Arrows A6

Arrows A6
Arrows A6
L'Arrows A6 en démonstration à Silverstone en 2008
Présentation
Équipe Arrows Racing Team
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni Arrows
Année du modèle 1983
Concepteurs Dave Wass
Spécifications techniques
Châssis Aluminium monocoque
Nom du moteur Ford Cosworth DFV
Cylindrée 2 993 cm3
Orientation du moteur 8 cylindres en V à 90°
Boîte de vitesses Hewland FGA 400
Nombre de rapports 5/6
Système de freinage Freins à disque
Poids 540 kg
Dimensions Empattement : 2 590 mm
Voie avant : 1 800 mm
Voie arrière : 1 650 mm
Carburant Elf
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Ragno, Nordica
Histoire en compétition
Pilotes 29. Drapeau de la Suisse Marc Surer
30. Drapeau du Brésil Chico Serra
30. Drapeau de l'Australie Alan Jones
30. Drapeau de la Belgique Thierry Boutsen
Début Grand Prix automobile du Brésil 1983
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
15000

Chronologie des modèles (1983)

L'Arrows A6 est une monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Arrows pour disputer la saison 1983. elle est pilotée par le Suisse Marc Surer, le Brésilien Chico Serra, l'Australien Alan Jones et le Belge Thierry Boutsen.

HistoriqueModifier

En 1982, les pilotes Arrows sont Marc Surer en provenance de Theodore Racing qui vient de faire faillite et Mauro Baldi, néophyte en Formule 1. L'Arrows A4 est une voiture peu fiable et compétitive comme en témoignent ses nombreux abandons et non-qualifications. Toutefois, quand ses pilotes arrivent à terminer une course, ils se classent à chaque fois parmi les dix premiers, sauf à Las Vegas.

L'Arrows A5 fait ses débuts au Grand Prix de SuisseMarc Surer se qualifie en quatorzième position devant Elio de Angelis et derrière Jacques Laffite. Il termine quinzième derrière Eliseo Salazar et devant René Arnoux.

Lors du Grand Prix d'Italie, Mauro Baldi se qualifie vingt-quatrième, devant Eliseo Salazar et derrière Nigel Mansell et termine douzième devant Roberto Guerrero et derrière Chico Serra. Enfin, à Las Vegas, Marc Surer se qualifie dix-septième devant Andrea de Cesaris et derrière Bruno Giacomelli. Il termine onzième, toujours derrière Bruno Giacomelli mais devant Rupert Keegan.

La saison se solde par un total de cinq points et la onzième place du championnat constructeurs devant ATS et derrière Alfa Romeo.

À la suite de ces résultats calamiteux, les sponsors Ragno et Nordica ne reconduisent pas leur partenariat avec Arrows. Marc Surer finit vingt-et-unième du championnat pilote devant Bruno Giacomelli et derrière Jean-Pierre Jarier et Mauro Baldi finit vingt-cinquième devant Chico Serra et derrière Manfred Winkelhock.

Notes et référencesModifier