Ouvrir le menu principal

Bataille de Nájera

La bataille de Nájera (parfois appelée bataille de Navarrete) eut lieu le 3 avril 1367, pendant la première guerre civile de Castille.

En application du traité de Libourne signé avec Pierre le Cruel et Charles le Mauvais, le Prince Noir pénètre par la Navarre en Castille avec son armée et la certitude de remporter la victoire sur les troupes franco-castillanes.

Bertrand Du Guesclin possède l'expérience nécessaire pour vaincre le Prince Noir : il l'avait combattu à plusieurs reprises, il connaît parfaitement la valeur des tactiques employées par le prince de Galles. Mais Henri de Trastamare refuse d'écouter ses conseils avisés, qui consistent à harceler l'adversaire et à tendre des pièges à cet ennemi talentueux en matière de stratégie et de tactique militaire. Pour Henri II de Castille, la victoire serait acquise par une unique bataille.

BatailleModifier

Le 3 avril 1367, Henri II de Castille dispose son armée et livre bataille aux Anglais. C'est une déconfiture totale. Au plus fort de la bataille, une aile de l'armée franco-castillane lâche subitement prise, trahison ou lâcheté ? La question n'est pas tranchée. L'effondrement des troupes franco-castillanes commandées par don Tello débouche sur la capture de Bertrand du Guesclin et de ses lieutenants.

Parmi les combattants figure le routier Hagre de l'Escot.

SourceModifier

  • Georges Bordonove, Les Rois qui ont fait la France - Les Valois - Charles V le Sage, t. 1, Pygmalion, .

Articles connexesModifier