Ouvrir le menu principal

Canton de Château-Arnoux-Saint-Auban

canton français

Canton de Château-Arnoux-Saint-Auban
Canton de Château-Arnoux-Saint-Auban
Situation du canton de Château-Arnoux-Saint-Auban dans le département de Alpes-de-Haute-Provence.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement(s) Digne-les-Bains
Forcalquier
Bureau centralisateur Château-Arnoux-Saint-Auban
Conseillers
départementaux
Sandrine Cosserat
Claude Fiaert
2015-2021
Code canton 04 03
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 12 596 hab. (2016)
Densité 87 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 367 m
Max. 1 458 m
Superficie 144,96 km2
Subdivisions
Communes 8

Le canton de Château-Arnoux-Saint-Auban est une division administrative française du département des Alpes-de-Haute-Provence, créée par le décret du 24 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Sommaire

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial des Alpes-de-Haute-Provence entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour six ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans les Alpes-de-Haute-Provence, le nombre de cantons passe ainsi de 30 à 15. Le canton de Château-Arnoux-Saint-Auban fait partie des sept nouveaux cantons du département, les huit autres cantons portant la dénomination d'un ancien canton, mais avec des limites territoriales différentes.

CompositionModifier

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Château-Arnoux-Saint-Auban dans l'arrondissement de Forcalquier. Son altitude varie de 367 m (Ganagobie) à 1 458 m (Châteauneuf-Val-Saint-Donat) pour une altitude moyenne de m.

Surfaces et altitudes des communes du canton
Nom de la commune Alt. mini (m) Alt. maxi (m)
Aubignosc 432 1 330
Château-Arnoux-Saint-Auban 403 742
Châteauneuf-Val-Saint-Donat 480 1 458
L'Escale 408 1 081
Ganagobie 367 719
Montfort 395 860
Peyruis 381 740
Volonne 431 1 244

ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs[4]
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Sandrine Cosserat   Maire de Volonne (2014-)
2015 en cours Claude Fiaert   Maire de L'Escale (2008-)

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Sandrine Cosserat et Claude Fiaert (PS, 36,2 %), Odile Brun et Éric Pinzelli (FN, 25,29 %) et Berengere Bonnafoux et Jacques Bonte (UMP, 24,8 %). Le taux de participation est de 55,89 % (5 272 votants sur 9 433 inscrits)[5] contre 55,34 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Sandrine Cosserat et Claude Fiaert (PS) sont élus avec 47,27 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 59,64 % (2 551 voix pour 5 625 votants et 9 432 inscrits)[8].

Sandrine Cosserat (ex-EELV) et Claude Fiaert (ex-PS) sont membres du groupe LREM et apparentés.

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
2012 2013
12 48012 554
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 12 588 habitants[10].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier