Mauricio Sotelo

compositeur espagnol
Mauricio Sotelo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Genre artistique
Distinction
Œuvres principales

Mauricio Sotelo né le à Madrid en Espagne, est un compositeur de musique contemporaine et chef d'orchestre espagnol.

BiographieModifier

Mauricio Sotelo naît à Madrid en 1961, où il commence ses études de musique en tant qu'autodidacte avant d'être admis au Conservatoire royal supérieur de musique de Madrid. En 1979, il s'installe à Vienne — ville qu'il ne quittera pas jusqu'en 1992 — afin d'entreprendre ses études supérieures. À l'Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne, il étudie la composition avec Dieter Kaufmann et Francis Burt, ainsi que la direction d'orchestre avec Karl Österreicher.

Au cours de son époque viennoise (1979-1992), il crée ses premiers morceaux -parus d'abord chez Ariadne Verlag, puis chez Universal Edition à partir de 1991- et participe notamment, ensemble avec Beat Furrer, à la fondation de la Société de l'Art Acoustique, connue aujourd'hui sous le nom de Klangforum Wien[1]. Cet ensemble accompagnera le compositeur tout au long de sa carrière, en commençant par la création de morceaux de jeunesse tels son Trio Basso – a R.H.R. (1988–89), et en allant jusqu'à la création du dernier grand succès de Sotelo : son opéra Le Public (opéra), d'après la pièce de théâtre éponyme de Federico García Lorca[2]. L'évènement qui va le plus le marquer est cependant sa rencontre avec le compositeur italien Luigi Nono dans les années 1980, dont l'influence philosophique — principalement en ce qui concerne la pensée brunienne de l'Art de la Mémoire — occupe une place centrale dans la musique de Sotelo.

C'est justement sous l'influence de Luigi Nono, que Mauricio Sotelo, après avoir visité le compositeur vénitien à Berlin en 1989, retourne en Espagne pour s'intéresser à la tradition du flamenco. C'est ici le deuxième grand tournant dans la biographie de Mauricio Sotelo. De cette étude profonde naît un style extrêmement personnel et individuel qui fera dire au compositeur allemand Helmut Lachenmann : «Sotelo sonne à Sotelo». De nos jours, plusieurs noms sont donnés à ce style, dont ceux qui ont le plus de poids sont flamenco spectral, en référence au travail d'analyse des spectres sonores qui fondent la musique spectrale, ou, plus généralement, alter flamenco[3]. De ce point de vue-là et même si le procédé est tout à fait nouveau, nous pouvons inscrire ce travail dans la tradition du compositeur espagnol Manuel de Falla. Le premier grand exemple de ce style nouveau est son œuvre Tenebræ Responsoria, créée en 1993 lors de la Semaine de Musique Religieuse de Cuenca par le Klangforum Wien et le cantaor (chanteur de flamenco) Enrique Morente[4]. Le chemin que commence Sotelo avec cette œuvre, considérée comme un des premiers grand succès du compositeur, culmine avec la création de son opéra El Público[5],[2],[6] — qualifiée de triomphale par le journal allemand FAZ[7] — le et interprétée, encore une fois, par le Klangforum Wien sous la direction de Pablo Heras-Casado. Hormis 8 chanteurs et un ensemble traditionnel, l'opéra demande cinq musiciens flamencos : deux chanteurs, un danseur, un percussionniste et un guitariste.

Depuis 2010, Mauricio Sotelo est aussi professeur de composition à l'École supérieure de musique de Catalogne[8].

Distinctions[9]Modifier

  • 1986 : Premier prix de Composition du Jeune Orchestre National d'Espagne
  • 1989 : Premier prix de Composition de la Société Générale des Auteurs et des Éditeurs en Espagne[10].
  • 1991 : Prix de Composition (Förderpreis) de la ville de Vienne
  • 1992 : Prix de Composition de la WDR Forum Junger Komponisten
  • 1996 : Prix de l'Opéra de la Fondation Körber de Hambourg pour son opéra BRUNO
  • 1997 : Composers' Prize de la Fondation Ernst von Siemens
  • 1999 : Prix Daniel Montorio à la meilleure musique pour scène pour son opéra De Amore
  • 2000 : Prix de Composition Reina Sofía[11]
  • 2001 : Prix National de Musique
  • 2011-2012 : Mauricio Sotelo est le premier compositeur espagnol à avoir été invité en tant que compositeur en résidence au prestigieux Berlin Institute for Advanced Study (en)[12].
  • 2018 : Prix GamoMusica 2018[13]

Œuvres[14]Modifier

Année Œuvre Instrumentation Genre
1986 Música extremada Orchestre Orchestre
1989-1990 Nel suono indicibile - a Luigi Nono. Clarinette basse, clarinette contrebasse, saxophone alto, saxophone ténor, violoncelle et live electronics Musique de chambre
1990-1991 Due voci..., come un soffio dall'estrema lontananza Clarinette, saxophone, chœur féminin, orchestre et live electronics Orchestre
1991 Chez soi sans soi Deux flûtes, synthétiseur et live electronics Musique de chambre
1992-1993 Tenebræ responsoria Cantaor, saxophone ténor, tuba, piano, double chœur mixte et trois groupes d'instruments Orchestre
1993-1994 Rose in fiamme Piano et orchestre Concerto
1994-... Bruno Orchestre Opéra (inachevé)
1994 Memoriæ. Escritura interna sobre un espacio poético de José Ángel Valente Violoncelle et contrebasse Musique de chambre
1995 Animales celestes Pour 1,2,3 ou 4 violoncelles Musique de chambre
1995 De magia Saxophone alto ou ténor, percussion et piano Musique de chambre
1995 Su un oceano di scampanellii Piano solo Musique soliste
1995 De Amore Violoncelle Musique soliste
1996-1999 De Amore, Una Maschera di Cenere Ensemble et live electronics Opéra
1996-1997 De l'infinito, universo e mondi Violon, orchestre et electronics Orchestre
1996 El amor imposible Guitare solo Musique soliste
1996 Trama, Il Flauto di Marsia Flûte solo Musique soliste
1997-1998 Al fuego, el mar (version révisée de Rose in fiamme) Piano et orchestre Orchestre
1997 Argo Saxophone alto ou ténor Musique soliste
1998 Frammenti de l'infinito. Lorca-Nono diálogo del amargo Orchestre et electronics Orchestre
1998 Del aura al suspirar Flûte contrebasse ou flûte basse et synthétiseur Musique soliste
1999-2000 Cena de las cenizas Orchestre Orchestre
1999-2000 Si después de morir... in memoriam José Ángel Valente Cantaor et orchestre Orchestre
1999 Peces del aire Guitare et violoncelle Musique de chambre
2000 Lecturas del libro de Job Flûte, orchestre de cordes et lecteur ad libitum Orchestre
2000 Cábala del caballo Guitare et clavecin Musique de chambre
2001 Como el oscuro pez del fondo Flûte alto, percussion et synthétiseur ad libitum Musique de chambre
2001 De vinculis: Ge-Burt. À Francis Burt Violon solo Musique soliste
2001 Estremecido por el viento.Canto a Federico para violín solo. Violon solo Musique soliste
2001 De vinculis: Gong. À Nuria Schönberg. Percussion solo Musique soliste
2002 Rinconete y Cortadillo Electronics Ballet
2002 Degli eroici furori. Streichquartett Nr. 1 Quatuor à cordes Musique de chambre
2003 Chalan Percussion solo et orchestre Orchestre
2003 Toná Clarinette solo Musique soliste
2004 El loco Saxophone solo et orchestre Ballet
2004 Artemis. Streichquartett Nr. 2 Quatuor à cordes Musique de chambre
2004 Audéeis Cantaor et quatuor à cordes Musique de chambre
2005-2006 Dulcinea Orchestre Opéra pour enfants
2005 Muros de dolor... I Saxophone ténor solo Musique soliste
2005 Muros de dolor... II Flûte solo Musique soliste
2006 Tamquam centrum circuli Flte, clavecin et orchestre Orchestre
2006-2007 Muros de dolor... III Orchestre Orchestre
2006 Tista. Klaviertrio Nr. 1 Violon, violoncelle et piano Musique de chambre
2006 Green aurora dancing over the night side of the earth Piano solo Musique soliste
2007 Como llora el viento... Guitare solo et orchestre Concerto
2007-2008 El rayo de tiniebla Cantaor, chœur et orchestre Orchestre
2007 Venta varga Violon, violoncelle et piano Musique de chambre
2007-2009 La mémoire incendiée: la guitare. Streichqaurtett Nr. 3 Quatuor à cordes Musique de chambre
2008-2009 Arde el alba Soprano, cantaor et orchestre Orchestre
2008 Supernova-Santa Marina La Real Orgue solo Musique soliste
2008 Como llora el agua Guitare solo Musique soliste
2009 Cripta, mçusica para Luigi Nono Cantaor, chœur mixte, ensemble et electronics Orchestre
2009 Jerez desde el aire Piano solo Musique soliste
2009 Muros de dolor... V: José Ángel Valente-Memoria sonora. Violon solo et live electronics Musique soliste
2009 A Roberto-La chiarezza deserta Flûte solo Musique soliste
2010 Muerte sin fin Bailaora, cantaor et ensemble Musique de scène
2010 Muros de dolor... VI: Soleá Violoncelle solo Musique soliste
2011 Muerte sin fin... comentario, a la memoria de Enrique Morente Lecteur, bailaora, cantaor, ensemble et electronics Musique de scène
2011 Luz sobre lienzo Violon, bailaora, percussion et electronics Musique de scène
2011-2014 El Público Orchestre Opéra
2011 Cuerpos robados Violon, lecteur et orchestre Orchestre
2012 Azul de lontananza Sextuor à cordes Musique de chambre
2012 SUB ROSA Piano solo Musique soliste
2012 Aber das Wehende höre... Piano solo Musique soliste
2012 Muros de dolor... Ib Flûte solo Musique soliste
2013 Encore... La joie I, de Como llora el Agua Guitare solo Musique soliste
2013 Encore... La joie II, de Luz Sobre Lienzo Violon solo Musique soliste
2013 Encore... La joie III, de Ancora un segreto... Piano solo Musique soliste
2013 Bruckner Nachklang Orchestre Orchestre
2014 Ancora un segreto...Hommage-Sonate per Alfred Brendel Piano solo Musique soliste
2015 Red Inner Light Sculpture Violon, bailaora, percussionniste de flamenco et orchestre de cordes Orchestre
2015 White Inner Light Violon solo Musique soliste
2016 Blanca Luz de Azahar Alto et piano Musique de chambre
2016 El cello la guitarra y el mar Violoncelle et guitare Musique de chambre
2016 Plaza alta Ensemble Orchestre
2017 Cinco Sonatas de Domenico Scarlatti (K107, K184, K450, K455, K87) Orchestre de cordes Orchestre
2017 Dos Preludios de Chopin (NR. 4 & Nr. 8) Violon solo et orchestre de cordes Orchestre
2017 Y los arcos vacíos por el cielo Quatuor de guitares et orchestre de cordes Orchestre
2017 Quasals vB-131. Streichquartett Nr. 4 Quatuor à cordes Musique de chambre
2017 Bulería Arbós: ritual Cantaor, alto, violoncelle et piano Musique de chambre
2017 Con Segreto Sussurro: De Vinculis. Piano et orchestre Concerto
2017 Blue Inner Light Violon solo Musique soliste
2018 Muros de dolor... VII Alto solo Musique soliste
2018 D'Immenso... Libro I Flûte et accordéon Musique de chambre
2018 L'angelo necessario - A Massimo Cacciari Clarinette solo et orchestre Concerto

