Autoroute A49 (France)

autoroute française

Autoroute A49
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Autoroute A49 (France)
Autoroute A49 en direction de Valence.
Carte de la route.
Historique
Ouverture 1991 – 1992
Caractéristiques
Longueur 70,4 km
Direction nord-est / sud-ouest
Extrémité nord-est A48 E 711 E 713 à Voreppe
Extrémité sud-ouest N 532 à Châteauneuf-sur-Isère
Réseau Autoroute française
Dénomination européenne : E 713
Territoire traversé
1 région Auvergne-Rhône-Alpes
2 départements Isère, Drôme
Villes principales Valence, Romans-sur-Isère, Saint-Marcellin, Tullins, Grenoble
Exploitation
Concessionnaire AREA

L'autoroute A49 est une autoroute française qui relie Valence (début de l'autoroute à Bourg-de-Péage) à Grenoble (fin de l'autoroute au niveau de la bifurcation avec l'A48, à Voreppe). Elle a été mise en service définitivement en 1992.

CaractéristiquesModifier

  • 2 × 2 voies.
  • 70,4 kilomètres de longueur (de Voreppe à Bourg-de-Péage, à la jonction avec la RN 532).
  • Section concédée à AREA entre la sortie 6 et la jonction avec l'A48 (62 km[1]).
  • Section à péage entre la sortie 7 et la jonction avec l'autoroute A48.

HistoriqueModifier

Le premier tronçon a été livré à la circulation en 1991 entre la jonction sur l'A48 à Voreppe et l'échangeur de Tullins (sortie no 11). Son prolongement vers Bourg-de-Péage a été ouvert en 1992.

TracéModifier

 
Commencement de l'A49 à la séparation avec l'A48 peu après Grenoble.
 
Dernière sortie en direction de Valence en juillet 2013, avant que l'autoroute ne devienne route nationale.
  •   Échangeur entre A48 et A49
  •   11 Tullins : Tullins, Moirans
    •   Aire de repos de Poliénas (sens Grenoble-Valence)
    •   Aire de repos de L'Albenc (sens Valence-Grenoble)
  •   10 Vinay : Vinay
    •   Aires de repos de Chambaran (sens Valence-Grenoble), de Saint-Sauveur (sens Grenoble-Valence)
  •   9 Saint-Marcellin (Isère) : Saint-Marcellin, Pont-en-Royans
    •   Aires de service de Royans-en-Vercors (sens Valence-Grenoble), de La Porte de la Drôme (sens Grenoble-Valence)
  •   8 La Baume d'Hostun : Saint-Nazaire-en-Royans, La Baume-d'Hostun, Villard-de-Lans
  •   Péage de Chatuzange-le-Goubet
  •   7 Romans-Est : Chambéry et Grenoble par routes départementales, Romans-sur-Isère, Beaurepaire, Bourg-de-Péage
  •   6 Romans-centre : Romans-sur-Isère, Bourg-de-Péage, Crest, Chabeuil
  •    A49 devient la RN 532
  •   Aires de service de Marlhes (sens Valence > Grenoble), et de Bayenne (sens Grenoble > Valence)
  •   5 : Châteauneuf-sur-Isère, Alixan
  •   4 : Gare de Valence TGVRovaltain
  •   3 : Saint-Marcel-lès-Valence-Est
  •   Aire de repos des Fruitiers (sens Valence > Grenoble)
  •   2 : Saint-Marcel-lès-Valence-Le Plovier
  •   Échangeur entre RN7 et RN 532 (  35) : Lyon, Valence-Les Couleures, Valence-Centre.
  • RN 532 se connecte à la RN 7
  •   35   Échangeur entre RN7 et RN 532 : Valence-Les Couleures
  •   34 : Valence-Briffaut, Aéroport de Valence-Chabreuil
  •   33 : Malissard, Beaumont-lès-Valence
  •   32 : Montéléger, Beauballon, Valence-Lautagne
  •   31 : Gap, Crest, Valence-Fontlozier
  •   30 : Le Puy-en-Velay, Guilhérand-Granges, Portes-lès-Valence, Valence-Victor Hugo
  •   Péage de Valence-sud
  •   Échangeur entre RN7 et A7

Ouvrages d'art exceptionnelsModifier

Nom Longueur Date de construction Lieu
Pont sur la Roize 112 m 1989 Voreppe
Viaduc sur le Tréry 240 et 230 m 1987-1989 Vinay
Viaduc sur le Vézy 2 × 90 m 1989-1990 Têche
Viaduc du Puits d'Enfer 220 et 210 m 1989-1990 Saint-Sauveur
Viaduc sur l'Isère 306 m 1989-1990 La Baume-d'Hostun
Viaduc de La Beaure 2 × 341,50 m 1989-1990 Beauregard-Baret

Croisements autoroutiersModifier

Il n'existe aucun croisement autoroutier en dehors de ses extrémités :

  • l'A48, en direction de l'A43 (Lyon et Grenoble) ;
  • la RN 532 (voie express) vers Valence.

Départements traversésModifier

L'autoroute A49 traverse deux départements.

La liste suivante répertorie les villes desservies et sites à visiter à proximité de l'autoroute.

Isère
Drôme

Notes et référencesModifier

  1. « Carte d'identité du réseau APRR », sur aprr.com (consulté le 18 juin 2020).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier