Ouvrir le menu principal

Barbastro

commune espagnole

Barbastro
Blason de Barbastro
Héraldique
Barbastro
Les rives du Cinca
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Aragon
Province Huesca
Comarque Somontano de Barbastro
Maire Antonio Cosculluela Bergua (PSOE)
Code postal 22300
Démographie
Population 16 924 hab. (2009)
Densité 157 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 02′ 00″ nord, 0° 07′ 00″ est
Altitude 341 m
Superficie 10 760 ha = 107,60 km2
Localisation
Localisation de Barbastro

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Barbastro

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Barbastro
Liens
Site web http://www.barbastro.org/

Barbastro est une municipalité de la comarque de Somontano de Barbastro, dans la province de Huesca, dans la communauté autonome d'Aragon en Espagne.

Sommaire

GéographieModifier

HistoireModifier

À l’époque romaine, la ville fait partie de la province d’Hispanie citérieure, puis de la Tarraconaise.

La ville est prise par les Arabes de Muza (711), qui lui donnent le nom de Barbaschter, qui viendrait de Barbastrum, selon l’hypothèse la plus communément admise. Elle reste musulmane jusqu’en 1063, lorsqu’elle est prise par Sanche Ramírez, avec l’aide de la croisade dite de Barbastro, conduite par le duc Guillaume VIII d’Aquitaine. Le succès de cette croisade a un important retentissement[1]. Ramire Ier d'Aragon tente ensuite de prendre Barbastro et Graus, places stratégiques qui forment un coin dans son domaine. Barbastro est la capitale du district nord-ouest de la taifa de Saragosse. Un important marché régional s’y tenait.

Le 2 juin 1837 s'y déroula une sanglante bataille sans avantage décisif entre les Carlistes et les troupes de la reine[2]. La Légion Étrangère y participa contre un contingent de volontaires étrangers servant les Carlistes, l'acharnement des combats entre ces anciens frères d'armes frappa les observateurs (François Achille Bazaine, le futur maréchal et Martinez tué à Magenta dans les rangs du 2e Étrangers)

DémographieModifier

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

  • La cathédrale gothique du XVIe siècle
Article détaillé : Cathédrale de Barbastro.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Josemaría Escrivá de Balaguer y est né.
  • Ceferino Gimenez Molla, né en Espagne en 1861, de famille gitane, il vit de façon nomade pendant 40 ans puis s'établit à Barbastro ; en 1936, pendant la guerre d'Espagne, il prend la défense d'un prêtre maltraité ; arrêté à son tour, il est tué à Barbastro le 9 août de la même année ; en 1997, il a été reconnu Bienheureux par l’Église catholique

JumelageModifier

Notes et référencesModifier

  1. Robert Favreau, in Jean Combes (dir.), Histoire du Poitou et des Pays charentais : Deux-Sèvres, Vienne, Charente, Charente-Maritime, Clermont-Ferrand, éditions Gérard Tisserand, , 334 p. (ISBN 2-84494-084-6, lire en ligne), p 141
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t. 1, Ch .Delagrave, 1876, p. 220

Voir aussiModifier