Ouvrir le menu principal

La batailleModifier

Après la victoire autrichienne à Tolentino, la 4e division de l'armée napolitaine, commandée par le général Pignatelli Cerchiara s'était détaché de l'armée principale sur ordre du roi Joachim Murat, et battaient en retraite vers le sud. Le général autrichien Frédéric Bianchi, donna l'ordre à son avant-garde, composée de hussards hongrois et de Jagers Tyroliens, de se lancer à leur poursuite. Les Autrichiens rattrapent finalement les Napolitains le 13 mai dans la ville de Castel di Sangro. À la vue des hussards, les Napolitains se mirent en formation carrée. Toutefois, la 4e division, très affaiblie pendant la campagne, avait été réduite à moins de 2 000 hommes. Les hussards brisèrent les Napolitains et les mirent en déroute.

SourcesModifier