RéférencesModifier

  1. (es) Loreto Ruiz-Ocaña, « Mauricio Sotelo, el compositor español que arrasa en EE.UU. », Expansión.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a et b Isabelle Piquer, « « Le Public », de Garcia Lorca, applaudi à Madrid », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Miguel Mora, « Oporto saluda el flamenco espectral de Mauricio Sotelo », El País,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. (es) « 25 Anniversaire de Tenebræ Responsoria », sur www.elcompositorhabla.com (consulté le )
  5. (en-US) Raphael Minder, « García Lorca’s ‘El Público’ Is Made Into Opera at Teatro Real in Madrid », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  6. « Reportaje / Una ópera del siglo XXI, al desnudo », El País,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. http://mauriciosotelo.com/Home_files/FAZ-26.02.2015-12-Der_Avantgardist_stellt_si-1674902975-Seite-1.pdf
  8. (ca) Escola Superior de Mùsica de Catalunya, « Sotelo, Mauricio », sur www.esmuc.cat (consulté le )
  9. (de) « Mauricio Sotelo - Leben & Werk des Komponisten | Universal Edition », sur Universal Edition (consulté le )
  10. (es) Ediciones El País, « Mauricio Sotelo obtiene el primer premio de la SGAE », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le )
  11. (es) Ediciones El País, « Mauricio Sotelo gana el Premio Reina Sofía de Composición », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le )
  12. (de) « Mauricio Sotelo », sur www.wiko-berlin.de (consulté le )
  13. (it) « ROBERTO FABBRICIANI, flauto – FRANCESCO GESUALDI, fisarmonica | GAMO ENSEMBLE | MAURICIO SOTELO, direttore – Amici della Musica Firenze », sur amicimusicafirenze.it (consulté le )
  14. (en) « Works », sur mauriciosotelo.com (consulté le )

Liens externesModifier