Communauté de communes de la Vallée Verte

intercommunalité française

Communauté de communes de la Vallée Verte
Blason de Communauté de communes de la Vallée Verte
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Siège Boëge
Communes 8
Président Jean-Paul Musard (DVD)
Date de création 1er janvier 2010
Code SIREN 247400047
Démographie
Population 7 817 hab. (2017)
Densité 99 hab./km2
Géographie
Superficie 79,34 km2
Liens
Site web http://www.cc-valleeverte.fr/
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes de la Vallée Verte[1],[2] (CCPMB) est une communauté de communes française regroupant huit communes du département de la Haute-Savoie, créée en janvier 2010.

HistoireModifier

Territoire communautaireModifier

GéographieModifier

La communauté de communes regroupe des communes installées dans le massif du Chablais, sur les versants de la vallée de la Menoge, qui porte depuis le lendemain de la Seconde Guerre mondiale le nom de « vallée Verte »[3].

CompositionModifier

La communauté de communes regroupe huit communes.

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Boëge
(siège)
74037 Boëgiens 16 1 765 (2017) 110
Bogève 74038 Bogèvans 7 1 111 (2017) 159
Burdignin 74050 Bornérands 9,87 628 (2017) 64
Habère-Lullin 74139 Dhabérants 8,86 1 010 (2017) 114
Habère-Poche 74140 11,96 1 465 (2017) 122
Saint-André-de-Boëge 74226 Santadrions 12,6 542 (2017) 43
Saxel 74261 Sacellans 5,63 484 (2017) 86
Villard 74301 Villardans 7,42 812 (2017) 109

DémographieModifier

Évolution démographique du territoire communautaire
tel qu'existant au
1968 1975 1982 1990 1999 2010 2015 2016 2017
3 3743 3103 7294 8025 7077 2647 4367 5937 817
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes.
Les données mentionnées ci-dessus sont établies à périmètre géographique constant, dans la géographie en vigueur au .
(Source : INSEE RGP 2017[4])


AdministrationModifier

SiègeModifier

Le siège de la communauté de communes est à Boëge, 50 rue du Bourno[5].

Conseil communautaireModifier

Les 24 conseillers titulaires[6] sont ainsi répartis selon le droit commun comme suit :

Nombre de délégués Communes
6 Boëge
4 Habère-Poche
3 Bogève, Habère-Lullin
2 Burdignin, Saint-André-de-Boëge, Saxel, Villard

ÉlusModifier

La communauté de communes est administrée par son conseil communautaire constitué en 2020 de 24 conseillers communautaires, qui sont des conseillers municipaux représentant chacune des communes membres.

À la suite des élections municipales de 2020 en Haute-Savoie, le conseil communautaire du a élu son président, Jean-Paul Musard[7], premier adjoint au maire de Boëge, ainsi que ses 5 vice-présidents.

Liste des vice-présidents 2020-2026[8]
Rang Identité Délégation Commune d'élection Mandat municipal
1er vice-président Patrick Chardon Travaux Bogève Maire
2e vice-président Jean-François Bosson Déchets, sentiers et mobilité Saint-André-de-Boëge Maire
3e vice-président Vincent Letondal Communication, transports scolaires et promotion du tourisme Habère-Poche Maire
4e vice-président Jean-Paul Costaz Finances Villard Adjoint
5e vice-président Bernard Villaret Accessibilité, sécurité des établissements recevant du public et sécurité au travail Habère-Lullin Conseiller municipal

Liste des présidentsModifier

Liste des présidents successifs[9]
Période Identité Étiquette Qualité
octobre 1966 2001 Raymond Bouvier DVD puis CD
puis UDF-CDS
Maire de Bogève (1953 → 2001)
Ancien sénateur (1977 → 1995), conseiller général (1964 → 2001)
2001 2003[10]
(démission)
Gilbert Gindre    
2003 2012[11]
(démission)
Bernard Bouvier UDF puis MoDem Maire de Bogève (2001 → 2014)
2012 octobre 2012 Jean Mauron DVD Président par intérim, adjoint au maire de Boëge
octobre 2012[12] juillet 2020 Yves Dupraz DVD Maire de Burdignin (2001 → 2020)
juillet 2020[13] En cours Jean-Paul Musard DVD Maire (2001 → 2020) puis 1er adjoint au maire de Boëge (depuis 2020)

CompétencesModifier

L'intercommunalité exerce les compétences qui lui ont été transférées par les communes membres, dans les conditions définies par le code général des collectivités territoriales. Ces compétences ont évolué à plusieurs reprises.

Régime fiscal et budgetModifier

EffectifsModifier

Notes et référencesModifier

  1. La typographie officielle telle que présente dans l'article 1er des statuts est « Communauté de communes la Vallée Verte » mais cependant l'usage complémentaire de la préposition « de » est souvent employé
  2. Statuts communautaires en vigueur en 2016
  3. Paul Guichonnet, Nouvelle encyclopédie de la Haute-Savoie : Hier et aujourd'hui, Montmélian, La Fontaine de Siloé, , 399 p. (ISBN 978-2-84206-374-0, lire en ligne), p. 91.
  4. INSEE, Recensement général de la population 2017, Document mentionné en liens externes.
  5. « CC de la Vallée Verte (N° SIREN : 247400047) », Fiche signalétique BANATIC, Ministère de l'intérieur - DGCL, (consulté le 14 juillet 2020).
  6. « Le conseil communautaire », sur cc-valleeverte.fr (consulté le 15 juillet 2020).
  7. « Le président », sur cc-valleeverte.fr (consulté le 15 juillet 2020).
  8. « Le bureau », sur cc-valleeverte.fr (consulté le 15 juillet 2020).
  9. « Historique », Intercommunalité, sur villard74.fr (consulté le 15 juillet 2020).
  10. Démissionnaire pour convenance personnelle.
  11. Démissionnaire pour raison de santé.
  12. Bernard Bel, « Yves Dupraz succède à Bernard Bouvier à la présidence de la communauté de communes », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne)
    « Suite à la démission de Bernard Bouvier à son poste de président de la communauté de communes de la Vallée Verte (CCVV) pour raison de santé, le conseil communautaire s’est réuni mardi soir en mairie de Burdignin, afin de procéder à l’élection de son nouveau président et des vice-présidents. [...] C’est Yves Dupraz, maire de Burdignin, qui reprend la présidence. »
  13. Yves Peyrani, « Vallée Verte : "Je dois gérer l’intercommunalité comme un bon père de famille" », Le Messager,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juillet 2020)
    « La communauté de communes de la Vallée Verte a élu son nouveau président en la personne de Jean-Paul Musard. Des questions se posent sur le plan financier. »

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier