Canton de Guer

canton du Morbihan, en France

Canton de Guer
Canton de Guer
Situation du canton de Guer dans le département du Morbihan.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement(s) Vannes
Bureau centralisateur Guer
Conseillers
départementaux
Yannick Chesnais
Marie-Hélène Herry
2015-2021
Code canton 56 04
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 3 brumaire an X[3],[4]
(25 octobre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 39 573 hab. (2018)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Superficie 571,92 km2
Subdivisions
Communes 23

Le canton de Guer est une division administrative française, située dans le département du Morbihan et la région Bretagne. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 7 à 26.

HistoireModifier

  • De 1833 à 1848, les cantons de Guer et de Ploërmel avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[5].
  • Un nouveau découpage territorial de la Morbihan entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 21 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans le Morbihan, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21.

ReprésentationModifier

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   Henri François Théaud de Lorgeril   Maire de Guer (1833-1847)
1901 1919 Pierre Gombaud Conservateur Maire de Guer (1892-1919)
1919 1929 Joseph Labbé Républicain
libéral
Premier adjoint au maire de Guer
1929 1937 Jean Savigné Républicain
indépendant
catholique

URD
Agriculteur, adjoint au maire de Monteneuf
1937 1940 René Le Toquin Républicain Mercier en gros, maire de Guer
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers généraux avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Mathurin
Le Goaësbe de Bellée
(1782-?)
  Avocat puis Président du Tribunal civil de Ploërmel
1842 1848 Alphonse Joseph Constant
Bourelle de Sivry
Centre gauche Propriétaire du château de Villeneuve à Pleucadeuc
Ancien député (1831-1842)
Sénateur (1854-1862)
1848 1852 Amédée de Savignac   Propriétaire à Augan
1852 1861 Eugène Charles François
de la Foye
(1795-1864)
  Chef d'escadron d'artillerie, maire de Guer (1854-1859)
1861 1880 Comte
Charles du Bot
Droite Propriétaire, maire de Monteneuf
1880 1886 Henri Louis Carouge[8] Républicain Propriétaire, maire de Guer (1878-1887)
1886 1898 Prosper de l'Estourbeillon Droite Maire de Porcaro
1898 1904 Auguste Carouge
(fils)
Rad. Avocat à Guer
1904 1908
(décès)[9]
Charles Alexandre Marie François
Comte de La Foye
  Ancien général de l'artillerie
Propriétaire du château du Tertre à Guer
1908[10] 1910 Hippolyte du Bot
(fils de Ch. du Bot)
Droite Maire de Monteneuf
1910 1919 Émile Robert Républicain Docteur en médecine à Guer
1919 1923
(invalidation)
Louis de Raguenel de
Montmorel
Conservateur Capitaine d'artillerie
Maire de Guer (1919-1935)
1923 1923
(décès)[11]
René-Marie Jallut Républicain Propriétaire à Guer
1923[12] 1928 Jean-Marie Gapais
(1873-1959)
RG Représentant de commerce à Guer
1928 1940 Victor Molac
(1894-1961)
URD Médecin, conseiller municipal de Guer
Nommé conseiller départemental en 1943[13]
1945 1958 Victor Molac DVD Maire de Guer (1947-1958)
1958 1970 Jean Lorand
(1917-2014)
RI Conseiller municipal de Guer
1970 1982 Joseph Coudray DVD puis
UDF-CDS
Maire de Guer (1971-1979)
1982 1994 Gurval Colléaux UDF-CDS Professeur, maire de Guer (1979-2001)
1994 2013
(démission)
Jean-Marie Chadouteau PS Inspecteur de l’enseignement technique
Conseiller municipal de Guer (1983-2008)
2013 2015 Tiphaine Bibard PS Infirmière libérale
Présidente du centre social du pays de Guer (2003-2013)

Conseillers départementaux depuis 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Yannick Chesnais   DVD Formateur en ébénisterie
Adjoint au maire des Fougerêts
10e vice-président de la commission permanente du conseil départemental
2015 en cours Marie-Hélène Herry   DVD Directrice d'école
Maire de Saint-Malo-de-Beignon (depuis 2014)
Présidente de la commission "Éducation, culture et sport" du conseil départemental

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Yvette Annee et Pierrick Lelievre (DVD, 29,28 %) et Yannick Chesnais et Marie-Hélène Herry (DVD, 26,77 %). Le taux de participation est de 51,24 % (14 962 votants sur 29 201 inscrits)[14] contre 52,56 % au niveau départemental[15] et 50,17 % au niveau national[16].

Au second tour, Yannick Chesnais et Marie-Hélène Herry (DVD) sont élus avec 53,65 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 45,91 % (6 117 voix pour 13 407 votants et 29 200 inscrits)[17].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation du canton de Guer dans le département du Morbihan avant 2015.

Jusqu'en 2014, le canton de Guer regroupait 7 communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Guer
(chef-lieu)
56075 56380 52,11 6 327 (2012) 121


Augan 56006 56800 40,93 1 521 (2012) 37
Beignon 56012 56380 24,87 1 778 (2012) 71
Monteneuf 56136 56380 30,62 763 (2012) 25
Porcaro 56180 56380 15,73 675 (2012) 43
Réminiac 56191 56140 12,15 365 (2012) 30
Saint-Malo-de-Beignon 56226 56380 3,49 499 (2012) 143

Composition depuis 2015Modifier

Lors du redécoupage de 2014, le canton de Guer comprenait 26 communes[2].

À la suite de la fusion au des communes de La Chapelle-Gaceline et Glénac avec La Gacilly, d'une part, et de Quelneuc avec Carentoir, d'autre part, le canton regroupe 23 communes.

Liste des 23 communes du canton de Guer au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Guer
(bureau centralisateur)
56075 De l'Oust à Brocéliande Communauté 52,11 6 141 (2018) 118   
Allaire 56001 Redon Agglomération 41,74 3 866 (2018) 93   
Augan 56006 De l'Oust à Brocéliande Communauté 40,93 1 535 (2018) 38   
Béganne 56011 Redon Agglomération 35,50 1 401 (2018) 39   
Beignon 56012 De l'Oust à Brocéliande Communauté 24,87 1 931 (2018) 78   
Carentoir 56033 De l'Oust à Brocéliande Communauté 72,87 3 100 (2018) 43   
Cournon 56044 De l'Oust à Brocéliande Communauté 10,87 773 (2018) 71   
La Gacilly 56061 De l'Oust à Brocéliande Communauté 37,97 3 979 (2018) 105   
Les Fougerêts 56060 Redon Agglomération 19,91 952 (2018) 48   
Monteneuf 56136 De l'Oust à Brocéliande Communauté 30,62 756 (2018) 25   
Peillac 56154 Redon Agglomération 24,57 1 853 (2018) 75   
Porcaro 56180 De l'Oust à Brocéliande Communauté 15,73 725 (2018) 46   
Réminiac 56191 De l'Oust à Brocéliande Communauté 12,15 398 (2018) 33   
Rieux 56194 Redon Agglomération 27,78 2 855 (2018) 103   
Saint-Gorgon 56216 Redon Agglomération 5,69 393 (2018) 69   
Saint-Jacut-les-Pins 56221 Redon Agglomération 22,81 1 740 (2018) 76   
Saint-Jean-la-Poterie 56223 Redon Agglomération 8,44 1 485 (2018) 176   
Saint-Malo-de-Beignon 56226 De l'Oust à Brocéliande Communauté 3,49 522 (2018) 150   
Saint-Martin-sur-Oust 56229 De l'Oust à Brocéliande Communauté 28,24 1 292 (2018) 46   
Saint-Perreux 56232 Redon Agglomération 6,23 1 110 (2018) 178   
Saint-Vincent-sur-Oust 56239 Redon Agglomération 15,66 1 528 (2018) 98   
Théhillac 56250 Redon Agglomération 14,46 598 (2018) 41   
Tréal 56253 De l'Oust à Brocéliande Communauté 19,28 640 (2018) 33   
Canton de Guer 5604 571,92 39 573 (2018) 69  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 12310 10310 0799 5929 9289 55811 64611 75211 928
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[18] puis population municipale à partir de 2006[19])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2018, le canton comptait 39 573 habitants[Note 1], en augmentation de 0,16 % par rapport à 2013 (Morbihan : +2,32 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
39 50939 573
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[20].)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 200
  2. a b et c Décret no 2014-215 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Morbihan.
  3. Notice communale de Guer sur le site de l'EHESS.
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 808.
  5. « Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements, et avis du Conseil d'Etat / J. B. Duvergier »  , sur Gallica, (consulté le 9 septembre 2020).
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 21 mai 2014)
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH034/PG/FRDAFAN83_OL0432001v001.htm
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le 9 septembre 2020).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le 9 septembre 2020).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le 9 septembre 2020).
  12. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le 9 septembre 2020).
  13. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le 9 septembre 2020).
  14. « Résultats du premier tour pour le canton de Guer », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  15. « Résultats du premier tour pour le département du Morbihan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  16. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  17. « Résultats du second tour pour le canton de Guer », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  18. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  20. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Articles connexesModifier