Église méthodiste unie

Église méthodiste unie
Histoire
Fondation
Prédécesseurs
Evangelical united brethren Church (en), The Methodist Church (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Cadre
Type
Pays
Organisation
Site web

L'Église méthodiste unie (en anglais : United Methodist Church) est une confession méthodiste internationale. Elle s'inscrit dans la tradition du protestantisme libéral.

Elle trouve ses origines dans l'enseignement du pasteur John Wesley en Angleterre. Elle est membre du Conseil œcuménique des Églises[1], du Conseil méthodiste mondial et d'autres associations religieuses.

Histoire modifier

La future Église méthodiste unie trouve ses origines au milieu du XVIIIe siècle au sein d'un mouvement de l'Église d'Angleterre. Sur le campus de l'université d'Oxford, quelques étudiants, dont John Wesley, Charles Wesley et George Whitefield, forment un groupe qui se concentre sur la Bible, l'étude méthodique des écritures saintes et la nécessité de vivre une vie conforme aux enseignements bibliques. Surnommé « le club des saints », on les appelle également « méthodistes » à cause de la régularité et l'esprit de méthode qu'ils apportent dans leurs pratiques religieuses[2],[3].

En 2018, dans le monde, elle compterait 6,464,127 membres et 12,866 églises[4].

En 2021, elle compterait 5,714,815 membres aux États-Unis[5].

Sacrement modifier

Cette Église reconnaît deux sacrements principaux : le baptême et la communion. Le pédobaptisme, soit le baptême des nouveau-nés et des jeunes enfants, est également pratiqué[6],[7]. La confirmation, l'ordination, le mariage, l'onction des malades sont également pratiqués, mais ne sont pas reconnus comme sacrements[8].

Croyances modifier

 
L'église méthodiste unie de Hollywood (Californie).

Elle a une confession de foi méthodiste [9].

Positions modifier

Peine de mort modifier

L'Église méthodiste unie, comme d'autres Églises méthodistes, condamne la peine capitale.

Interruption volontaire de grossesse modifier

L'Église méthodiste unie, considérant que la vie humaine est sacrée, est peu encline à considérer l'avortement comme une pratique acceptable, sauf lorsque la vie de la mère est en danger ou que sa grossesse la met dans une position intenable. Dans ce cas, l'avortement doit se pratiquer dans des conditions sanitaires strictement établies. L'Église méthodiste encourage l'adoption des enfants nés d'une grossesse non désirée et invite les gouvernements à faciliter cette pratique[10].

Alcool modifier

Historiquement, l'Église méthodiste a soutenu les organisations de tempérance. John Wesley, son fondateur, a mis en garde contre les dangers de l'alcool dans son sermon The Use of Money[11] et dans sa lettre à un alcoolique[12]. De même, les ministres méthodistes prenaient l'engagement de ne pas boire et encourageaient les fidèles à faire de même[13]. Aujourd'hui, l'Église méthodiste unie est toujours hostile à la consommation d'alcool[14]. Au lieu de vin, elle emploie du jus de raisin non fermenté lors du sacrement de l'Eucharistie[15].

Jeu de hasard modifier

L'Église méthodiste unie s'oppose au jeu de hasard, croyant que c'est un péché qui alimente l'avarice humaine et invite les personnes à placer leur confiance dans des possessions matérielles plutôt qu'en Dieu, faisant de l'argent une idole.

Schisme modifier

En février 2019, les délégués de différents pays ont voté à 438 voix contre 384 afin de maintenir les règles traditionnelles de l’Église sur le mariage, interdisant ainsi une modification permettant le mariage entre personnes de même sexe[16].

En janvier 2020, après de multiples débats, les dirigeants de la confession ont publié une proposition ayant pour objectif de diviser l'Église en aidant à fonder une nouvelle confession conservatrice pour les églises qui ne soutenaient pas le mariage entre personnes de même sexe [17].

En novembre 2020, certaines églises libérales ne souhaitant pas attendre la prochaine Conférence générale ont fondé la Liberation Methodist Connexion [18].

En 2022, en raison de la pandémie de COVID-19, la Conférence générale pour le lancement de la confession conservatrice a été annoncée pour 2024 [19]. Des églises conservatrices n'ont pas voulu attendre cette date et ont fondé la Global Methodist Church en mai 2022 [20].

En décembre 2023, 7,659 églises américaines avaient quitté la confession depuis ces évènements, ce qui correspond à 1 église sur 4 depuis le début de la procédure [21].

Notes et références modifier

  1. « Église méthodiste unie — Conseil œcuménique des Églises », sur www.oikoumene.org (consulté le )
  2. « Églises méthodistes — Conseil œcuménique des Églises », sur www.oikoumene.org (consulté le )
  3. « Le méthodisme », sur Musée protestant (consulté le )
  4. United Methodist Church, United Methodists Around the World, umc.org, USA, consulté le 5 novembre 2022
  5. « 2021 annual conference membership and attendance (US) », General Council on Finance and Administration - The United Methodist Church (consulté le )
  6. a et b Église méthodiste unie, A United Methodist Understanding of Baptism, umc.org, États-Unis, consulté le 31 décembre 2018
  7. (en) Rupert E. Davies, Gordon Rupp, A History of the Methodist Church in Great Britain, Volume One, Wipf and Stock Publishers, USA, 2017, p. 160
  8. Église méthodiste unie, United Methodist sacraments, rites and rituals, umc.org, États-Unis, consulté le 31 décembre 2018
  9. United Methodist Church, Confession of Faith, umc.org, USA, consulté le 5 novembre 2022
  10. (en) Abortion, tiré de The Book of Discipline of The United Methodist Church, 2004
  11. (en) The Use of Money
  12. (en) John Wesley and his challenge to alcoholism.
  13. (en) BBC, Religions, Methodist Church
  14. Alcohol and Other Drugs, tiré de The Book of Discipline of The United Methodist Church, 2004
  15. (en) Why do most Methodist churches serve grape juice instead of wine for Holy Communion ?, site officiel de l'église.
  16. Bill Chappell, United Methodist Church Votes To Keep Bans On Same-Sex Weddings, LGBTQ Clergy, npr.org, USA, February 26, 2019
  17. (en-US) « United Methodist leaders propose plan to split church over LGBTQ ordination, marriage », sur Religion News Service, (consulté le )
  18. Emily McFarlan Miller, « Progressive United Methodists announce new denomination: Liberation Methodist Connexion », Religion news,‎ (lire en ligne)
  19. Michael Gryboski, Over 5,000 UMC churches granted disaffiliation amid schism over homosexuality; 3,000 in 2023, christianpost.com, USA, 10 juin 2023
  20. Liam Adams, « The new, more conservative Global Methodist Church just launched: Key takeaways from its start », The Tennessean,‎ (lire en ligne)
  21. Kate Shellnutt, Daniel Silliman, United Methodists Down 7,659 Churches As Exit Window Ends, christianitytoday.com, USA, 18 décembre 2023

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier