Bataille de Quennevières

Bataille de Quennevières

Informations générales
Date du 6 au
Lieu Quennevières, France
Issue Victoire Française
Belligérants
Drapeau de la France FranceDrapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Commandants
général Duboisgénéral von Kluck
Pertes
7 000 morts ou blessés4 000 morts ou blessés

Première Guerre mondiale

Batailles

Front d'Europe de l’Ouest


Front italien


Front d'Europe de l’Est


Front du Moyen-Orient


Front africain


Bataille de l'Atlantique

Coordonnées 49° 27′ 25″ nord, 3° 04′ 19″ est
Géolocalisation sur la carte : Oise
(Voir situation sur carte : Oise)
Bataille de Quennevières
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Bataille de Quennevières
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Bataille de Quennevières

La bataille de Quennevières ou Offensive de la VIe armée sur le saillant de Quennevières se déroule du 6 au , entre Tracy-le-Mont (Oise) et Nampcel (Oise) au cours de la Première Guerre mondiale.

Ordre de batailleModifier

Elle oppose les 73e et 121e brigades du 35e CA français de la VIe armée du général Dubois (QG à Villers-Cotterêts) aux 17. et 18. ID du 9. AK de la I. Armee von Klück (QG à Folembray).

PréambuleModifier

Le projet d’offensive pour enlever le saillant face à la ferme de Quennevières, située sur la commune de Moulin-sous-Touvent (Oise), a été mis au point par le général Robert Nivelle, commandant la 61e division d’infanterie. Il s'agit d'une opération de diversion afin de soulager le front de l’Artois.

Bataille et affrontementsModifier

Elle est lancée le . Le 16 juin, après 11 jours de combats acharnés, la bataille de Quennevières, a entraîné des pertes françaises s’élevant à 134 officiers et 7 700 hommes, tandis que 4 000 allemands ont été mis hors de combat pour des gains de terrains limités.

Notes et référencesModifier

Sources : Les Armées Françaises dans la Grande Guerre (AFGG) Tome III - Les offensives de 1915, Tome X. Ordres de bataille des grandes unités. Premier volume. Grands quartiers généraux. - Groupes d'armées, armées, corps d'armée. Deuxième volume. Divisions.