Asie (province romaine)

province romaine

La province romaine d'Asie comprenait plusieurs des royaumes antiques d'Anatolie : la Carie, la Lydie, la Mysie, la Phrygie et la Troade. Elle avait une superficie d'environ 78 000 kilomètres carrés.

La province romaine d'Asie en 116.

Les villes étaient nombreuses : Pergame, Smyrne, Éphèse, Milet

HistoireModifier

Bien que le royaume de Pergame ait été légué par Attale III en , elle ne fut organisée par Manius Aquilius qu'en , après la guerre causée par la révolte d'Aristonicos.

La province d'Asie couvre alors l'ancien royaume de Pergame, à l'exception de quelques districts de Phrygie et de Lycaonie, confiés au roi du Pont, Mithridate V, et de Cappadoce, Ariarathe VI.

De 56 à , les trois districts orientaux de Cibyra, Synnada (Şuhut) et d'Apamée (Dinar) en sont détachés au profit de la Cilicie. Jules César les lui rend et lui rattache la Pamphylie. En , Marc Antoine en détache celle-ci au profit du royaume galate d'Amyntas.

Sous l'Empire, devenue province sénatoriale, elle connut une période faste.

Sous Dioclétien elle fut partagée en sept provinces : Asie, Îles, Hellespontique, Lydie, Carie, Phrygie Ire et IIe toutes sous l'autorité d'un seul proconsul.

Sous Constantin et ses successeurs, elle fit partie de trois diocèses :

 
Provinces romaines, vers 250

Liste de proconsuls d'AsieModifier

SourcesModifier

  • Magie (David), Roman Rule in Asia Minor to the end of the Third century after Christ, Princeton, University press, 1950, 2 vol., XXII-1663 p.
  • Rigsby (Kent J.), « Provincia Asia », Transactions of the American Philological Association (TAPhA), CXVIII, 1988, p. 123-153.
  • Sartre (Maurice), L'Asie Mineure et l'Anatolie d'Alexandre à Dioclétien : IVe siècle av. J.-C. - IIIe siècle apr. J.-C., Paris, éd. Armand Colin, coll. « U », 1995, 375 p. (ISBN 978-2-2002-1696-2).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier