Bruno de La Salle

conteur français

Bruno de La Salle est un conteur, chanteur, auteur, collecteur, metteur en scène, organisateur de festivals du conte, pédagogue et producteur de radio français né le à Toulon, fondateur et directeur artistique du Conservatoire contemporain de littérature orale (CLiO), à Chartres puis Vendôme.

Bruno de La Salle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Bruno de La Salle naît le à Toulon[1] dans une famille lyonnaise. Il passe une grande partie de son enfance à Givors[2] où il commence à écrire des poèmes et du théâtre, encouragé par Luc Estang, Jean Cayrol, Jean Dasté. Il compose aussi une série de rêves parlés qu’il interprète devant de petits groupes d’amis. À vingt ans, il voyage au Moyen-Orient, en Afrique, en Australie et en Inde.

De retour à Paris, il se produit avec ses rêves dans les cabarets de la rive gauche. Il fréquente des musiciens, travaillant autour des frères Baschet, le Groupe des Lettristes. Il rencontre André Voisin et Marie-Louise Tenèze du musée des Arts et Traditions populaires qui l’initient à leurs travaux respectifs sur le conte[2]. Il suit des cours de sociologie à la faculté de Censier.

Participation au renouvellement de l'art de conterModifier

Mai 1968 et ses bouleversements le conduisent à repenser son action poétique à travers une forme contemporaine qui s’apparenterait à la littérature orale traditionnelle. Il lui reste à la définir, à la mettre en œuvre, à l’expérimenter avec d’autres artistes. Il commence en 1969, avec la narration musicalisée de deux versions transposées du Chaperon Rouge et de la Pêche de Vigne, en s’accompagnant d’un Cristal Baschet, au théâtre de l'Épée de Bois, au Jardin d'acclimatation[3] puis au Festival d'Avignon où il revient presque chaque année. Cette expérience fait l'objet de premiers enregistrements en 1978[4] et 1979[5].

Cette première récitation publique suscite chez les responsables culturels un mouvement d’intérêt pour cette forme d’expression que chacun pensait disparue. Il est sollicité pour raconter dans toute la France et à l’étranger. Pendant quatre années, il va faire un premier apprentissage en se produisant dans des écoles, des bibliothèques, des maisons des jeunes et de la culture et des festivals[6].

Il remarque vite, cependant, que cette idée d’un art disparu le classe au rang des « antiquités », alors qu’il conçoit au contraire le conte comme un art de demain. Tout en continuant à raconter, il s’attache à sensibiliser les gens qu’il rencontre à la modernité de cette expression et les incite à participer à son développement[7]. Dans cette intention il suscite, jusqu'au milieu des années 1980, des rencontres, des stages et des ateliers, et produit des émissions radiophoniques en France et dans les pays francophones[8],[9].

En 1972, pour l’ERA de Genève et sur invitation de René Zosso, il organise un premier atelier de contes suivi de plusieurs autres, en particulier à la bibliothèque expérimentale pour la jeunesse de La Joie par les Livres au Petit-Clamart[10], à l’abbaye de Royaumont avec l’aide de Nacer Khémir[11], au sein de l’association l’Âge d’Or de France avec Évelyne Cevin, à Grenoble dans les bibliothèques de quartier alors en plein essor[12]. En 1977, il suscite la première rencontre de nouveaux conteurs à Vannes avec une dizaine d’artistes, écrivains, chanteurs, chercheurs, bibliothécaires ; en 1978, une seconde rencontre au Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou[12] est relayée en 1979 par France Culture, alors dirigée par Yves Jaigu[13].

Ces rencontres et ateliers lui donnent l’occasion d’accompagner les débuts des principaux conteurs d'aujourd'hui qui, comme il l’a fait avant eux, commencent, dans cette fin des années 1970, à exercer ce nouveau métier sous des formes et dans des conditions extrêmement variées.

Création du Conservatoire de Littérature oraleModifier

Dix ans après ses débuts, ce que l’on appelle dorénavant « le renouveau du conte » est devenu une réalité qui se révèle, à ses yeux, incertaine et quelquefois discutable. Il craint de voir cette providence artistique que représente la littérature orale, réduite au rang d’un art mineur. Il décide, en 1981, de créer un Centre de Littérature orale, le CLiO, pour y rassembler les moyens de recherche et d’apprentissage de l’art du récit et de l’épopée qui demeure pour lui le modèle d’excellence de toute littérature[14].

Il y réalise ses premières grandes récitations collectives et musicales avec le compositeur Jean-Paul Auboux et le soutien de France Culture et du Festival d'Avignon : en 1981, L’Odyssée d’Homère[15],[16],[17], qu’il reprendra en solitaire en 1991 ; en 1982 et 1983, Le Récit de Shéhérazade (co-écrit avec Pascal Fauliot et Abbi Patrix) ; en 1984 et 1985, Le Cycle du Roi Arthur et Perceval (co-écrits avec Pascal Fauliot).

Au cours de ces créations, il fait connaître une seconde génération de conteurs tels que Abbi Patrix, Yannick Jaulin, Michel Hindenoch, Pascal Fauliot, Jean-Lou Bally.

Il réalise en même temps des émissions sur France Culture, soit de création, soit d’information sur la littérature orale universelle ou sur le conte contemporain.

Il organise ou participe à la mise en place de festivals de conteurs, comme ceux de Chevilly-Larue, des Oralies de Provence, du Festival des Arts du récit en Isère et de Radio France. La fréquentation des grands textes qu’il présente presque chaque année lui montre la nécessité de développer un style oral spécifique à la narration, au sein de laquelle la métrique, le rythme et le chant sont prépondérants. L’étude, l’adaptation, la réécriture ou la traduction de ces textes grecs, moyen-orientaux, celtes, médiévaux et plus récemment celle du Récit ancien du Déluge, genèse mésopotamienne, sont pour lui des occasions d’apprentissage sans cesse renouvelées.

Il publie, de 1985 à 1990, une série d’albums, « Les Contes de toujours », pour laquelle il réécrit à partir de versions orales collectées, les contes traditionnels français les plus célèbres. Puis, en 1996, une autobiographie contée : Le Conteur amoureux qui rassemble une partie de ces contes, accompagnés de réflexions et d’apologues sur son métier. Durant les années 1980, le Centre de Littérature orale demeure principalement un lieu de préparation et de production de grandes narrations collectives que Bruno de La Salle conçoit pour qu’elles demeurent pérennes. Cependant le nombre d’aspirants-conteurs s’accroît régulièrement et avec lui, la nécessité de les accueillir et de les aider. Il devient nécessaire de mettre en place un programme régulier de formations et de manifestations, de créer un centre de documentation.

Ces réalisations sont rendues possibles grâce à la reconnaissance du CLiO comme structure d’intérêt national, accordée en 1987 par Robert Abirached, alors à la tête de la direction du Théâtre et des Spectacles au Ministère de la Culture, ainsi que par l’aide des collectivités locales de la Région Centre, puis en 1995, par l’implantation du CLiO en Loir-et-Cher, à Vendôme.

Bruno de La Salle crée, en 1991, l’Atelier Fahrenheit 451, dans le but d’offrir aux nouveaux conteurs la possibilité d’acquérir des capacités comparables à celles dont disposaient leurs ancêtres conteurs, griots, aèdes, troubadours ou poètes.

Il y reçoit, entre autres, Jean-Claude Bray, Jeanne Ferron, Fiona Mac Léod, Philippe Campiche, Isabelle Jacquemain, Olivier Noack, Bruno Walerski, Vincent Pensuet, Guylaine Kasza, Marie-Claire Sauvée et y accueille actuellement de jeunes conteurs, entourés d’anciens, plus chevronnés.

En 1996, il crée un site Internet à travers lequel il cherche à promouvoir la pratique de l’oralité contemporaine par l’accès à une base bibliographique et documentaire, ainsi que par la production d’œuvres orales. En 1997, il organise à Vendôme la Trace des Paroles, premier Salon du Livre de Conte et des Conteurs devenu le rendez-vous attendu des différents acteurs du domaine. Il est également l’un des membres fondateurs du projet MONDORAL, qui, depuis 2000, travaille au développement des arts de la parole, avec le soutien du ministère de la Culture[18]. En 2004, il crée La Chanson des pierres, qui s’apparente à une épopée contemporaine. Ses Rencontres d'Été et d'Hiver deviennent, en 2006, EPOS, le festival des histoires organisé à Vendôme. Il reçoit de 5 à 6000 spectateurs chaque année, au tout début de l'été, lors d'une semaine mêlant une quarantaine de spectacles, un Salon du Livre de Conte, une nuit où Tout le monde raconte ! célèbre pour son fil de près de 15 heures d'histoires racontées par chacun.

