Ouvrir le menu principal

Canton de Blois-1
Canton de Blois-1
Situation du canton de Blois-1 dans le département de Loir-et-Cher.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement(s) Blois
Bureau centralisateur Blois
Conseillers
départementaux
Geneviève Baraban
Benjamin Vételé
2015-2021
Code canton 41 02
Histoire de la division
Création 13 juillet 1973[1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 20 720 hab. (2016)
Subdivisions
Communes fraction Blois

Le canton de Blois-1 est un canton français situé dans le département de Loir-et-Cher et la région Centre-Val de Loire.

Sommaire

HistoireModifier

Le canton de Blois-I a été créé par le décret du 13 juillet 1973 à la suite du démantèlement des anciens cantons de Blois-Est et de Blois-Ouest[1].

Un nouveau découpage territorial de Loir-et-Cher entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 21 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans le Loir-et-Cher, le nombre de cantons passe ainsi de 30 à 15. Le canton de Blois-1 est réduit par ce décret.

GéographieModifier

SituationModifier

Ce canton est organisé autour de Blois dans l'arrondissement de Blois. Son altitude varie de 63 m (Blois) à 135 m (Blois) pour une altitude moyenne de 97 m.

CompositionModifier

De 1973 à 2015Modifier

Lors de sa création en 1973, le canton de Blois-I comprenait[1] :

  • les communes de Villerbon, Villebarou, Saint-Denis-sur-Loire et La Chaussée-Saint-Victor ;
  • la portion de territoire de la ville de Blois déterminée par l'axe des voies ci-après : route nationale no 824 à partir de son intersection avec le chemin rural no 14, avenue de Châteaudun, rue du Bourg-Neuf, rue Porte-Chartraine, rue du Commerce (section comprise entre la rue Denis-Papin et la rue des Orfèvres), rue des Orfèvres (section comprise entre la rue du Commerce et la rue Denis-Papin), rue Denis-Papin (section comprise entre la rue des Orfèvres et le rond-point de la Résistance), rond-point de la Résistance (moitié Nord-Est, entre la rue Denis-Papin et la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny) et par la Loire.

Depuis 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Blois
(bureau centralisateur)
41018 CA de Blois « Agglopolys » Fraction : 21 288(2014)
Commune : 46 351 (2014)

Le canton de Blois-1 est désormais composé de la partie de la commune de Blois située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Sulpice-de-Pommeray, lisière de la forêt, allée de Bégon, route départementale 766, route de Château-Renault, ligne droite dans le prolongement de la rue Molière, rue Lenôtre, rue de la Quinière, rue de Cabochon, rue Gallieni, rue Albert-Ier, sentier rural 83 dit de la Villeneuve, ligne de chemin de fer, rue Augustin-Thierry, rue Albert-Ier, rue Félix-Duban, rue Charles-d'Orléans, rue Jacques-Gabriel, rue de Cabochon, rue Racine, rue du Moulin-Blanc, route de Château-Renault, chemin de Brisebarre, rue de Frileuse, sentier de l'Arrou, chemin du Val-de-l'Arrou, voie communale 151, rue Étienne-Baudet, rue Bossuet, rue du Bellay, rue Michel-Bégon, rue de la Mare, avenue de Vendôme, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Villebarou[2].

ReprésentationModifier

Conseillers généraux de l'ancien canton de Blois-EstModifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1847 Pierre Maigreau-Bleau   Avocat
Maire de Blois (1837-1847)
1847 1848 Nicolas Selleron   Soldat dans les armées impériales
puis commerçant
Conseiller municipal de Blois (1815-1848)
1848 1852 François Joseph Ducoux Gauche républicaine Chirurgien puis médecin
Conseiller municipal de Blois (1840-1848)
Représentant à l'Assemblée Constituante (1848-1849)
Député de Haute-Vienne (1850-1851)
Député de Loir-et-Cher (1871-1873)
1852 1870 Comte
Édouard Berthier
  Militaire
Membre du Conseil municipal de Blois (1865-1869)
1871 1885
(décès)[5]
Henri Chavigny   Négociant
Maire de Blois (1878-1881)
1885[6] 1892 Paul Mahoudeau Républicain Boulanger, puis négociant en vins
puis comptable, puis fonctionnaire dans l'administration de l'asile d'aliénés
Maire de Blois (1882-1885)
1892 1913 Louis Fromet Rad Propriétaire-viticulteur
Maire de Vineuil (1884-1912)
1913 1929
(décès)
Urbain Amiot-Fromet Rad Cultivateur-viticulteur
Conseiller municipal de Vineuil (1908-1929)
Député (1928-1929)
1929[7] 1934 Abel Fleury Rad Vigneron à Morest, commune de Saint-Claude-de-Diray
1934 1940 Eugène Pétré   Industriel
Conseiller municipal de Blois
1943 1945 Henri Drussy   Maire de Blois (1941-1944)
Membre de la Commission administrative départementale (1940-1943)
Nommé conseiller départemental en 1943[8]
1945 1973 Maurice Brun DVD Médecin
Conseiller municipal de Blois
Les données manquantes sont à compléter.

Représentation de 1973 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1998
(décès)
Yves Genet UDF Conseiller juridique
Adjoint au maire de Blois (1977-1989), conseiller municipal de Blois (1989-1998)
1998 2001
(démission)
Jacqueline Gourault UDF Professeur
Sénatrice (2001-2017)
Maire de La Chaussée-Saint-Victor (1989-2014)
Conseillère régionale de 1992 à 2001
2002 2015 Marie-Hélène Millet UDF puis Modem Adjointe au maire de Blois (2001-2008)
Elue en 2015 dans le Canton de Blois-2
Les données manquantes sont à compléter.

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Geneviève Baraban   PS Kinésithérapeute
Adjointe au maire de Blois (2008-2014)
Ancienne conseillère générale du Canton de Blois-3 (2002-2015)
2015 en cours Benjamin Vételé   DVG Fonctionnaire à Orléans
Adjoint au maire de Blois

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Geneviève Baraban et Benjamin Vételé (PS, 35,12 %) et Michel Chassier et Laura Naegelen (FN, 30,58 %). Le taux de participation est de 40,53 % (4 993 votants sur 12 320 inscrits)[9] contre 53,42 % au niveau départemental[10] et 50,17 % au niveau national[11]. Au second tour, Geneviève Baraban et Benjamin Vételé (PS) sont élus avec 61,57 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 42,05 % (2 925 voix pour 5 180 votants et 12 320 inscrits)[12].

Benjamin Vétélé a adhéré à Génération.s[13]

DémographieModifier

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 21 288 habitants[14].

Évolution démographiqueModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--15 74915 99316 53617 85117 484
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique
 

Âge de la populationModifier

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, du canton de Blois-1 en 2009[17] ainsi que, comparativement, celle du département de Loir-et-Cher la même année[18] sont représentées avec les graphiques ci-dessous. La population du canton comporte 48,4 % d'hommes et 51,6 % de femmes. Elle présente en 2009 une structure par grands groupes d'âge légèrement plus âgée que celle de la France métropolitaine[Note 1]. Il existe en effet 88 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France l'indice de jeunesse, qui est égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est de 1,06. L'indice de jeunesse du canton est par contre supérieur à celui du département (0,83) et inférieur à celui de la région (0,95)[19].

Pyramide des âges du canton de Blois-1 en 2009 en pourcentage[17].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
0,8 
8,6 
75 à 89 ans
11,0 
15,2 
60 à 74 ans
16,3 
23,1 
45 à 59 ans
23,0 
18,3 
30 à 44 ans
18,0 
16,5 
15 à 29 ans
14,1 
17,8 
0 à 14 ans
16,8 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2009 en pourcentage[20].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
1,5 
8,8 
75 à 89 ans
12,1 
15,4 
60 à 74 ans
16,1 
21,2 
45 à 59 ans
20,5 
19,6 
30 à 44 ans
18,7 
15,9 
15 à 29 ans
14,3 
18,6 
0 à 14 ans
16,8 

Pour approfondirModifier

Notes et référencesModifier

Notes

  1. L'âge est la durée écoulée depuis la naissance. Il peut, selon l'Insee, être calculé selon deux définitions : l'âge par génération (ou âge atteint dans l'année ou encore âge en différence de millésimes), qui est la différence entre l'annLes résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues.

Références

  1. a b et c Décret no 73-661 du 13 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de Loir-et-Cher.
  2. a b et c Décret no 2014-213 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de Loir-et-Cher.
  3. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 14 mai 2014)
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6268726g/f1.item.r=canton.zoom
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63870610/f3.item.r=canton.zoom
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k247558k/f3.item.r=canton.zoom
  8. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 23 mai 1943, (en ligne).
  9. « Résultats du premier tour pour le Canton de Blois-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  10. « Résultats du premier tour pour le département de Loir-et-Cher », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  12. « Résultats du second tour pour le Canton de Blois-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  13. Benjamin Vételé quitte le PS pour rejoindre Génération.s
  14. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  17. a et b « Évolution et structure de la population du canton de Blois-1 hors Blois en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le 6 décembre 2012)
  18. « Recensement de la population du département de Loir-et-Cher en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 6 décembre 2012)
  19. « Bases de données du recensement 2009 - départements et régions (à télécharger, 265 ko) », sur le site de l'Insee (consulté le 6 décembre 2012).
  20. « Résultats du recensement de la population de Loir-et-Cher en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le 6 décembre 2012)