Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avenue du Général-de-Gaulle et Charles de Gaulle (homonymie).

Avenue du Généra-de-Gaulle
Image illustrative de l’article Avenue du Général-de-Gaulle (Thiers)
Le début de l'avenue pris de nuit en mars 2018.
Situation
Coordonnées 45° 50′ 28″ nord, 3° 30′ 34″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Ville Blason de Thiers.png Thiers
Quartier(s) Ville-basse de Thiers
Tenant Rond point du Chambon
Aboutissant Avenue Léo-Lagrange
Morphologie
Type Grande Avenue
Forme droite
Longueur 1 150 m, avec l'Avenue Léo-Lagrange 2 750 m
Largeur De 13m à 22 m
Histoire
Création XVIIIe siècle
Protection Route Départementale depuis 2006

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

(Voir situation sur carte : Puy-de-Dôme)
Avenue du Généra-de-Gaulle

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Avenue du Généra-de-Gaulle

L'avenue du Général-de-Gaulle est une avenue de Thiers dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Sommaire

Situation et accèsModifier

Située dans la ville-basse c'est l'une des voies publiques les plus empruntées de la ville.

Avec l'Avenue Léo-Lagrange qui est la continuité de l'avenue du Général-de-Gaulle, cette avenue est celle qui compte le plus de grandes surfaces dans la ville. Deux hypermarchés (E.Leclerc et Carrefour), trois supermarchés (Intermarché, Lidl et ALDI) et deux centres commerciaux (La Varenne et les Molles).

Origine du nomModifier

Cette voie porte le nom du militaire, résistant, homme d'État et écrivain français Charles de Gaulle (1890-1970).

HistoriqueModifier

La route fait partie d'une ancienne voie romaine reliant Pont-du-Château à Thiers par la grande plaine de la Limagne.

En 1824, l'avenue qui n'est pas encore appelée ainsi, est classée comme étant une Route nationale française[1]. Elle portait au début, le numéro 89. Par la suite, elle sera également une portion de la Route nationale 106 tout en restant classée Route nationale 89. Lors de la construction de la rocade de Thiers, l'ancienne RN106 ne passera plus par la RN89[2].

À la fin des années 1960, la ville-basse s'étend pour atteindre la limite communale de Thiers et Peschadoires dans les années 1990[3]. Cet urbanisme grandissant s'est surtout développé le long de la Route nationale 89 dont l'avenue du Général de Gaulle en fait en grande partie[4].

En 1979, sous l'impulsion du maire de l'époque, Maurice Adevah-Pœuf, l'avenue est entièrement réhabilitée. Un terre plein central, encore visible aujourd'hui, est placé entre les deux voies de sens opposé[5].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Articles connexesModifier

Notes, sources et référencesModifier

  1. « Route nationale française 89 », WikiSara,‎ (lire en ligne, consulté le 17 mars 2018)
  2. « Route nationale française 106 », WikiSara,‎ (lire en ligne, consulté le 17 mars 2018)
  3. « Remonter le temps », IGN,‎ (lire en ligne, consulté le 17 mars 2018)
  4. Dany Hadjadj, Pays de Thiers: le regard et la mémoire, Presses Univ Blaise Pascal, (ISBN 9782845161160, lire en ligne)
  5. « Remonter le temps », IGN,‎ 1978-1980 (lire en ligne, consulté le 17 mars 2018)

BibliographieModifier

  • Dany Hadjadj, "Pays de Thiers: le regard et la mémoire", 1989

Voir aussiModifier