Brethren (en anglais) est un pluriel de brother (frère) qui désigne de nombreuses dénominations chrétiennes, majoritairement anabaptistes.

Fin du Moyen ÂgeModifier

  • Frères apostoliques (XIIIe siècle), ordre mendiant semblable aux Franciscains
  • Kalands Brethren (13e siècle), organisation caritative allemande
  • Frères de l'Esprit Libre (XIIIe siècle), mouvement de réforme mystique
  • Les Frères de la vie commune (XIVe siècle), communautés intentionnelles dédiées au service
  • L'Église morave, également connue sous le nom de United Brethren, Unitas Fratrum et Bohemian Brethren, descend des disciples de Jan Hus, un réformateur tchèque brûlé sur le bûcher en 1415 et du noble et théologien bohème du XVe siècle Petr Chelčický
  • L'Unité des Frères, trouve également ses racines dans le travail de Hus et Chelčický

Groupes anabaptistesModifier

Ces groupes sont issus du mouvement anabaptiste à l'époque de la Réforme protestante (XVIe siècle).

  • Les Huttérites, également connus sous le nom de Frères huttériens, sont originaires d'anabaptistes allemands, suisses et tyroliens dirigés par Jacob Hutter dans les années 1520
  • Les Frères suisses, le nom des anabaptistes suisses utilisé de 1525 jusqu'à leur scission en groupes amish et mennonite en 1693
  • Les Frères Mennonites, sont originaires des mennonites russes en 1860

Frères de SchwarzenauModifier

Les Schwarzenau Brethren est un mouvement fondé en 1708 à Schwarzenau, Bad Berleburg, Allemagne, avec Alexander Mack. Leurs racines sont dans le mouvement piétiste radical mais ils ont été fortement influencés par la théologie anabaptiste. Ils ont également été appelés « Dunkers » ou « Frères baptistes allemands ». Le groupe se scinde en trois ailes en 1881-1883 :

TraditionalistesModifier

ConservateursModifier

ProgressistesModifier

Frères de la rivièreModifier

Les River Brethren ont leurs origines dans les ministères de l'évêque mennonite Jacob Engle et du pasteur mennonite Martin Boehm, dans le comté de Lancaster (Pennsylvanie) pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle. Ils ont également été influencés par les Schwarzenau Brethren et comprennent (entre autres) :

Anciens Frères de la RivièreModifier

Ils ont fusionné avec l'Église méthodiste unie en 1968 :

Frères de PlymouthModifier

Les Plymouth Brethren sont nés des travaux des années 1820 de John Nelson Darby et d'autres en Irlande, au Royaume-Uni et en Inde. Plymouth Brethren divisé en deux branches en 1848 :

Autres groupes religieuxModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Brethren » (voir la liste des auteurs).
  • Brethren Encyclopedia, Vol. I-III, Donald F. Durnbaugh, editor
  • Brethren Encyclopedia, Vol. IV, Donald F. Durnbaugh and Dale V. Ulrich, editors, Carl Bowman, contributing editor
  • Gathering Unto His Name, by Norman Crawford (on Plymouth Brethren)
  • Encyclopedia of American Religions, J. Gordon Melton, editor
  • Handbook of Denominations in the United States, by Frank S. Mead, Samuel S. Hill, and Craig D. Atwood
  • Mennonite Encyclopedia, Cornelius J. Dyck, Dennis D. Martin, et al., editors
  • Profiles in Belief: the Religious Bodies in the United States and Canada, by Arthur Carl Piepkorn
  • Religious Congregations & Membership in the United States (2000), Glenmary Research Center
  • Daniel S. Larangé, La Parole de Dieu en Bohême et Moravie. La tradition de la prédication dans l’Unité des Frères de Jan Hus à Jan Amos Comenius, Paris, L’Harmattan, 2008 (Spiritualité & Religions)