Biennale de Munich

festival d'opéras

La Biennale de Munich (en allemand : Münchener Biennale) est un festival d'opéras organisé par la ville de Munich. Le nom complet allemand est « Internationales Festival für neues Musiktheater », littéralement: « Festival international de musique contemporaine pour le théâtre ». Le festival biennal a été créée en 1988 par Hans Werner Henze et a lieu les années paires pendant 2 à 3 semaines à la fin du printemps. Le festival s'est spécialisé en présentant des premières mondiales de musiques contemporaines en relation avec le théâtre, avec un accent particulier pour la création des premiers opéras de jeunes compositeurs[1].

Les quatre premiers festivals, sous HenzeModifier

Henze, lui-même compositeur prolifique d'opéras, décrit la genèse du festival comme suit:

«  Toute l'histoire a commencé avec une question du chef de service de l'office de la culture de Munich... bon, je... serais intéressé par l'idée de la création d'une sorte de festival municipal de musique à Munich. Après une période de temps, je suggère d'organiser quelque chose qui fait défaut jusqu'à maintenant, quelque chose qui n'existe nulle part ailleurs dans le monde et pourtant est une nécessité urgente - à savoir, un endroit où la jeune génération de compositeurs intéressés par le théâtre. .. pourraient mettre en pratique leurs idées. »

Henze a organisé les quatre premiers festivals, de 1988 à 1994, et a fixé le format général de la plupart des festivals qui ont suivi. La création de chaque opéra est précédée peu de temps avant par des conférences et des concerts supplémentaires d'œuvres des compositeurs présentés, pour préparer les auditeurs aux idées et à la musique de ces compositeurs.

Les festivals suivants, sous Peter RuzickaModifier

Peter Ruzicka a succédé comme directeur artistique (« un des postes les plus influents, administratifs et artistiques de la scène européenne du théâtre musical») en 1996. La biennale de cette année-là était organisée conjointement par Henze et Ruzicka. Ruzicka a élargi la portée des œuvres présentées, avec un accent particulier pour les œuvres utilisant le multimédia et ne s'appuyant pas seulement sur les textes comme celles qui ont caractérisé la période organisée par Henze.

Opéras donnés à la Biennale de MunichModifier

Les créations mondiales sont marquées CM.

Création Compositeur Titre livret et source
CM Detlev Glanert Leyla und Medjnun Aras Ören (de) et Peter Schneider, d'après Majnoun et Leila de Nizami
3 Jun 1988 CM Gerd Kühr (en) Stallerhof Franz Xaver Kroetz, d'après Stallerhof (en)
4 Jun 1988 CM Adriana Hölszky Bremer Freiheit Thomas Körner, d'après la pièce de Rainer Werner Fassbinder
17 Jun 1988 CM Mark-Anthony Turnage Greek le compositeur et Jonathan Moore, d'après la pièce de Steven Berkoff
CM András Hamary Seid still José Vera Morales, d'après la pièce Tóték de István Örkény
CM Wolfgang von Schweinitz Patmos D. E. Sattler (de), d'après l'Apocalypse de Saint Jean dans la traduction de Martin Luther
CM Modèle:Lie 63: Dream Palace le compositeur, d'après le roman de James Purdy
CM Michèle Reverdy Le Précepteur Hans-Ulrich Treichel, d'après la pièce de Der Hofmeister (de) de Jakob Michael Reinhold Lenz
[2] Violeta Dinescu Eréndira Monika Rothmaier, d'après l'histoire L'Incroyable et Triste Histoire de la candide Eréndira et de sa grand-mère diabolique (es) de Gabriel García Márquez
CM Jorge Liderman (en) Antigona Furiosa le compositeur, d'après le drame de Griselda Gambaro
[3] Giorgio Battistelli Teorema le compositeur, librement adapté d'après le film de Pier Paolo Pasolini
CM Gerhard Stäbler Sünde.Fall.Beil Andreas Lechner (de), d'après le drame Catherine Howard d'Alexandre Dumas père
[4] Param Vir (en) Broken Strings David Rudkin (en), d'après l'histoire bouddhiste Guttil Jatak
[4] Param Vir (en) Snatched de the Gods William Radice (en), d'après le poème Debatar Gras de Rabindranath Tagore
CM Tania León Scourge of Hyacinths le compositeur, d'après la pièce radiophonique de Wole Soyinka
CM Benedict Mason Playing Away Howard Brenton
CM Michael Obst Solaris le compositeur, d'après le roman de Stanislaw Lem
CM Hanna Kulenty (en) The Mother of Black-Winged Dreams Paul Goodwin
CM Roderick Watkins (en) The Juniper Tree Patricia Debney, d'après les contes des frères Grimm
CM Toshio Hosokawa Vision of Lear Tadashi Suzuki (en), d'après sa pièce The Tale of Lear
CM Sandeep Bhagwati (en) Ramanujan le compositeur, d'après la vie du mathématicien indien Srinivasa Ramanujan (1887-1920)
CM Jan Müller-Wieland (en) Komödie ohne Titel le compositeur, d'après le drame Comedia sin título (en) de Federico García Lorca
CM Mauricio Sotelo De Amore Peter Mussbach (de)
CM Chaya Czernowin (en) Pnima ... ins Innere
CM André Werner (en) Marlowe: Der Jude von Malta le compositeur, d'après la pièce Le Juif de Malte de Christopher Marlowe
CM Manfred Stahnke (en) Orpheus Kristall Simone Homem de Mello
CM Johannes Maria Staud Berenice Durs Grünbein, d'après Edgar Allan Poe
CM Brian Ferneyhough Shadowtime (en) Charles Bernstein
CM Aureliano Cattaneo La Philosophie dans le labyrinthe Edoardo Sanguineti, d'après le mythe grec du minotaure
CM José María Sánchez-Verdú (en) GRAMMA le compositeur
CM Enno Poppe Arbeit Nahrung Wohnung Marcel Beyer, librement d'après le roman Robinson Crusoé de Daniel Defoe
CM Klaus Lang (en) Die Architektur des Regens d'après la pièce Nô Shiga de Zeami (c1363–c1443)
CM Carola Bauckholt (en) hellhörig (none)
CM Jens Joneleit (en) Piero – Ende der Nacht Michael Herrschel, librement d'après la nouvelle Die Rote de Alfred Andersch
CM Philipp Maintz Maldoror Thomas Fiedler, d'après Les Chants de Maldoror du Comte de Lautréamont
CM Márton Illés (en) Die weiße Fürstin d'après la première version du poème dramatique de Rainer Maria Rilke
CM Klaus Schedl (en) Tilt[5] Roland Quitt, d'après le journal de Sir Walter Raleigh
CM Tato Taborda (en) Der Einsturz des Himmels[5] Roland Quitt, d'après le livre La Chute du Ciel de Davi Kopenawa et Bruce Albert
CM Ludger Brummer (web) In Erwartung[5] Peter Weibel
CM Lin Wang (en) Die Quelle le compositeur et Can Xue, d'après l'histoire "the Double Life" de Can Xue
CM Sarah Nemtsov (en) L'Absence le compositeur, d'après Livre des Questions d'Edmond Jabès
CM Eunyoung Esther Kim (web) Mama Dolorosa Yona Kim
16 May 2012 CM Arnulf Herrmann (en) Wasser Nico Bleutge (lyrics)
CM[6] Marko Nikodijević (de) Vivier Gunther Geltinger (de), d'après la vie et la mort de Claude Vivier
CM[6] Samy Moussa (web) Vastation Toby Litt (en)
Claude Vivier Kopernikus opéra-rituel de mort, livret du compositeur
CM[6] Dieter Schnebel Utopien
CM[6] Hèctor Parra Das geopferte Leben Marie NDiaye

RéférencesModifier

  1. Hans Werner Henze: Komponist der Gegenwart sur Google Livres
  2. Eréndira de Dinescu a été commandée par lee Staatsoper Stuttgart, où il été créé le 18 mars 1992
  3. Teorema de Battistelli a été également commandé par le Mai musical florentin, qui l'a créé au Teatro Comunale, le 10 mai 1992
  4. a et b Les opéras Broken Strings et Snatched de the Gods de Vir ont été commandés par l'Opéra national des Pays-Bas à Amsterdam, où ils ont été créés 11 mai 1992
  5. a b et c Tilt, Der Einsturz des Himmels et In Erwartung ont été présentés dans un triplé intitulé Amazonas
  6. a b c et d Advance information for the 2014 edition d'après le site de la Biennale de Munich. Consulté le 25 décembre 2013

Liens externesModifier

Source de la traductionModifier