Ouvrir le menu principal

Canton de Draguignan

canton français

Canton de Draguignan
Canton de Draguignan
Situation du canton de Draguignan dans le département de Var.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Arrondissement(s) Draguignan
Bureau centralisateur Draguignan
Conseillers
départementaux
Jean-Bernard Miglioli
Marie Rucinski-Becker
2015-2021
Code canton 83 03
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 15 brumaire an X[2],[3]
(4 novembre 1801)

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 45 823 hab. (2016)
Densité 648 hab./km2
Géographie
Superficie 70,74 km2
Subdivisions
Communes 2

Le canton de Draguignan est un canton français situé dans le département du Var et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Draguignan dans l'arrondissement de Draguignan. Son altitude varie de 100 m (Trans-en-Provence) à 603 m (Draguignan).

HistoireModifier

Le canton de Draguignan a été créé en 1801[5].

Un nouveau découpage territorial du Var (département) entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 27 février 2014[4]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans le Var, le nombre de cantons passe ainsi de 43 à 23. Le nombre de communes du canton de Draguignan passe de 4 à 2.

Le canton est désormais formé de deux communes de l'ancien canton. Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Draguignan. Le bureau centralisateur est situé à Draguignan.

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Joseph Antoine Roque
(1793-1884)
  Notaire - Maire de Draguignan (1846)
1848 1851 Augustin Alleman Républicain
modéré
Banquier
Représentant du peuple (1848-1849)
1852 1870 Honoré Théus[7]   Docteur en médecine
Maire de Draguignan (1849-1853)
1870 1871 Claude Gustave Pellicot
(1817-?)
  Avocat
1871 1891
(démission)[8]
Félix Anglès Républicain Avocat - Maire de Draguignan (1870-1874)
1891[9] 1913 Félicien Clavier
(1831-?)
Rad. Ingénieur-architecte - Maire de Draguignan (1881-1912)
1913 1919 Ernest Maunier SFIO Professeur
Maire de Flayosc (1912-1919)
1919 1924
(démission)[10]
Victor Troin Rad. Docteur en médecine
1924[11] 1937 Ernest Maunier SFIO
puis PSdF
Professeur
Maire de Flayosc (1912-1919)
1937 1940 Antoine Favro SFIO Commerçant à Draguignan
1943 1945 Fernand Escullier   Professeur
Maire de Draguignan (1941-1944)
Nommé conseiller départemental en 1943[12]
1945 1951 Antoine Favro SFIO puis DVG Maire de Draguignan (1953-1959)
1951 1970 Louis Fabre SFIO Employé de la compagnie PLM
Conseiller municipal de Draguignan
1970 1988 André Gayrard SFIO puis PS Médecin
Maire de Draguignan (1974-1975)
1988 2015 Max Piselli UDF-PR puis UMP Professeur de collège puis chef d'entreprise
Maire de Draguignan (1986-1995 puis 2001-2014)
Vice-président du conseil général (2004-2015)
Président de la Communauté d'agglomération dracénoise (2001-2008)

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean-Bernard Miglioli   LR Cadre de la fonction publique territoriale, Flayosc
2015 en cours Marie Rucinski-Becker   LR Directrice d'un organisme de formation professionnelle
5e vice-présidente du Département, chargée des risques liés aux inondations

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Alain Macke et Marie-France Passavant (FN, 36,66 %) et Jean-Bernard Miglioli et Marie Rucinski-Becker (Union de la Droite, 23,41 %). Le taux de participation est de 52,09 % (15 569 votants sur 29 888 inscrits)[13] contre 49,77 % au niveau départemental[14] et 50,17 % au niveau national[15]. Au second tour, Jean-Bernard Miglioli et Marie Rucinski-Becker (Union de la Droite) sont élus avec 52,55 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,48 % (7 819 voix pour 16 278 votants et 29 880 inscrits)[16].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation du canton de Draguignan dans le département du Var avant 2015.

Le canton de Draguignan regroupait 5 communes et comptait 50 196 habitants (recensement de 2010 sans doubles comptes).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Draguignan
(chef-lieu)
83050 CA dracénoise 53,75 40 054 (2014) 745


Ampus 83003 CA dracénoise 82,77 938 (2014) 11
Flayosc 83058 CA dracénoise 45,95 4 365 (2014) 95
La Motte 83085 CA dracénoise 28,12 2 988 (2014) 106
Trans-en-Provence 83141 CA dracénoise 16,99 5 609 (2014) 330

Composition à partir de 2015Modifier

Le canton de Draguignan comprend désormais les deux communes suivantes[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Draguignan
(bureau centralisateur)
83050 CA dracénoise 40 054 (2014)
Trans-en-Provence 83141 CA dracénoise 5 609 (2014)

DémographieModifier

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2009
18 14522 56727 10034 29840 03444 58550 277-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 45 663 habitants[17].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier