Ouvrir le menu principal

Base des Forces canadiennes Bagotville

aéroport du Canada
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bagotville.

BFC Bagotville
Vue aérienne de la BFC Bagotville
Vue aérienne de la BFC Bagotville

Pays Drapeau du Canada Canada
Période Juillet 1942 – Toujours active
Type Base des Forces canadiennes
Rôle Base aérienne
Allégeance Forces canadiennes
Branche Commandement aérien
Localisation
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Ville Saguenay
Latitude
Longitude
48° 19′ 50″ nord, 70° 59′ 49″ ouest
Informations aéronautiques
Code AITA YBG
Code OACI CYBG
Type d'aéroport Militaire
Gestionnaire Ministère de la Défense nationale
Altitude 159 m (522 ft)
Pistes
Direction Longueur Surface
11/29 3 048 m (10 000 ft) Asphalte/Béton
18/36 1 829 m (6 001 ft) Asphalte

La Base des Forces canadiennes (BFC) Bagotville est une base des Forces canadiennes située dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Québec. Elle est sous l'autorité de l'Aviation royale canadienne. La 3e Escadre Bagotville est la principale unité occupant la base[1]. L'aérodrome de la base est aussi utilisé civilement sous le nom d'aéroport Saguenay-Bagotville (YBG)[2].

Sommaire

HistoireModifier

La base fut créée en juillet 1942 pour entraîner les pilotes de l'Aviation Royale du Canada et protéger les installations d'Alcan et des centrales hydroélectriques de la région lors de la Seconde Guerre mondiale[1]. La Première unité d'instruction opérationnelle est créé à la Station Bagotville afin de fournir à la Royal Air Force de nouveaux pilotes dans le cadre du plan d'entrainement aérien du Commonwealth, mis en place en 1939. Elle fut fermée le à la fin de la guerre et les pistes sont mises à la disposition du transport civil[3].

La base d'entraînement est rouverte le [4] pour former les escadrons 413 et 414. La formation est effectuée sur des De Havilland Vampire et les escadrons recevront le North American F-86 Sabre quelques mois plus tard[5]. Ils rejoindront la 1re Division aérienne du Canada en Europe le [1].

Elle deviendra en 1954 la base d'attache permanente des escadrons 432 et 440, utilisant les chasseurs Avro CF-100 Canuck. Elle aura aussi un rôle important au sein du NORAD pour la défense du territoire nord-américain[1]. En 1957, l'escadron 440 est transféré à Grostenquin en France. L'escadron 413 prendra sa place le 1er mai après son rapatriement de Zweibruchen, en Allemagne[3]. En 1961, la base retrouve sa mission d'instruction à la suite de la création de la 3e Unité d'instruction opérationnelle de chasseurs et la dissolution des escadrons 432 et 413[1],[4]

UnitésModifier

BFC Bagotville sert de base à la 3e Escadre Bagotville. L'unité comporte cinq sous-unités, sois :

  • le 425e Escadron d’appui tactique équipé de 15 appareils CF-18 ;
  • le 433e Escadron d’appui tactique équipé de 15 CF-18 ;
  • le 439e Escadron de soutien au combat équipé de 3 CH-146 ;
  • le 12e Escadron de radar ;
  • le 3e Escadron de maintenance.

La Base des Forces canadiennes Bagotville reçoit à chaque été le camps d'entrainement des Cadets[6],[7].

 
La 3e Escadre Bagotville est la principale unité de la base

Engagements internationauxModifier

  • Rôle de défense aérienne au-sein du NORAD[8],[9]
  • Rôle de contingence internationale au-sein de l’OTAN[10],[9]
  • Rôle de contingence internationale au-sein de l'ONU[11],[9]

Investissements à venirModifier

En 2015, le gouvernement de Stephen Harper annonce de nouveaux investissements d’environ 28 millions de dollars pour la Base des Forces canadiennes Bagotville[12].

En 2018 c'est des investissements de 300 millions de dollars qui sont attendus à la Base des Forces canadiennes Bagotville[13],[14]:

  • Rénovation de bâtiment
  • Mise aux normes de bâtiment
  • Remplacement de bâtiment

Faits économiquesModifier

  • Le 1er mai 2012, la Chambre de commerce du Saguenay dévoilait une Étude d'impact socio-économique sur la présence de la 3e Escadre de Bagotville dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean. La 3e Escadre génère des retombées économiques de 139,5 M$ sur le PIB de la RMR de Saguenay et un total de 141,5 M$ sur l'ensemble de l'économie de la région du Saguenay-Lac-St-Jean[15].
  • La Base des Forces canadiennes Bagotville est l’une des assises majeures et essentielles au Saguenay-Lac-Saint-Jean[16],[17].
  • La Base des Forces canadiennes Bagotville génère des retombées de 150 millions de dollars annuellement au Saguenay[18].
  • La Base des Forces canadiennes Bagotville est le troisième employeur en importance au Saguenay[18],[19].

Spectacle aérien international de BagotvilleModifier

La base aérienne accueille depuis 1953, une année sur deux[20], un spectacle aérien connu sous le nom de Spectacle aérien international de Bagotville[21]. S'y produisent divers appareils militaires, notamment ceux de l'Aviation royale canadienne[22]. Le spectacle réunit en moyenne 100 000 personnes[20].

 
Performance acrobatique au Spectacle aérien international de Bagotville en 2017

MuséeModifier

La base abrite également le Musée de la défense aérienne. Un certain nombre d'avions militaires canadiens et étrangers sont exposés à l'extérieur du bâtiment principal du musée[23],[24].

Appareils déployésModifier

Image Nom Utilisation
  Fairey Battle entraînement
  North American Harvard entraînement
  Westland Lysander avion de liaison
  Curtiss Kittyhawk chasse
  Hawker Hurricane chasse
  De Havilland Vampire chasse-bombardement
  Canadair Sabre chasse
  CF-100 Canuck chasse-interception
  CT-133 Silver Star entraînement
  CF-101 Voodoo chasse-interception
  CF-116 Freedom Fighter chasse multirôle
  CF-188 Hornet chasse multirôle
  CH-118 Huey hélicoptère multirôle
  CH-146 Griffon hélicoptère multirôle
  Dassault/Dornier Alpha Jet entraînement

RéférencesModifier

  1. a b c d et e Aviation royale canadienne, « 3e Escadre Bagotville — Aviation royale canadienne », sur forces.gc.ca, Gouvernement du Canada, (consulté le 25 janvier 2019)
  2. « À propos — Aéroport Saguenay-Bagotville », sur aeroport.saguenay.ca (consulté le 25 janvier 2019)
  3. a et b Aviaweb: CF Bagotville
  4. a et b https://www.connexionfac.ca/Bagotville/Ma-Communaute/A-propos-de-Bagotville.aspx
  5. 413e Escadron - Historique | Les escadres de la 14e Escadre | 14e Escadre Greenwood | Force aérienne | MDN/FC
  6. https://www.lequotidien.com/actualites/les-cadets-arrivent-a-bagotville-5f5c5100e7bbea4b0578ebee3a2494e4
  7. http://www.forces.gc.ca/en/news/article.page?doc=new-facilities-for-bagotville-air-cadet-camp/hnmx19pg
  8. https://www.lequotidien.com/actualites/la-base-de-bagotville-prete-a-intervenir-b07ad48ee239159fd355e5e12defff6c
  9. a b et c http://aviaweb.50megs.com/F-HTML/JET-BAGOT.htm
  10. https://www.lequotidien.com/actualites/des-militaires-de-bagotville-deployes-en-roumanie-2d240aa6e92afbc8b7f4158816c2ebd1
  11. https://www.ledevoir.com/politique/canada/531717/maintien-de-la-paix-peu-de-soldats-quebecois-seront-de-la-mission-au-mali
  12. https://www.canada.ca/fr/nouvelles/archive/2015/06/base-forces-canadiennes-bagotville.html
  13. https://www.lequotidien.com/actualites/300-m-en-travaux-a-venir-a-bagotville-a5a6d1ee931103c695069174090ccaae
  14. http://atm.cegepjonquiere.ca/journalisme/2018/02/14/travaux-a-la-base-militaire-de-bagotville-les-entreprises-invitees-a-soumissionner/
  15. http://ccisf.ca/page/publications
  16. https://www.connexionfac.ca
  17. https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/nouvelles/2017/04/des_travaux_de_constructionsontamorcesabagotville.html
  18. a et b https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/559859/retombees-base-bagotville
  19. https://www.lequotidien.com/actualites/spectacle-aerien-de-bagotville-le-f-22-et-le-f-35-seraient-de-la-partie-417013461f59b49aae4bd8bb77b8cee4
  20. a et b https://saibagotville.com/fr/historique
  21. https://saibagotville.com
  22. https://www.lesoleil.com/actualite/spectacle-aerien-international-de-bagotville-prestations-en-altitude-3bcddab5ed3ce43b82200b86f70ec1f1
  23. http://www.bagotvillemuseum.ca/en/
  24. http://www.aviationmuseum.eu/World/North_America/Canada/Quebec/Bagotville/Air_Defence_Museum.htm

AnnexesModifier