Hellé

personnage de la mythologie grecque

Dans la mythologie grecque, Hellé (en grec ancien Ἕλλη), également connue sous les noms de Néphéléis et d'Athamantis, est la fille du roi de Thèbes Athamas et de la nymphe Néphélé[1],[2].

Hellé
Image dans Infobox.
Hellé et Phrixos (d'après une fresque de Pompéi).
Biographie
Père
Mère
Fratrie
Enfants
Almops (en)
Paeon (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Avec son frère Phrixos, pour échapper à la mort et à la haine de leur belle-mère Ino, elle s'enfuit sur le bélier volant à la toison d'or, Chrysomallos. Mais alors que Phrixos parvient en Colchide, à la cour du roi Éétès, Hellé, prise de vertige, tombe dans la mer dans le détroit appelé de ce fait « Hellespont » (la mer d'Hellé, aujourd'hui mer de Marmara)[1],[3],[4].

Une autre tradition raconte qu'elle ne s'est pas noyée mais fut sauvée et aimée par Poséidon, avec qui elle eut comme enfants Paeon, Édonos et Almops[1]. Ce dernier donna son nom à la ville d'Almopia, en Macédoine[2].

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c Pierre Grimal (préf. Charles Picard), Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, Presses universitaires de France, , 5e éd. (1re éd. 1951), 574 p., p. 184
  2. a et b Eduard Jacobi (trad. Th. Bernard), Dictionnaire mythologique universel, Paris, Firmin-Didot, (lire en ligne), p. 214
  3. « Dictionnaire mythologie grecque : Héliades … Hellen », sur dico.mythologica.fr (consulté le )
  4. Eduard Jacobi (trad. Th. Bernard), Dictionnaire mythologique universel, Paris, Firmin-Didot, (lire en ligne), p. 46

Liens externesModifier