Athamas

personnage de la mythologie grecque

Dans la mythologie grecque, Athamas (en grec ancien Ἀθάμας / Athámas), fils d'Éole (le fils d'Hellen), est roi de Béotie[1].

Athamas
Fonction
Roi d'Orchomène (d)
Biographie
Père
Mère
Énarété ou Zeuxippé (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Enfants
Phrixos
Schénéus (d)
Leucon (d)
Érythrios (d)
Eurycléia (d)
Macistus (d)
Mélicerte
Ptoos (en)
Hellé (en)
Léarque
Erythroë (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

À Orchomène, on le marie à Néphélé, une nymphe, et de leur union naquirent Hellé puis Phrixos. Il prend pour seconde femme Ino, fille de Cadmos (fondateur de la cité de Thèbes) et d'Harmonie, dont il a deux fils, Léarque (Léarchos) et Mélicerte.

Dionysos lui est confié par Hermès pour le soustraire à la jalousie d'Héra, mais celle-ci le retrouve et frappe de folie Ino et Athamas. Prenant son fils Léarque pour un cerf, il le pourchasse et le tue. Il est chassé de Béotie et va consulter l'oracle de Delphes qui lui conseille de s'installer là où des bêtes sauvages l'inviteraient à leur repas. En Thessalie, il croise des loups qui dévoraient un mouton et qui s'enfuient à son approche. Athamas comprend la prédiction, fonde la cité d'Alos et devient le roi de la contrée alentour. Cette dernière prend le nom d'Athamantia. Par la suite il a une troisième épouse, Thémisto.

Il aurait donné son nom à la région d'Épire, l'Athamanie.

Sources antiquesModifier

BibliographieModifier

  • Soussan, Anne-Claire, La figure d'Athamas dans la mythologie gréco-latine, thèse sous la direction de Pierre Chuvin à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense (2006), Lille, Atelier national de reproduction des thèses, 2007.

NotesModifier

  1. Seul le pseudo-Apollodore dit clairement qu'Athamas est roi de Béotie (I, 9, 1). Ovide le rattache simplement avec Ino aux légendes thébaines dans son chant IV des Métamorphoses, quant à Pausanias (IX, 34, 7), il lui attribue un territoire « autour du mont Laphystios », près d'Orchomène.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :