Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Bernard Bonne

personnalité politique française
Bernard Bonne
Illustration.
Fonctions
Sénateur français
En fonction depuis le
(7 mois et 21 jours)
Élection 24 septembre 2017
Circonscription Loire
Groupe politique LR
Président du conseil général puis départemental de la Loire

(9 ans, 6 mois et 26 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Pascal Clément
Successeur Georges Ziegler
Conseiller départemental de la Loire
Élu dans le canton du Pilat
En fonction depuis le
(3 ans, 1 mois et 23 jours)
Élection 29 mars 2015
Prédécesseur Création du canton
Conseiller général de la Loire
Élu dans le canton de Bourg-Argental

(23 ans)
Prédécesseur Jean Moutot
Successeur Suppression du canton
Maire de Bourg-Argental

(19 ans)
Prédécesseur Danielle Gambonnet
Successeur Stéphane Heyraud
Biographie
Date de naissance (69 ans)
Lieu de naissance Roanne (Loire)
Nationalité française
Parti politique PR
DL
UDF
UMP
LR
Profession Médecin généraliste

Bernard Bonne, né le à Roanne (Loire), est un homme politique français.

Il fut président du conseil départemental de la Loire de 2008 à 2017 et est actuellement sénateur de la Loire depuis 2017.

Sommaire

BiographieModifier

Carrière professionnelle et vie privéeModifier

Il exerce la profession de médecin généraliste depuis 1976.

En tant que médecin, il a exercé au sein du corps des sapeurs-pompiers, comme capitaine puis commandant, et a mis en place des diplômes de médecine d’urgence.

Il est marié à Michèle Bonne et est père de quatre enfants : Béatrice, Éric, Guillaume et Marie-Sophie.

Carrière politiqueModifier

Il fut maire de Bourg-Argental de 1989 à 2008 et conseiller général du canton de Bourg-Argental de 1992 à 2015.

De 2007 à 2012, il fut suppléant du député Dino Cinieri[1]. Il est élu président du conseil général de la Loire en 2008.

En mars 2015, il est élu conseiller départemental du canton du Pilat[2] en tandem avec Valérie Peysselon. Le 2 avril suivant, il est réélu à la présidence du département[3].

Le 24 septembre 2017, il est élu sénateur de la Loire, arrivant en tête du scrutin avec 26,76% des voix[4].

Le 16 octobre 2017, Georges Ziegler (UDI) lui succède à la présidence du conseil départemental de la Loire[5],[6],[7].

Positionnement au sein de la droiteModifier

Il soutient Alain Juppé pour la primaire française de la droite et du centre de 2016[8].

En mars 2017, dans le cadre de l'affaire Fillon, il renonce à soutenir le candidat Les Républicains François Fillon à l'élection présidentielle[9].

Il parraine Laurent Wauquiez pour le congrès des Républicains de 2017, scrutin lors duquel est élu le président du parti[10].

MandatsModifier

Mandat parlementaireModifier

Mandats locauxModifier

DécorationModifier

Décoration françaiseModifier

Notes et référencesModifier

  1. « LesBiographies.com », sur www.lesbiographies.com (consulté le 7 décembre 2016)
  2. http://www.loire.fr/upload/docs/application/pdf/2014-10/cantons2015.pdf
  3. « Bernard Bonne, président du Département de la Loire », sur www.loire.fr (consulté le 20 août 2016)
  4. Julien Corbière, « Sénatoriales dans la Loire : deux sortants réélus et deux nouveaux élus », France Bleu Saint-Étienne Loire,‎ (lire en ligne)
  5. Aude Henry, « Le centriste Georges Ziegler, élu président du Conseil départemental de la Loire », France 3 Rhône-Alpes,‎ (lire en ligne)
  6. « Georges Ziegler élu président du conseil départemental », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  7. Stéphanie Véron, « Georges Ziegler, nouveau président du Département de la Loire », L'Essor,‎ (lire en ligne)
  8. « Primaire à droite : quel parlementaire parraine quel candidat », sur France Bleu Saint-Étienne Loire, (consulté le 11 septembre 2016)
  9. « "Nous, élus de droite et du centre, demandons solennellement à François Fillon de se retirer" », L'Opinion, 2 mars 2017.
  10. Ludovic Vigogne, « La liste des 136 parrains de Laurent Wauquiez », L'Opinion, 11 octobre 2017.
  11. Décret du 10 avril 2009 portant promotion et nomination (lire en ligne)

Lien externeModifier