Coupe de France de rugby à XIII 1977-1978

Coupe de France de rugby à XIII 1978
Généralités
Sport rugby à XIII
Organisateur(s) Fédération française de jeu à XIII
Éditions 40e édition
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants ? clubs (professionnelles et amateurs)
Site web officiel Site de la fédération française

Palmarès
Vainqueur XIII Catalan
Finaliste Lézignan

Navigation

La Coupe de France de rugby à XIII 1977-1978 est la 40e édition de la Coupe de France, compétition à élimination directe mettant aux prises des clubs de rugby à XIII amateurs et professionnels affiliés à la Fédération française de jeu à XIII (aujourd'hui Fédération française de rugby à XIII).

Phase finaleModifier

  Huitièmes de finale   Quart-de-finales   Demi-finales   Finale
                             
  le à Castres     le à Salon-de-Provence     le à Lézignan     Le à Narbonne
 
  XIII Catalan 42
 
  Villeneuve-sur-Lot 7  
  XIII Catalan 20
  le
    Avignon 13  
  Avignon 28
 
  Villefranche 8  
  XIII Catalan 18
  le
    Carcassonne 8  
  Carcassonne I 7
  le à Perpignan
  Roanne 0  
  Carcassonne ?
  le
    Saint-Jacques ?  
  Saint-Jacques 17
  le à Rodez
  Toulouse 9  
  XIII Catalan 18
  le
    Lézignan 7
  Lézignan 44
   
  Carcassonne II 7  
  Lézignan 18
  le
    Pamiers 5  
  Pamiers 30
  le à Pamiers
  Paris 13  
  Lézignan 13
  le
    Limoux 5  
  Limoux 17
   
  Pia 5  
  Limoux 32
  le à Cahors
    Tonneins 5  
  Tonneins 23
   
  Bordeaux 13  
 

Finale (28 mai 1978)Modifier

Feuille de match
XIII Catalan 18 - 7 Lézignan

(mt : 5 - 2)

Le dimanche 28 mai 1978 au Stade de l'Egassiairal de Narbonne

Points marqués :

Évolution du score : 3-0, 3-2, 5-2 (m.t.), 8-2, 13-2, 13-7.

Arbitre : M. Escande

Spectateurs : 15 939

Recette : 399 905 francs

Composition des équipes :

Le président de la Fédération française de jeu à XIII, René Mauriès, n'assiste pas à la rencontre et laisse son secrétaire général, François Sérié, de remettre la coupe aux vainqueurs. Ces derniers ont refusé dans un premier temps de chercher le trophée en tribune officielle avant de se raviser[1]. En effet, cela intervient une semaine après la finale du Championnat au cours de laquelle un joueur catalan, Gérard Borreil, a frappé d'un coup de pied la tête d'un arbitre alors à terre[2], celui-ci ainsi que Moliner sont suspendus pour cette finale de Coupe[3].

Notes et référencesModifier

  1. Un catalan averti en valait deux, J-P. Cardona, Sud-Ouest, p. 18, le 29 mai 1978.
  2. Lézignan, un bouclier en espérant une coupe., J-P. Cardona, Sud-Ouest, p. 20, le 22 mai 1978.
  3. Sous le signe de la revanche, J-P. Cardona, Sud Ouest, p.20, le 27 mai 1978.