Ouvrir le menu principal

Canton de Montpellier-5

canton français

Canton de Montpellier-5
Canton de Montpellier-5
Situation du canton de Montpellier-5 dans le département de Hérault.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement(s) Montpellier
Bureau centralisateur Montpellier
Conseillers
départementaux
Maud Bodkin
Jérémie Malek
2015-2021
Code canton 34 19
Histoire de la division
Création 23 juillet 1973[1]
Modification 1 1992
Modification 2 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 51 217 hab. (2016)
Subdivisions
Communes fraction Montpellier

Le canton de Montpellier 5 est situé dans l'Hérault, dans l'arrondissement de Montpellier.

CompositionModifier

De 1973 à 1992Modifier

Jusqu'en 1992, le canton de Montpellier-5 comprenait des quartiers du sud de Montpellier et les trois communes de Lattes, Palavas-les-Flots et Pérols. Ces trois communes sont alors constituées en canton de Lattes dont le premier conseiller général élu est Michel Vaillat, alors conseiller général de Montpellier-5.

De 1992 à 2015Modifier

 
Situation du Canton de Montpellier-5 dans le département de l'Hérault de 1992 à 2015.

Il incluait les quartiers suivants :

  • Moularès ;
  • Près-d'Arènes ;
  • Saint-Martin ;
  • Cité Mion ;
  • La Rauze ;
  • Tournezy ;
  • Les Aiguerelles ;
  • La Restanque.

Depuis 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Montpellier
(chef-lieu)
34172 Montpellier Méditerranée Métropole Fraction : 50 879(2015)
Commune : 275 318 (2014)

Le canton est désormais composé de la partie de la commune de Montpellier située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Jean-de-Védas, route de Lavérune, avenue de la Croix-du-Capitaine, rue de Claret, avenue de Toulouse, boulevard Berthelot, boulevard Vieussens, boulevard Rabelais, boulevard d'Orient, boulevard de Strasbourg, rue du Pont-de-Lattes, avenue Henri Frenay, rue Aristide Ollivier, rue du Clos-René, rue Joffre, boulevard Victor Hugo, boulevard de l'Observatoire, boulevard du Jeu de Paume, grand-rue Jean Moulin, rue Lapeyronie, rue de la Fontaine, rue Jules Latreilhe, rue Saint-Côme, rue Voltaire, rue Joubert, rue Saint-Ravy, rue de la Vieille, rue de l'Herberie, rue de la Draperie Rouge, rue de l'Aiguillerie, rue des Écoles Laïques, boulevard Louis Blanc, boulevard Pasteur, place Albert Ier, rue Auguste Broussonnet, rue de la Portalière-des-Masques, avenue d'Assas, rue de Las Sorbes, avenue de la Gaillarde, rue de Louvain, avenue de l’École d'Agriculture Gabriel Buchet, rue Boussinesq, boulevard Benjamin Milhaud, avenue de Lodève, ligne droite dans le prolongement de l'impasse des Oiseaux-Bleus, avenue de la Liberté, route nationale 109, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Juvignac[2].

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1979 Jacques Giret RI puis UDF-PR Maire de Palavas-les-Flots (1953-1989)
1979 1985 Raymond Dugrand PS Professeur d'université, géographe
Adjoint au Maire de Montpellier
1985 1992 Michel Vaillat UDF-DL Maire de Lattes
1992 2015 Christian Bénézis PS Adjoint au maire de Montpellier de 1989 à 2001
Vice-Président du Conseil Général
Président d'Hérault Sport

Michel Vaillat est élu conseiller général du nouveau canton de Lattes en 1992.

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Maud Bodkin   DVG Etudiante, conseillère municipale de Montpellier
2015 en cours Jérémie Malek   DVG Travailleur social, conseiller municipal de Montpellier

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Maud Bodkin et Jérémie Malek (DVG, 19,85 %) et François Gaubert et Geneviève Hollender (FN, 18,02 %). Le taux de participation est de 45,47 % (13 439 votants sur 29 555 inscrits)[3] contre 51,87 % au niveau départemental[4] et 50,17 % au niveau national[5]. Au second tour, Maud Bodkin et Jérémie Malek (DVG) sont élus avec 74,44 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 45,59 % (9 110 voix pour 13 474 votants et 29 555 inscrits)[6].

Maud Bodkin et Jérémie Malek sont membres du groupe LREM.

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--14 88514 49315 67816 87817 482
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7] puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 50 718 habitants[9].

Galerie photographiqueModifier

  Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier