Ouvrir le menu principal

Canton de Carentan

canton français

Canton de Carentan
Canton de Carentan
Situation du canton de Carentan dans le département de Manche.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement(s) Cherbourg (26)
Coutances (5)
Saint-Lô (12)
Bureau centralisateur Carentan
Conseillers
départementaux
Maryse Le Goff
Marc Lefèvre
2015-2021
Code canton 50 05
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 23 vendémiaire an X[2],[3]
(15 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 21 356 hab. (2016)
Densité 55 hab./km2
Géographie
Superficie 389,31 km2
Subdivisions
Communes 30

Le canton de Carentan est une division administrative française, située dans le département de la Manche et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 14 à 43.

GéographieModifier

HistoireModifier

  • De 1833 à 1848, les cantons de Carentan et de Saint-Jean-de-Daye avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département.[5]
  • Par décret du 25 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Carentan est conservé et s'agrandit. Il passe de 14 à 43 communes[4].

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845 Paul Énouf Majorité
ministérielle
Propriétaire, député (1827-1842)
1845 1848 Léon Lemarinel   Pharmacien, maire de Carentan (1840-1848)
1848 1870 Charles Bottin-Ladelle   Avocat, juge de paix à Carentan
1870 1886 Amédée Gouville Républicain Propriétaire, maire de Carentan (1862-1888)
1886 1899
(décès) [6]
Gustave Gouville
(fils du précédent)
Droite Propriétaire
1899[7] 1904 Théodore Lepelletier Républicain Industriel (briquetterie) à Carentan
1904 1922 Armand Artu Conservateur Médecin, maire de Carentan (1899-1920)
1922 1928 Frédéric Raux   Vétérinaire, maire de Carentan (1925-1926)
1928 1940 Eugène Artu
(fils d'Armand Artu)
URD Greffier en chef de la cour d'appel de Caen
1945 1949 Léon Lebrun   Médecin
1949 1967 Georges Alphonse Gaulliste
(RPF)
Maire de Carentan (1947-1967)
1967 1973 Léon Gilles CD Commerçant, maire de Carentan (1968-1970)
1973 1979 André Gillot UDF Maire de Carentan (1970-1978), conseiller régional (1974-1977)
1979 1985 Michel Duval PS Enseignant à Carentan
1985 1998 André Lemaître UDF Notaire, adjoint au maire de Carentan
1998 2004 Jean-François Landry DVD Expert-comptable, maire de Carentan
2004 2015 Hervé Houel PS Cadre de santé, conseiller municipal de Carentan

Le canton participe à l'élection du député de la première circonscription de la Manche, avant et après le redécoupage des circonscriptions pour 2012[8].

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Maryse Le Goff   Divers Agent de laboratoire, adjointe au maire de Carentan
2015 en cours Marc Lefèvre   DVD Vétérinaire, ancien maire de Sainte-Mère-Église, ancien conseiller général du canton de Sainte-Mère-Église (1998-2015), président du conseil départemental

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Maryse Le Goff et Marc Lefèvre (DVD, 36,56 %), Isabelle Lelievre et Franck Simon (FN, 28,81 %) et Elisabeth Aubert et Hervé Houel (PS, 26,95 %). Le taux de participation est de 51,93 % (8 277 votants sur 15 939 inscrits)[9] contre 50,67 % au niveau départemental[10] et 50,17 % au niveau national[11]. Au second tour, Maryse Le Goff et Marc Lefèvre (DVD) sont élus avec 42,34 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 53,2 % (3 467 voix pour 8 480 votants et 15 939 inscrits)[12].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation de l'ancien territoire du canton dans l'arrondissement de Saint-Lô.

Le canton de Carentan comptait 12 353 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait quatorze communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes à l'exception d'Auxais et Raids sont rattachées à nouveau au canton de Carentan auquel s'ajoutent les vingt-six communes du canton de Sainte-Mère-Église, quatre communes du canton de La Haye-du-Puits et une du canton de Périers. Les communes d'Auxais et Raids sont intégrées au canton d'Agon-Coutainville.

