Canton de Boëge

canton français

Boëge
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement(s) Thonon-les-Bains
Chef-lieu Boëge
Conseiller général Joël Baud-Grasset
2001-2015
Histoire de la division
Création 1860[1]
Disparition 22 mars 2015[2]
Géographie
Subdivisions
Communes 8

Le canton de Boëge est un ancien canton français, situé dans le département de la Haute-Savoie. Le chef-lieu de canton se trouvait à Boëge. Il disparait lors du redécoupage cantonal de 2014 et les communes rejoignent le nouveau canton de Sciez[2].

GéographieModifier

Le canton de Boëge correspond à la vallée de Boëge appelée également vallée Verte.

CompositionModifier

Le canton de Boege regroupait les communes suivantes :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Boëge
(chef-lieu)
74037 CC de la Vallée Verte 16,00 1 681 (2014) 105


Bogève 74038 CC de la Vallée Verte 7,00 1 032 (2014) 147
Burdignin 74050 CC de la Vallée Verte 9,87 612 (2014) 62
Habère-Lullin 74139 CC de la Vallée Verte 8,86 952 (2014) 107
Habère-Poche 74140 CC de la Vallée Verte 11,96 1 340 (2014) 112
Saxel 74261 CC de la Vallée Verte 5,63 448 (2014) 80
Saint-André-de-Boëge 74226 CC de la Vallée Verte 12,60 568 (2014) 45
Villard 74301 CC de la Vallée Verte 7,42 757 (2014) 102

HistoireModifier

Lors de l'annexion du duché de Savoie à la France révolutionnaire en 1792, la vallée Verte, qui se trouve dans le département du Mont-Blanc, est partagée entre les cantons de Viuz (Boëge, Bogève, Burdignin, Saint-André-de-Boëge et Villard) dans le district de Cluses et ceux de Bons (Saxel) et Lullin (Habère-Lullin, Habère-Poche), dans le district de Thonon[3]. Avec la réforme de 1800, les communes sont dans le nouveau département du Léman partagées entre les cantons de Viuz-en-Sallaz (arrondissement communal de Bonneville), et de Thonon (arrondissement communal de Thonon)[4].

En 1814, puis 1815, le duché de Savoie retourne dans le giron de la maison de Savoie. Les communes sont réparties, selon les réformes de 1816 et 1837, dans les mandements sardes soit au sein de la province du Faucigny soit dans celle du Chablais[5].

Au lendemain de l'Annexion de 1860, le duché de Savoie est réunis à la France et retrouve une organisation cantonale, au sein du nouveau département de la Haute-Savoie (créé par décret impérial le 15 juin 1860)[6]. Le canton de Boëge est créé par décret du 20 décembre 1860[7]. Les communes de Boëge, Bogève, Burdignin, Habère-Lullin, Habère-Poche, Saint-André-de-Boëge, Saxel et Villard proviennent des cantons de Saint-Jeoire et de Thonon[7]. Le décret du 12 janvier 1939, le canton de Boëge est déplacé de l'arrondissement de Bonneville vers celui de Thonon-les-Bains[7]. Le redécoupage cantonal de 2014 met fin au canton dont les communes sont réunies au nouveau canton de Sciez[2].

Liste des conseillers générauxModifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1861 1871 François-Antoine Dumont[8] Conservateur Avocat, maire de Boëge
1871 1887
(décès)[9]
François Mouchet[8] Républicain Juge de paix
1887[10] 1895 Claude Saillet[8] Républicain Professeur en retraite
1895 1919
(démission)
Eugène Charrière Républicain Huissier puis juge de paix à Reignier
1919 1934 Arthur Dufour[8] Droite Commerçant à Boëge
1934 1940 Louis Guillermin DVD Notaire - Maire de Boëge
(1935-1965)
Nommé conseiller départemental en 1942[11]
1945 1964 Louis Guillermin DVD Notaire - Maire de Boëge
(1935-1965)
1964 2001 Raymond Bouvier DVD puis
CD puis UDF-CDS
Exploitant agricole
Sénateur (1977-1995)
Maire de Bogève
2001 2015 Joël Baud-Grasset RPR puis UMP Agriculteur à Bogève
Elu en 2015 dans le Canton de Sciez

ÉlectionsModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Notice communale du Boëge sur le site de l'EHESS.
  2. a b et c Décret no 2014-153 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie.
  3. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 978-2-7428-0039-1 et 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 107-108, « II- Le district de Thonon ».
  4. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 978-2-7428-0039-1 et 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 117.
  5. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 978-2-7428-0039-1 et 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 117- 147.
  6. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis, (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 978-2-7428-0039-1 et 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 147-154.
  7. a b et c « Boëge », sur le site de mutualisation des Archives départementales de la Savoie et de la Haute-Savoie - sabaudia.org (consulté le 16 mars 2015), Ressources - Les communes.
  8. a b c et d Danièle Nicoud, sous la direction d'Elisabeht Rabut, directeur des Archives départementales de la Haute-Savoie, « Inventaire des archives de la préfecture relatives aux plébiscites et élections », sur site des Archives départementales de la Haute-Savoie - archives.cg74.fr, (consulté le 15 mars 2015).
  9. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 8 septembre 1887, (lire en ligne).
  10. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 12 octobre 1887, (lire en ligne).
  11. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 4 décembre 1942, (lire en ligne).