Canton de Petreto-Bicchisano

canton français

Canton de Petreto-Bicchisano
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Corse
Département Corse-du-Sud
Arrondissement(s) Sartène
Chef-lieu Petreto-Bicchisano
Conseiller général Paul-Joseph Caïtucoli
2008-2015
Code canton 2A 34
Démographie
Population 1 644 hab. (2012)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Superficie 146,77 km2
Subdivisions
Communes 6

Le canton de Petreto-Bicchisano est une ancienne division administrative française, située dans le département de la Corse-du-Sud et la collectivité territoriale de Corse.

GéographieModifier

Ce canton était organisé autour de Petreto-Bicchisano dans l'arrondissement de Sartène. Son altitude variait de 0 m pour Sollacaro à 1 680 m pour Olivese, avec une moyenne de 495 m.

HistoireModifier

  • De 1833 à 1848, les cantons de Serra et de Petreto-Bicchisano avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[1].

AdministrationModifier

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845 Antonio Vincentello
Colonna d'Istria
(1790-1849)
  Propriétaire à Setreto et Bicchisano
maire de Sollacaro
1845 1852 Baron
Ignace de Césari
(1810-1879)
  Propriétaire à Casalabriva et à Ajaccio, juge de paix
1852 1855 Jean-Baptiste Peretti    
1855 1861 Antoine Dominique
Abbatucci[3]
  Lieutenant-colonel de zouaves
1861 1870 Baron
Ignace de Césari
  Propriétaire à Casalabriva et à Ajaccio
1870 1877
(décès)
Antoine André de Casabianca
(1816-1877)
  Médecin à Bastia
1877 1883 Hercule
Colonna d'Istria
Bonapartiste Juge de paix, adjoint au maire de Zicavo
1883 1887
(démission)[4]
Antoine Ogliastroni   Maire de Casalabriva
1887[5] 1889 Hercule
Colonna d'Istria
(1832-1906)
Républicain Juge de paix, adjoint au maire de Zicavo
1889 1892
(décès)[6]
Jean Jourdan
Casanelli d'Istria
(1820-1892)[7]
  Président du Tribunal de première instance d'Ajaccio
1892[8] 1896
(annulation)[9]
Joseph Giustiniani Républicain
aréniste
Docteur en médecine
Directeur de la Santé à Ajaccio
1896[10] 1904
(invalidation)[11]
Joseph Guiderdoni Républicain Pharmacien à Ajaccio
1904[12] 1931 Célestin Marc Caïtucoli Rad. Ancien employé de commerce
Député (1919-1928)
Maire de Sollacaro (1912-1935)
1931 1938
(décès)
Simon Luciani
(1879-1938)
Rad. Médecin, poète, maire de Moca-Croce
1938[13] 1940 Lucien Luciani
(1908-1974)
Fils du précédent
Rad. Maire de Moca-Croce
1945 1974
(décès)
Lucien Luciani Rad.ind.
puis UDR
Maire de Moca-Croce
1974 1976 Paul-Donat Poli MRG Médecin ORL, maire d'Olivese
1976 2001 Toussaint Luciani[14]
(1937-2018)
MRG puis PS
puis DVG
Ancien élève de l'Ecole Polytechnique
Conseiller régional
Maire de Moca-Croce
2001 2008 Michel Polverelli SE Inspecteur de l'Éducation nationale, Petreto-Bicchisano
2008 2015 Paul-Joseph Caïtucoli PNC Chargé de mission au Comité régional d'expansion et de promotion agricole de la Corse
Maire d'Argiusta-Moriccio (depuis 2014)
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1904   M. Péraldi RG  
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

CompositionModifier

Le canton de Petreto-Bicchisano comprenait six communes et comptait 1 644 habitants, selon le recensement de 2012 (population municipale).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Argiusta-Moriccio 79 20140 2A021
Casalabriva 185 20140 2A071
Moca-Croce 232 20140 2A160
Olivese 237 20140 2A186
Petreto-Bicchisano 561 20140 2A211
Sollacaro 350 20140 2A284

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
2 3462 1111 8271 7041 6421 6361 6721 6551 644
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements, et avis du Conseil d'Etat / J. B. Duvergier », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  2. Décret no 2014-229 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Corse-du-Sud.
  3. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH001/PG/FRDAFAN83_OL0001073v001.htm
  4. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  5. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  6. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  7. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH034/PG/FRDAFAN83_OL0439081v001.htm
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  12. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  13. « Le Temps », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  14. « Toussaint Luciani : L’âme d’un combattant », sur Paroles de Corse (consulté le 30 septembre 2020).
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012