Ouvrir le menu principal

La batailleModifier

L'armée principale napolitaine, commandés par son roi, Joachim Murat, abandonnait la ville Ancône et battait en retraite vers le sud, à la suite d'une série de défaites dans le nord de l'Italie. Les Napolitains étaient poursuivis par un corps autrichien, sous le commandement d'Adam Albert von Neipperg. Pendant la nuit du 28 avril 1815, 400 hussards et Jagers autrichiens réussirent un raid dans le camp napolitain. Les Autrichiens capturèrent 250 hommes et ne subirent que des pertes légères, le reste des Napolitains prit la fuite pendant la nuit.

SourcesModifier