DistinctionModifier

RécompensesModifier

ŒuvreModifier

SpectaclesModifier

  • 1981 : L'Odyssée d'Homère, spectacle du Centre de littérature orale ; texte d'Homère, traduction de Victor Bérard, adaptation de Bruno de La Salle ; musique de Jean-Paul Auboux, René Zosso, Bruno de La Salle, Françoise Barrière ; régie générale de Sophie Arthuis ; son de Patrice Laurent ; interprété par Phyllis Roome (récit, chant), René Zosso (récit, chant), Bruno de La Salle (récit, chant), Albert Patrix (récit, chant), Jean-Paul Auboux (flûte), Valery Arzoumanof (guitare), Anne Osnovitch (chant, épinette, cristal baschet), Bernard Chèze (tambours, gongs, cymbales, cloches), Françoise Barrière (continuum, intermèdes électro-acoustiques) ; collaboration technique et artistique : Bruno de La Salle, Édouard Prigent ; assistant réalisateur : Albert Patrix ; assistant réalisateur : Bernard Chèze ; direction musicale : Jean-Paul Auboux ; collaboration technique : Bruno Rastouin ; régie vidéo : Locatel ; représentation : 35e Festival d'Avignon (7 juillet-2 août 1981, direction Bernard Faivre d'Arcier) : « Le Retour », « Les Récits d'Ulysse », « Suites des voyages d'Ulysse », « Ithaque », « La Vengeance » ; six représentations : chaque partie du spectacle est représentée séparément du 24 au 28 juillet 1981 à la chapelle des Pénitents blancs et l'intégrale du spectacle le 22 juillet de 22 heures à 6 heures du matin au Verger Urbain V ; enregistré en direct et diffusé ultérieurement sur France Culture ; production France Culture, Festival d'Avignon, Centre de littérature orale[24],[15].
  • 1983 : Le Récit de Shéhérazade, spectacle du Centre de littérature orale ; texte de Bruno de La Salle, Pascal Fauliot et Abbi Patrix ; mise en scène de Bruno de La Salle et Abbi Patrix ; musique de Jean-Paul Auboux ; décor de Janos Ber ; lumières de Gérard Betant ; interprété par Agnès Chavanon (conteuse), Solange Boulanger (conteuse), Bruno de La Salle (conteur), Pascal Fauliot (conteur), Abbi Patrix (conteur), Phyllis Roome (conteuse), Jean-Paul Auboux (musicien), Bernard Cheze (musicien), Michel Cordier (musicien), Michel Hindenoch (musicien), Patrice Laurent (musicien), Jean-Claude Nashon (musicien), Angélique Nashon (musicienne) ; collaboration technique et artistique de Nicolas Cayla, Nathael Moreau et Annie Moriceau ; représentation : 37e Festival d'Avignon (9 juillet-7 août 1983, direction Bernard Faivre d'Arcier), Verger Urbain V, 20 juillet 1983 (2 représentations) ; production : Centre de littérature orale et France Culture[25].
  • 1984 : Le Cycle du Roi Arthur, spectacle du Centre de littérature orale ; première partie récit chanté ; texte de Bruno de La Salle et Pascal Fauliot ; d'après Chrétien de Troyes ; musique de Jean-Paul Auboux ; costumes de Claire Sant ; lumières de Roger Goffinet ; interprété par Solange Boulanger (comédienne), Michel Hindenoch (comédien), Erik Marchand (comédien), Paula Mesuret (comédienne), Abbi Patrix (comédien), Alix Quoniam (comédienne), Florence Baschet (musicienne), Bernard Cheze (musicien), Michel Cordier (musicien), Jean-Paul Auboux (musicien) ; collaboration technique et artistique de Bruno de La Salle ; collaboration artistique de Pascal Fauliot et Abbi Patrix ; représentation : 38e Festival d'Avignon (7 juillet-4 août 1984 direction Bernard Faivre d'Arcier), Verger Urbain V, 16 juillet 1984 (spectacle de 6 heures, 3 représentations) ; diffusion en direct sur France Culture ; production : Centre de littérature orale, France Culture, ministère de la Culture, Établissement public régional du Centre, ville de Chartres, Festival d'Avignon[26].
  • 1985 : Perceval, récit musical ; texte de Bruno de La Salle et Pascal Fauliot, mise en scène de Bruno de La Salle ; musique de Jean-Paul Auboux ; régie générale de Bernard Chambault ; son de Patrice Laurent ; interprété par Solange Boulanger, Michel Hindenoch, Abbi Patrix, Jean-Paul Auboux (synthétiseur, flûte), Florence Baschet (synthétiseur), Bernard Cheze (percussions) ; collaboration artistique de Bernard Cheze et Agnès Hollard ; prise de vue de Martial Thomas ; représentation : 39e Festival d'Avignon (6 juillet-31 juillet 1985, direction Alain Crombecque), 12e rencontres de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, Fort Saint-André, Villeneuve-lès-Avignon, 22 juillet 1985 (6 représentations) ; production : Centre de littérature orale[27].
  • 1991 : Le Chant de l'Odyssée, spectacle du Centre de littérature orale ; texte d'Homère ; adaptation de Bruno de La Salle ; traduction de Victor Berard ; musique de Jean-Paul Auboux ; costumes de Danièle Rozier ; costumes de Raymond Bleger ; lumières de François Austerlitz ; assistant mise en scène Franck Jublot ; interprété par Bruno de La Salle (récitant), Jean-Paul Auboux (flûte), John Boswell (percussions), Alain Kremski (gongs, cloches, bols thibétains) ; représentation : 45e Festival d'Avignon (direction Alain Crombecque, 9 juillet-2 août 1991), chapelle Sainte-Claire, 3 représentations les 16, 18 et 20 juillet 1991 de 23h45 à l'aube ; production : Centre de littérature orale, France Culture, Arts du récit en Isère, ministère de la culture[29].
  • 1993 : La Chanson de Roland[28]
  • 1994 : La Fontaine des Fables : le Lion et le Bœuf[28]
  • 1994 : Que grand tu as[22]
  • 1995 : Petit, Petite[22]
  • 1997 : Le Récit ancien du Déluge[22]
  • 1998 : Grand-Mère Mensonge[28]
  • 2000 : L'Amour Interdit[28]
  • 2002 : Le Dit du Devin[28]
  • 2004 : La Chanson des Pierres, conte écrit et interprété par Bruno de La Salle, musique de et par Leonid Karev, Festival d'Avignon[30],[31].
  • 2005 : La Barbe bleue, pièce de Bruno de la Salle ; mise en scène de Christine Roillet ; musique de Gabriel Levasseur ; lumières de Marie Vincent ; décor et costumes d'Anne Versel ; interprété par Corinne Frimas ; représentation le 23 octobre 2005 à l'Espace Loisirs de Sèvres[32].
  • 2009 : Méga Nada, conte écrit et interprété par Bruno de La Salle, musique de Jean-Luc Bernard, chant d'Aimée de La Salle, danse de Nathalie Le Boucher[33].
  • 2013 : Miroirs du Merveilleux[34].

