Ouvrir le menu principal
Bataille de Cologne
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte du royaume franc à l'avènement de Charles Martel (714). Paul Vidal de La Blache, Atlas général d'histoire et de géographie (1912).
Informations générales
Date Début
Lieu Cologne (en Austrasie, aujourd'hui en Allemagne)
Issue Victoire des Neustro-Frisons
Belligérants
AustrasieRoyaume de France
Neustrie
Frise
Austrasie (légitime)
Commandants
Charles MartelChilperic II de Francie
Raganfred
Radbod Ier de Frise
Théodebald
Plectrude

Liste des guerres et des batailles de France

Batailles




Liste des guerres et des batailles de France
Coordonnées 50° 56′ 33″ nord, 6° 57′ 32″ est

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Bataille de Cologne

Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-du-Nord-Westphalie

(Voir situation sur carte : Rhénanie-du-Nord-Westphalie)
Bataille de Cologne


Liste des guerres et des batailles de France

La bataille de Cologne a été menée près de la ville de Cologne (allemand : Köln) en Austrasie (maintenant partie de Allemagne), au début de l'année 716. Cette bataille est connue pour être le premier affrontement de Charles Martel et l'unique défaite de sa vie[1].


En 716, le roi, Chilperic II de Francie, son maire du palais de Neustrie, Raganfred envahissent l'Austrasie pour imposer leur autorité aux deux factions concurrentes : la faction de Théodebald et Plectrude, respectivement le petit-fils (et héritier désigné) de Pépin de Herstal et sa veuve, et la faction de Charles Martel qui a été emprisonné par Plectrude dans la prison de Cologne.

Après la bataille de Compiègne (715), Charles Martel s'évade de prison et est acclamé maire du palais d'Austrasie.

Radbod, le duc de Frise s'allie au Neustriens et envahit l'Austrasie.

Charles Martel, mal préparé, se lance contre Radbod, mais est vaincu et obligé à fuir les montagnes de l'Eifel.

Le roi, Chilperic II de Francie et Raganfred assiègent Cologne tenu par Pléctrude qui capitule après un petit siège. Les Neustriens obligent Plectrude à reconnaître Chilperic comme roi des Francs[2].

Une fois dans les montagnes de l'Eifel, Charles Martel a commencé à rassembler ses partisans, et en peu de temps était prêt à combattre. Pendant que l'armée de Chilperic II retourne triomphalement de Cologne, il les poursuit discrètement pour les vaincre sur la rive de l'Amblève.

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

  • Charles Oman (1914) The Dark Ages 476-918 , Rivingtons, Londres.