Ancienne communeModifier

La commune d'Auville-sur-le-Vey, absorbée en 1837 par Beuzeville-sur-le-Vey, était la seule commune supprimée, depuis la création des communes sous la Révolution, incluse dans le territoire du canton de Carentan antérieur à 2015[13]. La commune prend alors le nom de Les Veys.

La commune de Catz avait été réunie à celle de Saint-Pellerin en 1837, la commune prenant alors le nom de Saint-Pellerin-de-Catz. Catz reprit son indépendance en 1841[14].

Composition après 2015Modifier

À la suite de la création des communes nouvelles de Carentan-les-Marais, Picauville, Sainte-Mère-Église et Terre-et-Marais, le canton de Carentan comprend trente communes au lieu de quarante-trois en 2015 :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Carentan-les-Marais
(chef-lieu)
50099 CC de la Baie du Cotentin 7 880 (2016)
Appeville 50016 CC de la Baie du Cotentin 177 (2016)
Audouville-la-Hubert 50021 CC de la Baie du Cotentin 82 (2016)
Auvers 50023 CC de la Baie du Cotentin 675 (2016)
Baupte 50036 CC de la Baie du Cotentin 432 (2016)
Beuzeville-la-Bastille 50052 CC de la Baie du Cotentin 145 (2016)
Blosville 50059 CC de la Baie du Cotentin 309 (2016)
Boutteville 50070 CC de la Baie du Cotentin 72 (2016)
Brévands 50080 CC de la Baie du Cotentin 306 (2015)
Brucheville 50089 CC de la Baie du Cotentin 143 (2016)
Carquebut 50103 CC de la Baie du Cotentin 322 (2016)
Catz 50107 CC de la Baie du Cotentin 132 (2016)
Hiesville 50246 CC de la Baie du Cotentin 62 (2016)
Liesville-sur-Douve 50269 CC de la Baie du Cotentin 204 (2016)
Méautis 50298 CC de la Baie du Cotentin 647 (2016)
Neuville-au-Plain 50373 CC de la Baie du Cotentin 91 (2016)
Picauville 50400 CC de la Baie du Cotentin 3 301 (2016)
Ravenoville 50427 CC de la Baie du Cotentin 254 (2016)
Saint-André-de-Bohon 50445 CC de la Baie du Cotentin 337 (2016)
Saint-Germain-de-Varreville 50479 CC de la Baie du Cotentin 115 (2016)
Saint-Hilaire-Petitville 50485 CC de la Baie du Cotentin 1 361 (2016)
Saint-Martin-de-Varreville 50517 CC de la Baie du Cotentin 188 (2016)
Saint-Pellerin 50534 CC de la Baie du Cotentin 387 (2015)
Sainte-Marie-du-Mont 50509 CC de la Baie du Cotentin 726 (2016)
Sainte-Mère-Église 50523 CC de la Baie du Cotentin 2 531 (2016)
Terre-et-Marais 50564 CC de la Baie du Cotentin 1 282 (2016)
Sébeville 50571 CC de la Baie du Cotentin 32 (2016)
Turqueville 50609 CC de la Baie du Cotentin 147 (2016)
Les Veys 50631 CC de la Baie du Cotentin 410 (2015)
Vierville 50636 CC de la Baie du Cotentin 37 (2016)

DémographieModifier

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 83810 96311 24211 80811 88612 34612 39912 41812 353
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique
 


En 2016, le canton comptait 21 356 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015 2016
21 49321 356
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[17].)


Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284)

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 46
  2. Notice communale de Carentan sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 805.
  4. a et b Décret no 2014-246 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Manche.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f185.image.r=cantons%201833
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62614216/f3.item.r=canton.zoom
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6261448v/f27.item.r=canton.zoom
  8. Tableau des circonscriptions électorales des départements (ordonnance n°2009-935 du 29 juillet 2009)
  9. « Résultats du premier tour pour le canton de Carentan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  10. « Résultats du premier tour pour le département de la Manche », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  12. « Résultats du second tour pour le canton de Carentan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  13. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des quatorze communes du canton)
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saint-Pellerin », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 13 janvier 2011)
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015 et 2016.