Émissions radiophoniquesModifier

France Culture diffuse les émissions radiophoniques consacrées à l'art du conte produites par Bruno de La Salle et retransmet sur ses ondes l'enregistrement des spectacles donnés par le conteur au Festival d'Avignon[13] :

  • 1979 : Les conteurs d'aujourd'hui (12 émissions)
  • 1982 : La Criée aux contes (35 émissions)
  • 1983 : La Criée aux contes autour du monde (21 émissions)
  • 1985-1987 : Les Arts du Récit (36 émissions)
  • 1981 : L'Odyssée d'Homère (8 heures)[24],[15]
  • 1983 : Le Récit de Shéhérazade (8 heures)
  • 1984-1985 : Le Cycle du Roi Arthur (6 heures)
  • 1987 : Gargantua ou le bon pays (6 heures)
  • 1988 : La Geste des Fées 1 heure 30)
  • 1990 : La Mare au Diable (1 heure 30)
  • 1991 : Le Chant de l'Odyssée (4 heures 30)
  • 1998 : Le Récit ancien du Déluge (1 heure 30)

EnregistrementsModifier

  • 1978 : Le Trésor du rêve (label : Expression Spontanée ; format : vinyle), (présentation en ligne, écouter en ligne)
    A1 : On a rempli mon verre ; A2 : Le Trésor ; A3 : Alouette ; A4 : Le Rêve ; B1 : Le Mendiant ; B2 : Mélodie Orientale / Le Voyage ; B3 : La Ville ; B4 : Le Rêve du policier / Conclusion ; interprètes : Henri Wojtkowiak, Raymond Fournier (contrebasse) ; Bernard Chèze (percussions) ; Bruno de La Salle (voix, cristal baschet)
  • 1979 : Féerie-Soir (Label : Gérard Tournier – GT 36 504), (présentation en ligne)
    A : Chaperon rouge 18:44 ; B : Les Pêches de vigne 19:24 ; Bruno de La Salle (voix, cristal baschet)
  • 1987 : collection « Contes de toujours »
    • Blanche-Neige (Bruno de La Salle, direction artistique ; Laurence Batigue, illustration ; Jean-Paul Auboux, composition ; Bruno de La Salle, voix), Paris ; Antony, Casterman ; Auvidis ; Radio-télévision belge de la Communauté française, coll. « Contes de toujours », , 1 livre (27 p.) ; 1 cassette audio (ISBN 2-20312601-9, notice BnF no FRBNF38164485)
    • Cendrillon (Bruno de La Salle, direction artistique ; Sylvie Chrétien, illustration ; Jean-Paul Auboux, composition ; Bruno de La Salle, voix), Paris ; Antony, Casterman ; Auvidis ; Radio-télévision belge de la Communauté française, coll. « Contes de toujours », , 1 livre (27 p.) ; 1 cassette audio (ISBN 2-20312603-5, notice BnF no FRBNF38164487)
    • Le Chat botté (Bruno de La Salle, directeur de publication ; Laurence Batigue, illustration ; Jean-Paul Auboux, composition ; Bruno de La Salle, voix), Paris ; Antony, Casterman ; Auvidis ; Radio-télévision belge de la Communauté française, coll. « Contes de toujours », , 1 livre (27 p.) ; 1 cassette audio (ISBN 2-20312605-1, notice BnF no FRBNF38164482)
    • Le cœur du monstre (Bruno de La Salle, direction artistique ; Francine de Boeck, illustration ; Jean-Paul Auboux, composition ; Bruno de La Salle, voix), Paris ; Antony, Casterman ; Auvidis ; Radio-télévision belge de la Communauté française, coll. « Contes de toujours », , 1 livre (27 p.) ; 1 cassette audio (ISBN 2-20312607-8, notice BnF no FRBNF38164486)
    • Jean de l'Ours (Bruno de La Salle, direction artistique ; Dominique Maes, illustration ; Jean-Paul Auboux, composition ; Bruno de La Salle, voix), Paris ; Antony, Casterman ; Auvidis ; Radio-télévision belge de la Communauté française, coll. « Contes de toujours », , 1 livre (27 p.) ; 1 cassette audio (ISBN 2-20312606-X, notice BnF no FRBNF38164484)
