Ouvrir le menu principal

Calvaire de Cambronne-lès-Clermont

calvaire situé dans l'Oise, en France
Calvaire de Cambronne-lès-Clermont
Cambronne-lès-Clermont, calvaire.JPG
Les restes du calvaire
Présentation
Type
Style
Architecte
?
Construction
Hauteur
?
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de l’Oise
voir sur la carte de l’Oise
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Hauts-de-France
voir sur la carte des Hauts-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le calvaire de Cambronne-lès-Clermont est un calvaire aujourd'hui privé de sa croix, situé à Cambronne-lès-Clermont, dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France en France. Les restes du calvaire font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Sommaire

HistoireModifier

Il était à l'origine situé dans l'ancien cimetière au pied de l'église Saint-Étienne. Datant du XVe siècle, son origine remonterait au XIe siècle. La partie supérieure de ce calvaire a été mutilée par un vandale au début du XXe siècle.

La croix représentait d'un côté Jésus-Christ crucifié et de l'autre la Vierge tenant dans ses bras l'enfant Jésus, et datait du XIe siècle[2].

Les restes du calvaires ont été inscrits au titre des monuments historiques par arrêté du 2 avril 1927[1].

DescriptionModifier

Il s'agit des restes d'un calvaire (du XVe siècle, placé près de l'église Saint-Étienne sur l'emplacement de l'ancien cimetière. Il ne reste que le soubassement, le socle et le fût de la croix. Le soubassement est de plan circulaire et composée de nombreuses pierres de tailles rectangulaires, qui sont disposées à la façon d'un escalier. Le socle se subdivise en deux parties séparées par un tore. La partie inférieure est carré à sa base, puis devient octogonal ; la partie supérieure est octogonal. Le fût monolithique est légèrement conique et dépourvu d'ornementation.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Eugène Joseph Woillez, Archéologie des monuments religieux de l'ancien Beauvoisis pendant la métamorphose romane, Paris, Derache, , 492 p. (lire en ligne), p. C12
  • Emmanuel Woillez, Répertoire Archéologique du Département de l'Oise, Paris, Imprimerie Impériale, , 216 p. (lire en ligne), p. 103

Articles connexesModifier