Arbre (Belgique)

section de Profondeville, Belgique
(Redirigé depuis Arbre (Profondeville))

Arbre
Arbre (Belgique)
L’église Saint-Hubert
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Namur
Commune Profondeville
Code postal 5170
Zone téléphonique 081
Démographie
Gentilé Arbrois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 23′ nord, 4° 49′ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Province de Namur
Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Arbre
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Arbre
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Arbre
Liens
Site officiel arbre.be

Arbre (anciennement en français Arbre-lez-Fosse et en wallon Åbe-dilé-Fosse) est un village belge en bordure du Burnot, dans l’Entre-Sambre-et-Meuse. Il fait partie de la commune de Profondeville, dans la province de Namur (Région wallonne). C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Village vert, il était un centre métallurgique par le passé et aujourd'hui accueille des restaurants gastronomiques.

GéographieModifier

Le village se compose de deux parties. La première se trouve sur une rue principale descendant vers l’église Saint-Hubert. La seconde, autrefois industrialisée, est sur les hauteurs et longe le Burnot situé une trentaine[évasif] de mètres en contrebas.

Arbre comporte des bois, des prairies. Les maisons sont en pierres et tuiles d'ardoise rouge.

HistoireModifier

La vallée du Burnot, dans laquelle Arbre est située, a connu une activité métallurgique dès le Moyen Âge.

La forêt abondante, la proximité de gisements de fer et la possibilité d’utiliser la force hydraulique de la rivière ont permis l’installation de fourneaux et de forges.

Cette industrie atteint son apogée durant la première moitié du XVIIIe siècle. Elle périclite au XIXe siècle, lorsque le cuivre supplante le fer, pour la fabrication d'ustensiles domestiques. Quelques vestiges de cette activité industrielle sont encore visibles le long du parcours du Burnot, dont une ancienne roue à aube, un engrenage de 1779 et un ancien bief.

Au XXe siècle, divers restaurants s'installent à Arbre, développant son intérêt gastronomique.

Bâtiments notablesModifier

Le château de Marteau Longe se situe à l'est d'Arbre. Le bâtiment actuel date du premier quart du XIXe siècle. Propriété des Bivort, il passe aux mains des Montpellier durant le XIXe siècle, dont Charles de Montpellier de Vedrin, gouverneur de la province de Namur de 1884 à 1914. Durant le XXe siècle, il change plusieurs fois de propriétaire. Hôtel-restaurant de classe durant les années 1980, il est dans les années 2010 à l’abandon[1].

Des documents et cartes plus anciens[Quand ?] attestent de la présence d'un autre château avec forge et moulin.

L’église Saint-Hubert est de taille modeste, en moellon de calcaire et date du XVIIe siècle[2].

JumelageModifier

Arbre est jumelé avec le village de Saint-Étienne-de-Lugdarès, en Ardèche (France).

Notes et référencesModifier

  1. « Le château de Marteau Longe, totale destruction », sur Les couleurs de la vie, (consulté le 17 décembre 2014)
  2. Constant Pirlot (dir.), Le patrimoine monumental de la Belgique Wallonie., vol. 1, t. 5, Liège, Solédi, 1975-1983 (OCLC 768920551, lire en ligne), p. 37

Sur les autres projets Wikimedia :