    • L'Oiseau de vérité (Bruno de La Salle, direction artistique ; Nathalie Louis-Lucas, illustration ; Jean-Paul Auboux, composition ; Bruno de La Salle, voix), Paris ; Antony, Casterman ; Auvidis ; Radio-télévision belge de la Communauté française, coll. « Contes de toujours », , 1 livre (27 p.) ; 1 cassette audio (ISBN 2-20312602-7, notice BnF no FRBNF38164483)
  • 1988-1989 : collection « Mille et une histoires au creux de l'oreille »
    • Mille et une histoires au creux de l'oreille (« La lune » : Michèle Kahn (auteur), Sophie Koechlin (illustrations), Bruno de la salle (voix) ; « Les promeneurs de la nuit » : Michèle Kahn (auteur), Sophie Mondésir (illustrations), Bruno de La Salle (voix)), Paris, Éditions Martinsart ; Vif Argent, coll. « Mille et une histoires au creux de l'oreille », , 1 livre (92 p.), 2 brochures (46 p., 45 p.), 3 cassettes audio (ISBN 2-86345-254-1, notice BnF no FRBNF38295323)
    • Mille et une histoires au creux de l'oreille (« Sous le toit de la maison que Pierre a bâtie » : Bruno de La Salle (adaptation), Peter Alfaenger (illustrations), Bruno de la Salle (voix) ; « Le tigre, le chacal et le petit homme » : conte traditionnel indien ; Bruno de La Salle (adaptation), Sophie Mondésir (illustrations), Bruno de La Salle (voix)), Paris, Éditions Martinsart, coll. « Mille et une histoires au creux de l'oreille », , 1 livre (86 p.), 2 brochures (43 p.), 3 cassettes audio (ISBN 2-86345-256-8, notice BnF no FRBNF38295286)
    • Mille et une histoires au creux de l'oreille (« L'eau et les grains de sables » : Michèle Kahn (auteur), Sophie Koechlin (illustrations), Bruno de La Salle (voix)), Paris, Éditions Martinsart, coll. « Mille et une histoires au creux de l'oreille », , 1 livre (89 p.), 2 brochures (43 p.), 3 cassettes audio (ISBN 2-86345-257-6, notice BnF no FRBNF38295202)
    • Mille et une histoires au creux de l'oreille (« Le Petit Chaperon rouge » : conte traditionnel, Bruno de La Salle (adaptation), Claudine Suret-Canale (illustrations), Bruno de La Salle (voix) ; « La moufle » : Bruno de La Salle (auteur), Claudine Suret-Canale (illustrations), Bruno de La Salle (voix) ; « Le chasseur » : Bruno de La Salle (adaptation), Marine Barjot (illustration), Bruno de La Salle (voix) ; « Le chasseur » : Bruno de La Salle (adaptation), Marine Barjot (illustration), Bruno de La Salle (voix)), Paris, Éditions Martinsart, coll. « Mille et une histoires au creux de l'oreille », , 1 livre (89 p.), 2 brochures (41 p., 43 p.), 3 cassettes audio (ISBN 2-86345-258-4, notice BnF no FRBNF38294762)
  • 1990 : Chansons de France (illustrées par Sophie Koechlin ; commentées par Geneviève Bugnod ; racontées et chantées par Bruno de La Salle), Vif Argent, coll. « Cassetine », , 1 Livre et 1 cassette (notice BnF no FRBNF43390170)
  • 1991 : Roman de Fauvel (Joëlle de La Casinière, réalisation, conception ; Gervais du Bus, auteur du texte ; Boston Camerata, Project Ars Nova, Joel Cohen, direction ; Bruno de La Salle, lecteur), Paris, La Sept (production) ; Erato (production, distribution), , vidéo-livre musical (1 h 09 min 56 s (notice BnF no FRBNF38489852)
  • 1991 : Le chant de l'Odyssée (adaptation par Bruno de La Salle de l'Odyssée d'Homère d'après la traduction de Victor Bérard ; Michel Gayraud, réalisation ; Bruno de La Salle, adaptation, mise en scène et interprétation ; Jean-Paul Auboux, musique), Montpellier ; Paris, Clio (production) ; Idéale audience (distribution), 1991 ; 1993, film documentaire 255' ; 4 cassettes vidéo (VHS) (4 h 20 min) ; tournage le 20 juillet 1991 du spectacle donné à Avignon, chapelle Sainte-Claire (présentation en ligne)
    1. - Le départ. Invocation (L'assemblée des dieux, La tempête, Nausicaa, Les Phéaciens). 2. - Le Cyclope. Récits d'Ulysse. (Retour de Troie, Le Cyclope, L'évasion, Éole et les Lestrigons). 3. - Circé. Récits d'Ulysse (Circé, Hadès, Les Sirènes, Charybde et Scylla, L'île du Soleil). 4. - La vengeance (Départ vers Ithaque, Réveil à Ithaque, Au Palais, Le jeu de l'arc, Le massacre, Mari et femme)
    .
  • 1992 : Bahira : légende indienne du Brésil (recueillie et écrite par Nunes Pereira ; adaptée et illustrée par Béatrice Tanaka ; racontée par Bruno de La Salle), Paris, Vif argent, coll. « Cassettine », , 1 brochure (37 p) et 1 cassette audio (ISBN 2-86662-140-9, notice BnF no FRBNF38230713)
  • 1993 : Le chant de l'Odyssée d'Homère (adaptation par Bruno de La Salle de l'Odyssée d'Homère d'après la traduction de Victor Bérard ; Jean-Paul Auboux, compositeur ; Bruno de la Salle, voix ; Jean-Paul Auboux, flûtes, santur, dijiridoo, guimbarde, bourdon, glockenspiel ; John Boswell, percussions, nagara, pakhawaj, ghatam, tabla, angklung, arc musical ; Alain Kremski, gong, cloches, bols chantants), Paris, Vif argent, , 4 cassettes audio Dolby et 1 brochure (177 p.) ; spectacle enregistré les 16, 18 et 20 juillet 1991 au Festival d'Avignon, jardin de la Chapelle Sainte-Claire (notice BnF no FRBNF38248246, présentation en ligne)
    1. - Le départ (Invocation ; Les adieux à Calypso ; Le dernier naufrage ; La fête phéacienne). 2. - Le cyclope (Retour de Troie ; Le cyclope : L'évasion ; Éole, les Lestrygons ; Arrivée chez Circé). 3. - Circé (Chez Circé, départ pour Hadès ; Avec les ombres ; Les sirènes, Charybde et Skylla ; L'île du soleil ; Départ pour Ithaque). 4. - La vengeance (Ithaque ; Eumée ; Père et fils ; À la ville ; Le bain de pied ; Le jeu de l'arc ; La fin du jeu ; Le massacre ; Fin du combat ; Mari et femme
    .
  • 1993 : Ici 1, ici 2 (Festival de conteurs : 10 ans : Chevilly-Larue ; Bruno de la Salle, Henri Gougaud, Yannick Jaulin, Patrik Ewen, Lucien Gourong (auteurs, interprètes), Alain Gilbert (compositeur, trombone, instruments à anches libres), Jean-Paul Autin (clarinette, saxophone), Christian Ville (batterie, xylophones, idiophones, gimbarde)), Chevilly-Larue, Festival des conteurs de Chevilly-Larue, , 2 cassettes audio Dolby (notice BnF no FRBNF38226489)
  • 2009 : Le chant de l'Odyssée (adaptation par Bruno de La Salle de l'Odyssée d'Homère d'après la traduction de Victor Bérard ; Jean-Paul Auboux, composition ; Bruno de la Salle, voix ; Jean-Paul Auboux, flûtes, santur, dijiridoo, guimbarde, bourdon, glockenspiel ; John Boswell, percussions, nagara, pakhawaj, ghatam, tabla, angklung, arc musical ; et al.), Paris, Kanjil, , 4 disques compacts (1 h 03 min 46 s, 1 h 09 min 50 s, 57 min 10 s, 1 h 11 min 18 s) et 1 brochure ; archives INA, enregistré les 16 et 20 juillet 1991 par France Culture, à Avignon, jardin de la Chapelle Sainte-Claire (notice BnF no FRBNF42124370, présentation en ligne)

PublicationsModifier

Ouvrages
  • 1985-1991 : collection « Contes de toujours » :
    • Blanche-Neige (raconté par Bruno de La Salle d'après les frères Grimm ; illustrateur : Laurence Batigne), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12601-9, notice BnF no FRBNF3491288)
    • Cendrillon (raconté par Bruno de La Salle d'après Charles Perrault ; illustrations : Sylvie Chrétien), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12603-5, notice BnF no FRBNF34912886)
    • Le Chat botté (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Laurence Batigne), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12605-1, notice BnF no FRBNF34915384)
    • Le Cœur du monstre (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Francine De Boeck), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12607-8, notice BnF no FRBNF34877579)
    • Jean de l'Ours (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Dominique Maes), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12606-X, notice BnF no FRBNF34915438)
    • L'Oiseau de vérité (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Natalie Louis-Lucas), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12602-7, notice BnF no FRBNF34874488)
    • La Pêche de vigne (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Natalie Louis-Lucas), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12609-4, notice BnF no FRBNF34874489)
    • Le Petit Chaperon rouge (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Laurence Batigne), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12610-8, notice BnF no FRBNF34874490)
    • La Pomme rouge (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Sylvie Chrétien), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12604-3, notice BnF no FRBNF34874491)
    • Les Petits Poucets (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Laurence Batigne), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12611-6, notice BnF no FRBNF34971968)
    • Le Soleil rouge (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Gaëtan Évrard et Nicole Thenen), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12612-4, notice BnF no FRBNF34971969)
    • L'Épine (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Laurence Batigne), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12614-0, notice BnF no FRBNF34961997)
    • Le Renard transparent (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Natalie Louis-Lucas), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12615-9, notice BnF no FRBNF35051055)
    • La Demoiselle aux énigmes (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Gaëtan Evrard), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12616-7)
    • La Barbe bleue (raconté par Bruno de La Salle ; illustrations : Natalie Louis-Lucas), Paris, Casterman, coll. « Contes de toujours », , 27 p. (ISBN 2-203-12617-5, notice BnF no FRBNF35478146)
  • 1991 : Bahira : légende indienne du Brésil (recueillie et écrite par Nunes Pereira ; adaptée et illustrée par Béatrice Tanaka ; racontée par Bruno de La Salle), Paris, Vif argent, , 36 p. (ISBN 2-86662-140-9, notice BnF no FRBNF35514552)
  • 1992 : Des chats par millions (Wanda Gág ; adaptation et préface par Bruno de La Salle ; traduction de Millions of cats), Paris, Circonflexe, coll. « Aux couleurs du temps », , 33 p. (ISBN 2-87833-071-4, notice BnF no FRBNF35596494)
    Notice critique : Un très très vieil homme et une très très vieille femme souffraient tous deux de solitude. « Nous nous contenterions d'un chat » songeait la très très vieille femme. Et le vieil homme de partir à la recherche de ce petit compagnon, mais comment choisir parmi, les centaines, les millions, les billions de chats qu'il rencontrera ? Un récit énumératif au texte musical rythmé par le contraste d'une illustration en noir et blanc. — Brigitte Andrieux, Escales en littérature de jeunesse, 20 juillet 2006
  • 1996 : La pêche de vigne : et autres contes (ill. Catherine Rebeyrol), l'Ecole des loisirs, coll. « Mouche », , 118 p. (ISBN 2-211-03981-2, notice BnF no FRBNF35845718)
  • 1998 : Petit, petite : conte à jouer (ill. Rémi Saillard), Paris, Syros jeunesse, coll. « Paroles de conteurs », , 118 p. (ISBN 2-84146-582-9, notice BnF no FRBNF36986857)
  • 2002 : Henri Gougaud et Bruno de La Salle (propos recueillis et présentés par Isabelle Sauvage ; musique de Jean-Paul Auboux), Le murmure des contes, Paris, Desclée de Brouwer, , 1 volume de 319 p. et 1 disque compact (ISBN 2-220-05221-4, notice BnF no FRBNF42135525)
    Sous forme de dialogues, les deux grands réinventeurs du conte en France évoquent leur itinéraire et leur lutte pour redonner à cet art toute sa valeur. Avec des contes inédits de H. Gougaud et un lexique des différentes formes prises par le contes : devinettes, proverbes, etc. (source Electre). Réunit : Le trésor du baobab (9 min 56 s) / Henri Gougaud, voix ; L'amant véritable (2 min 21 s) / Henri Gougaud, voix ; L'enclume (3 min 29 s) / Bruno de La Salle, voix ; Le barde aveugle (2 min 52 s) / Bruno de La Salle, voix ; En partant de Troade... (4 min 46 s) / Bruno de La Salle, voix
  • 2006 : Bruno de La Salle, Michel Jolivet, Henri Touati et Francis Cransac, Pourquoi faut-il raconter des histoires ? Paroles de conteurs, Paris, Autrement, , 253 p. (ISBN 2-7467-0885-X, notice BnF no FRBNF43392741)
  • 2016 : Lettres à un jeune conteur ou Le jeu de la narration tranquille, Saint-Claude-de-Diray, Éditions Hesse, , 157 p. (ISBN 978-2-35706-034-0, notice BnF no FRBNF45000525, présentation en ligne)
    Notice critique : « Au terme de son épopée au Clio (Conservatoire de Littérature orale), Bruno de La Salle, qu'on ne présente plus, livre son « héritage ». Reprenant la forme épistolaire du poète Maria Rilke pour s'adresser directement aux conteurs et à tous ceux qui aiment les histoires, il transmet sa longue expérience et partage ses réflexions sur l'art du conte. Le livre est construit autour de cinq thèmes qui par touches progressives et histoires choisies à propos, abordent toutes les facettes des compétences du conteur : disposition mentale, choix des histoires, oralité et étapes du façonnage d'une histoire, règles du jeu de la narration ou comment être un bon « facteur » d'histoires, etc. Au fil des conseils, le ton intimiste, sensible, chaleureux, invite à s'approcher, en toute simplicité. Un livre témoignage à déguster tranquillement. Ghislaine Chagrot, La Revue des livres pour enfants, 1er juin 2016 »
Articles
  • 2006 « Père de soi-même. Ou comment retrouver son enfance pour mieux retrouver son père », La grande oreille, no 27,‎ (ISSN 1296-0144, notice BnF no FRBNF43924087)

Notes et référencesModifier

  1. « Bruno de La Salle », sur cnlj.bnf.fr
  2. a et b La Dépêche du Midi, 28 septembre 2007.
  3. Le Monde, 5 avril 1975.
  4. Le Trésor du rêve, 1978.
  5. Féerie-Soir, 1979.
  6. Le Monde, 14 juillet 1979.
  7. Pénélope Driant, 2014, p. 86.
  8. Le Monde, 3 août 1980.
  9. Le Monde, 13 août 1981.
  10. Pénélope Driant, 2014, p. 24.
  11. « Fondation Royaumont. Conte et tradition orale », sur royaumont-archives-et-bibliotheque.fr, 26 août 1er septembre 1979
  12. a et b Pénélope Driant, 2014, p. 24-25.
  13. a et b Centre national de la littérature pour la jeunesse, p. 10.
  14. « Bruno de La Salle, invité du musée de l’imprimerie », La République du Centre,‎ (lire en ligne)
  15. a b et c Le Monde, 25 décembre 1981.
  16. Silvia Monfort lui avait déjà commandé une Odyssée en 1972 pour l'ouverture du Carré Thorigny
  17. Le Monde, 21 septembre 1972.
  18. Morgane Le Bars, 2012, p. 8-9.
  19. « Arrêté du 17 janvier 2013 portant nomination dans l'ordre des Arts et des Lettres », sur culture.gouv.fr
  20. « Grand Prix SGDL du roman Jeunesse », sur sgdl.org
  21. Jean Perrot, « Recherche et littérature de jeunesse en France : Recherche pure ou appliquée ? », , p. 19
  22. a b c et d Centre national de la littérature pour la jeunesse, p. 12.
  23. (notice BnF no FRBNF39479718)
  24. a et b (notice BnF no FRBNF39497392)
  25. (notice BnF no FRBNF39497509)
  26. (notice BnF no FRBNF39497550)
  27. (notice BnF no FRBNF39497613)
  28. a b c d e f g h i et j Centre national de la littérature pour la jeunesse, p. 11.
  29. (notice BnF no FRBNF39497844)
  30. Le Monde, 10 avril 2015.
  31. « La Chanson des pierres », sur brunodelasalle.fr
  32. (notice BnF no FRBNF40244684)
  33. C'est pas pour dire... 12 novembre 2011.
  34. « Miroirs du Merveilleux », sur mondoral.org

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • « Bruno de La Salle », La Revue des livres pour enfants, nos 181-182,‎ , p. 112-116 (ISSN 0398-8384, notice BnF no FRBNF43923937)

Revue de presseModifier

Le Monde
  • Colette Godard, « Un carré pour les auteurs et le public », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Michaela Bobasch, « Le théâtre côté jardin », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Yves Cornu, « « Paroles ressurgies » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Conteurs sur France Culture », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Maryse Wolinski, « Les rendez-vous des conteurs », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Brigitte Andersen, « L'Odyssée, ou huit heures de récit », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Catherine Humblot, « La criée aux contes », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Il était une fois... », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Une journée de contes », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Nadine Avelange, « Contes à la veillée », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Au festival de Montpellier Rabelais à boire et à manger », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Conteurs en Haute Provence », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Livres en voix », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Philippe-Jean Catinchi, « Bénéfice d'inventaire », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Comédiens sur les routes du Centre », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Rosita Boisseau, « Le conte, nouvelle parole de la ville », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Macha Séry, « Ma mémoire à moi », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Les contes populaires sur un plateau », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Nathaniel Herzberg, « Un marathon de contes et d'histoires pour « dénouer la pensée » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Maud Equios, « Les conteurs partent à la conquête du grand public », Le Monde,‎ (lire en ligne)
« L'Arbre aux contes », articles et billets de Christina Marino dans Le Monde
  • « Le Centre Mandapa à Paris dédie un mois entier au conte », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Heureux qui, comme Bruno,… », Le Monde,
  • « EPOS 2014 : un week-end à Vendôme au cœur de la grande famille du conte », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Bruno de La Salle fait chanter les pierres », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Arts du récit en Isère : tapis rouge pour les conteurs », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « EPOS 2015 : une 10e édition riche en histoires », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « A Vendôme, le CLiO tourne une page de son histoire », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « A Chevilly-Larue, une Nuit blanche réussie pour Michel Jolivet et ses conteurs », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Au Centre Mandapa, le quotidien se reflète dans le merveilleux », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « A l'université Paris Diderot, les nuits de Shéhérazade sont plus belles que nos jours », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « FEST Conference 2016 : l'Europe du conte s’était donné rendez-vous à Châtenay-Malabry », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Bruno de La Salle, le « compagnon de la parole », livre ses secrets », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Voici revenu le temps des contes d’hiver au Centre Mandapa », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Une galaxie de contes à explorer chez soi dans son fauteuil », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « EPOS 2017 : le CLiO, les contes et Vendôme, une belle histoire (sans fin ?) », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Kom Panis, une nouvelle venue au pays des formations longues au conte », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Pascal Fauliot, directeur artistique : « Le festival du Légendaire veut redonner toute leur place aux grands récits et mythes » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Le CLiO répond à Pascal Fauliot », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Menacé de fermeture, le CLiO veut continuer à conter », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Le CLiO ne pourra plus conter à Vendôme », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « Le Mandapa tourne la page de ses contes d’hiver en beauté, avec une grande veillée pleine d’Elan et un petit chemin version flamenco », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « A La Vieille Grille, Isabelle Sauvage navigue au fil de la saga d’Erik le Rouge », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « « Contes d’hiver » au Mandapa : premières escales réussies en Irlande et en Inde avec Guillaume Louis et Nathalie Le Boucher », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • « A Clamart, les marionnettes ouvrent le 20e festival Marto ! et à Paris, le Mandapa referme la page de ses « Contes d'hiver » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
Autres périodiques

WebographieModifier