Ouvrir le menu principal

Canton d'Ajaccio-4

canton français

Canton d'Ajaccio-4
Canton d'Ajaccio-4
Situation du canton d'Ajaccio-4 dans le département de Corse-du-Sud.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Collectivité territoriale de Corse
Département Corse-du-Sud
Arrondissement(s) Ajaccio
Bureau centralisateur Ajaccio
Conseillers
départementaux
Nathalie Ruggeri
Charly Voglimacci
2015-2021
Code canton 2A 04
Histoire de la division
Création 18 août 1973[1]
Modification 1 2 février 1982[2]
Modification 2 22 mars 2015[3]
Démographie
Population 13 944 hab. (2016)
Subdivisions
Communes fraction Ajaccio

Le canton d'Ajaccio-4 est une division administrative française située dans le département de la Corse-du-Sud et la région Corse.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour d'Ajaccio dans l'arrondissement d'Ajaccio. Son altitude varie de 0 m (Ajaccio) à 787 m (Ajaccio) pour une altitude moyenne de 38 m.

HistoireModifier

Le canton d'Ajaccio-IV (Nord) a été créé par le décret du 18 août 1973 à la suite du démantèlement de l'ancien canton d'Ajaccio[1].

Il a été modifié par décret du 2 février 1982 à l'occasion de la création des cantons d'Ajaccio-6 et Ajaccio-7[2].

Un nouveau découpage territorial de la Corse-du-Sud entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[3]. La composition du canton d'Ajaccio-4 est remaniée.

ReprésentationModifier

Représentation de 1973 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 2004 José Rossi CDP puis UDF Juriste - Député (1988-2002)
Président de l'Assemblée Territoriale (1998-2004)
Président du Conseil général (1985-1998)
Ministre (1994-1995)
Maire-adjoint d'Ajaccio
2004 2011 Jacques Billard[4] UMP-Bonapartiste Professeur
Vice-président du Conseil général
2011 2015 Stéphane Vannucci app. UMP 3e adjoint au maire d'Ajaccio depuis 2014

Représentation depuis 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2017 Nathalie Ruggeri   LR Deuxième adjointe au maire d'Ajaccio
Conseillère générale du Canton d'Ajaccio-6 (2009-2015)
2015 2017 Charly Voglimacci   LR Adjoint au maire d'Ajaccio

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Nathalie Ruggeri et Charly Voglimacci (UMP, 57,48 %) et Marie-Xavière Filippi et Michel Leca (FN, 25,05 %). Le taux de participation est de 42,11 % (2 942 votants sur 6 986 inscrits)[5] contre 51,56 % au niveau départemental[6]et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Nathalie Ruggeri et Charly Voglimacci (UMP) sont élus avec 71,49 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 42,03 % (1 926 voix pour 2 936 votants et 6 986 inscrits)[8].

CompositionModifier

Composition de 1973 à 2015Modifier

Lors de sa création, le canton d'Ajaccio-IV se composait de[1] :

  1. la portion de territoire de la ville d'Ajaccio comprenant les voies et quartiers ci-après : cours Napoléon, côté impair du numéro 51, angle de la rue Del-Pellegrino, gare, amirauté, avenue J.-Jérôme-Lévie, rue M.-Bozzi, rue du Docteur-et-Préfet-Cauro, rue H.-Campiglia, rue Jérôme-et-Barthélémy-Maglioli, rue, Sainte-Lucie, avenue C.-d'Ornano, route du Vittulo, résidence Triana, casernes Battesti et Livrelli, chemin de Loretto, chemin de la Lisa, route de Saint-Antoine, Castelluccio, quartier de la Villette, rue du Docteur-Del-Pellegrino, cours Napoléon côté impair depuis l'angle de la rue Del-Pellegrino jusqu'au numéro 91, angle cours J.-Nicoli, boulevard Dominique-Paoli, rue Comte-Marbeuf, avenue Kennedy, H. L. M. Saint-Jean, avenue du Maréchal-Moncey, montée Saint-Jean, rue des Orangers, rue des Pommiers, rue des Eucalyptus, rue du 1er-Bataillon-de-Choc, rue du Colonel-et-Capitaine-Biancamaria, chemin de Biancarello, résidence Savreux, Castelvecchio,
  2. les communes d'Alata et de Villanova.

Son territoire est réduit par décret du 2 février 1982 ; il est alors composé de la portion de territoire de la ville d'Ajaccio déterminée comme suit : à l'Est, par la mer ; au Sud, par une ligne joignant l'extrémité de la jetée du Margonajo à l'extrémité Sud de l'avenue J.-J.-Levie (face à la place Abbatucci), l'avenue Beyerini-Vico (exclue), avenue de la Grande-Armée, le chemin des Crêtes (inclus) ; au Sud-Ouest, par une ligne rejoignant les limites de la commune de Villanova en passant au Sud des lieux-dits Mulinaccio, Saint-Antoine, pointe de Chiosola, pointe de Figarella, Dacca di Marcuggio ; au Nord, par les limites communales de Villanova et d'Alata ; à l'Est, par une ligne joignant les limites de la commune d'Alata au chemin de Loreto en passant au Sud des lieux-dits Les Barraques, domaine de l'Olmo, Les Milelli ; au Nord-Est, par une ligne passant au Nord du chemin de Loreto, par l'avenue du Maréchal-Moncey, par l'H. L. M. Saint-Jean (bâtiments K 1, K 2, - M et Q exclus), par la montée Saint-Jean, le cours Napoléon (portion comprise entre la montée Saint-Jean et le cours Jean-Nicoli), par une ligne joignant l'extrémité Sud du cours Jean-Nicoli à l'extrémité Ouest du quai du Nord (jusqu'à la mer)[2].

Composition à partir de 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Ajaccio
(bureau centralisateur)
2A004 CA du Pays ajaccien Fraction : 14 021(2015)
Commune : 68 587 (2014)

Le nouveau canton d'Ajaccio-4 comprend la partie de la commune d'Ajaccio située au sud et à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : cours Jean-Nicoli, rue de Candia, chemin de Candia, boulevard Sebastianu-Costa, boulevard Louis-Campi (direction Nord-Est), route nationale 194 (direction Nord-Est), route du Stiletto, chemin de Pietralba (direction Sud-Ouest)[3].

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--6 2145 3726 5216 2616 269
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[9] puis population municipale à partir de 2006[10])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 14 191 habitants[11].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier