Canton de Mont-Louis

canton de l'arrondissement de Prades (Pyrénées-Orientales, Languedoc-Roussillon, France)

Canton de Mont-Louis
Canton de Mont-Louis
Situation du canton de Mont-Louis dans le département de Pyrénées-Orientales.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement(s) Arrondissement de Prades
Chef-lieu Mont-Louis
Conseiller général Pierre Bataille
2011-2015
Code canton 66 06
Démographie
Population 3 970 hab. (2012)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Superficie 305,12 km2
Subdivisions
Communes 15

Le canton de Mont-Louis est une circonscription électorale française située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Languedoc-Roussillon.

HistoireModifier

Le canton est créé en 1793 sous le nom de canton de Mont-Libre, correspondant à la désignation de son chef-lieu durant la période révolutionnaire. Il prend le nom de canton de Mont-Louis à partir de 1801. Il est constitué à partir de communes détachées de deux autres cantons[1],[2] :

À sa création, le canton compte donc onze communes.

En 1801, à la suite de la dissolution du canton de Formiguères, le canton de Mont-Louis récupère les communes de Formiguères, Les Angles, Fontrabiouse, Matemale, Puyvalador et Réal et compte désormais dix-sept communes.

En 1822, Prats-Saint-Thomas est rattachée à Fontpédrouse et Els Cortals à La Llagonne. Le canton compte désormais quinze communes, effectuel actuel.

CompositionModifier

Le canton de Mont-Louis groupe 15 communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Mont-Louis
(chef-lieu)
66117 CC Pyrénées Catalanes 0,39 179 (2014) 459


Les Angles 66004 CC Pyrénées Catalanes 43,20 529 (2014) 12
Bolquère 66020 CC Pyrénées Catalanes 17,61 799 (2014) 45
La Cabanasse 66027 CC Pyrénées Catalanes 3,26 670 (2014) 206
Caudiès-de-Conflent 66047 CC Pyrénées Catalanes 6,50 17 (2014) 2,6
Fontpédrouse 66080 CC Conflent-Canigó 64,35 129 (2014) 2
Fontrabiouse 66081 CC Pyrénées Catalanes 15,57 135 (2014) 8,7
Formiguères 66082 CC Pyrénées Catalanes 46,88 447 (2014) 9,5
La Llagonne 66098 CC Pyrénées Catalanes 23,09 230 (2014) 10
Matemale 66105 CC Pyrénées Catalanes 18,88 272 (2014) 14
Planès 66142 CC Pyrénées Catalanes 14,24 54 (2014) 3,8
Puyvalador 66154 CC Pyrénées Catalanes 19,46 73 (2014) 3,8
Réal 66159 CC Pyrénées Catalanes 10,45 64 (2014) 6,1
Saint-Pierre-dels-Forcats 66188 CC Pyrénées Catalanes 12,81 266 (2014) 21
Sauto 66192 CC Pyrénées Catalanes 8,43 93 (2014) 11

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Sauveur Colomer Propriétaire, maire de Err en 1830
1839 1848 Dominique Vergès Médecin à Vinça - Propriétaire à Fontrabiouse
1848 1852 François Colomer Marchand boucher à Mont-Louis
1852 1867 Joseph Sans Juge de paix
1867 1871 Louis Jacomet Juge au Tribunal de Prades
1871 1880 Gustave Pallarès Républicain Maire de Prades (1861-1870)
1880 1893
(décès)[3]
Joseph Blanc Droite Maire de Mont-Louis (1873-1878 et 1888-1893)
1893[4] 1902
(décès)[5]
Alexandre Blanc
(frère du précédent)
Libéral Propriétaire à Mont-Louis
1902[6] 1904 Baron
Hippolyte Després
Républicain Propriétaire foncier, adjoint au maire de Perpignan
1904 1919 André Vilar Rad. Chef de cabinet particulier du Sous-secrétaire d'État
des Postes et Télégraphes
1919 1928 Charles-Emmanuel Brousse Conseiller municipal de Perpignan
1928 1940 Marius Sévène Rad.ind. Médecin
Maire de Mont-Louis
Nommé conseiller départemental en 1943[7]
1945 1961 Charles Bourrat
(1884-1964)
SFIO Avocat
Ancien préfet de la Moselle
1961 1973 Vincent Chicheil UNR
puis UDR
Maire de Saint-Pierre-dels-Forcats
1973 1985 Guy Malé PS puis
MRG
puis UDF
Directeur technique
président du conseil général (1982-1987)
sénateur (1983-1987)
maire de Bolquère (1977-1983), maire de Prades
Elu en 1985 dans le canton de Prades
1985 1992 Antoine Sabaté-Bigorre DVD Maire de Mont-Louis (1983-2001)
1992 2004 Raymond Trilles DVG Commerçant, maire de Matemale
2004 2011 Christian Blanc DVD Commerçant puis cadre à la station de ski
Maire des Angles (1989-2014)
2011 2015 Pierre Bataille DVD Artisan, maire de Fontrabiouse
Les données manquantes sont à compléter.

Historique des électionsModifier

Élection de 2004Modifier

Les élections cantonales de 2004 ont eu lieu les dimanches 21 et . Abstention : 29,20 % au premier tour ; 21,97 % au second tour.

2e tour de l'élection de 2004
Candidat Parti % Voix
Christian Blanc sans étiquette 54,65 % 1499
Raymond Trilles PS 45,35 % 1244

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   Bonaventure Vigo-Grau   Propriétaire à Quez
1889 1898
(décès)
Jean-Baptiste Merlat
(1825-1898)
Républicain Notaire, maire de Formiguères (1892-1896)
1898   Louis Merlat
(fils du précédent, 1862-1948)
Républicain Notaire à Formiguères
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
2 5642 7192 7783 0453 3873 8504 1704 0013 970
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9)
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Mont-Louis », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  3. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le ).
  4. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le ).
  5. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le ).
  6. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le ).
  7. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 24 janvier 1943, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97296925/f4.item.r=canton.zoomlire en ligne]).
  8. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  9. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012

Voir aussiModifier