes).


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Roussillon
(chef-lieu)
38344 CC Entre Bièvre et Rhône 11,62 8 187 (2014) 705


Agnin 38003 CC Entre Bièvre et Rhône 7,96 1 069 (2014) 134
Anjou 38009 CC Entre Bièvre et Rhône 5,03 1 016 (2014) 202
Assieu 38017 CC Entre Bièvre et Rhône 12,34 1 373 (2014) 111
Auberives-sur-Varèze 38019 CC Entre Bièvre et Rhône 7,05 1 472 (2014) 209
Bougé-Chambalud 38051 CC Entre Bièvre et Rhône 15,85 1 400 (2014) 88
Chanas 38072 CC Entre Bièvre et Rhône 11,65 2 467 (2014) 212
La Chapelle-de-Surieu 38077 CC Entre Bièvre et Rhône 11,22 729 (2014) 65
Cheyssieu 38101 CC Entre Bièvre et Rhône 8,55 1 042 (2014) 122
Clonas-sur-Varèze 38114 CC Entre Bièvre et Rhône 6,83 1 506 (2014) 220
Le Péage-de-Roussillon 38298 CC Entre Bièvre et Rhône 7,41 6 676 (2014) 901
Sablons 38349 CC Entre Bièvre et Rhône 10,23 2 188 (2014) 214
Saint-Alban-du-Rhône 38353 CC Entre Bièvre et Rhône 3,56 856 (2014) 240
Saint-Clair-du-Rhône 38378 CC Entre Bièvre et Rhône 7,16 3 902 (2014) 545
Saint-Maurice-l'Exil 38425 CC Entre Bièvre et Rhône 12,82 6 030 (2014) 470
Saint-Prim 38448 CC Entre Bièvre et Rhône 7,30 1 318 (2014) 181
Saint-Romain-de-Surieu 38452 CC Entre Bièvre et Rhône 4,71 348 (2014) 74
Salaise-sur-Sanne 38468 CC Entre Bièvre et Rhône 16,15 4 498 (2014) 279
Sonnay 38496 CC Entre Bièvre et Rhône 14,17 1 242 (2014) 88
Vernioz 38536 CC Entre Bièvre et Rhône 11,32 1 241 (2014) 110
Ville-sous-Anjou 38556 CC Entre Bièvre et Rhône 18,25 1 186 (2014) 65

Depuis 2015Modifier

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, le canton de Roussillon regroupe désormais vingt-sept communes[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Roussillon
(bureau centralisateur)
38344 CC Entre Bièvre et Rhône 8 187 (2014)
Agnin 38003 CC Entre Bièvre et Rhône 1 069 (2014)
Anjou 38009 CC Entre Bièvre et Rhône 1 016 (2014)
Beaurepaire 38034 CC Entre Bièvre et Rhône 4 869 (2014)
Bellegarde-Poussieu 38037 CC Entre Bièvre et Rhône 975 (2014)
Bougé-Chambalud 38051 CC Entre Bièvre et Rhône 1 400 (2014)
Chalon 38066 CC Entre Bièvre et Rhône 170 (2013)
Chanas 38072 CC Entre Bièvre et Rhône 2 467 (2014)
La Chapelle-de-Surieu 38077 CC Entre Bièvre et Rhône 729 (2014)
Cour-et-Buis 38134 CC Entre Bièvre et Rhône 854 (2014)
Jarcieu 38198 CC Entre Bièvre et Rhône 1 029 (2014)
Moissieu-sur-Dolon 38240 CC Entre Bièvre et Rhône 699 (2014)
Monsteroux-Milieu 38244 CC Entre Bièvre et Rhône 787 (2014)
Montseveroux 38259 CC Entre Bièvre et Rhône 946 (2014)
Pact 38290 CC Entre Bièvre et Rhône 836 (2014)
Le Péage-de-Roussillon 38298 CC Entre Bièvre et Rhône 6 676 (2014)
Pisieu 38307 CC Entre Bièvre et Rhône 542 (2014)
Pommier-de-Beaurepaire 38311 CC Entre Bièvre et Rhône 715 (2014)
Primarette 38324 CC Entre Bièvre et Rhône 729 (2014)
Revel-Tourdan 38335 CC Entre Bièvre et Rhône 1 038 (2014)


Sablons 38349 CC Entre Bièvre et Rhône 2 188 (2014)
Saint-Barthélemy 38363 CC Entre Bièvre et Rhône 981 (2014)
Saint-Julien-de-l'Herms 38406 CC Entre Bièvre et Rhône 141 (2014)
Saint-Romain-de-Surieu 38452 CC Entre Bièvre et Rhône 348 (2014)
Salaise-sur-Sanne 38468 CC Entre Bièvre et Rhône 4 498 (2014)
Sonnay 38496 CC Entre Bièvre et Rhône 1 242 (2014)
Ville-sous-Anjou 38556 CC Entre Bièvre et Rhône 1 186 (2014)

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
28 36731 35132 81434 96538 73641 91145 82848 65349 073
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[18] puis population municipale à partir de 2006[19])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 46 320 habitants[20].

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 352
  2. Notice communale de Roussillon sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 800.
  4. a b et c Décret no 2014-180 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Isère.
  5. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH121/PG/FRDAFAN83_OL1382001v001.htm
  6. http://gw.geneanet.org/favrejhas?lang=fr&p=jean+antoine&n=hours
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6232518j/f2.item.r=canton.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62649228/f6.item.r=canton.zoom
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6252139w/f1.item.r=canton.zoom
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62521609/f20.item.r=canton.zoom
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k243718q/f3.item.r=canton.zoom
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6456996d/f11.item.r=Romatif.zoom
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9729795r/f6.item.r=canton%20Corse.zoom
  14. « Résultats du premier tour pour le canton de Roussillon », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  15. « Résultats du premier tour pour le département de l'Isère », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  16. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  17. « Résultats du second tour pour le canton de Roussillon », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  18. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  20. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee