Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Août 2007 en Afrique

1er aoûtModifier

  • Gabon : Guy-Christian Mavioga, directeur du journal privé gabonais L'Espoir, a été condamné à six mois de prison dont cinq avec sursis pour outrage à chef de l’État et incitation à la révolte. Il avait publié un éditorial dans lequel il critiqué le président Omar Bongo Ondimba au pouvoir depuis près de 40 ans et appeler les Gabonais à « barrer la route à tous ceux qui se moquent de nous »[1].

2 aoûtModifier

  • Sierra Leone : L’Amunafa, une embarcation à fond plat assurant le transport de personnes et de biens a été pris dans une tempête à l’embouchure du fleuve Little Scarcies, à environ 200 km au nord de Freetown. Le naufrage a fait au moins 58 morts et de nombreux disparus[4].

6 aoûtModifier

  • Soudan: Réuni depuis le 3 août à Arusha en Tanzanie à l'initiative de l'Union africaine et des Nations unies, huit groupes rebelles soudanais du Darfour se sont mis d'accord sur une plate-forme commune en vue des négociations avec le gouvernement soudanais. Les accords portent sur le partage du pouvoir, le partage des richesses, les arrangements sécuritaires, les problèmes liés à la terre et aux questions humanitaires[5].

8 aoûtModifier

  • Mauritanie: l'Assemblée nationale a adopté à l'unanimité une loi criminalisant l'esclavage avec une peine de 10 ans de prison[6]

11 aoûtModifier

  • Sierra Leone: des élections législatives et présidentielle ont été organisées. Les élections législatives ont été remportées par l'opposition. Au premier tour de l'élection présidentielle, Ernest Bai Koroma du Congrès de tout le peuple (APC), est arrivé en tête avec 44,3 % des voix devant le vice-président sortant, Solomon Berewa qui obtient 38,3 %.

13 aoûtModifier

  • Tchad : le gouvernement et une majorité des partis de l’opposition ont signé un accord après six mois de négociations sous l’égide de l’Union européenne. Cet accord prévoit notamment le report des élections de 2007 à 2009, un nouveau recensement électoral et l’entrée de l’opposition dans le gouvernement[7].


26 aoûtModifier

  • Mali: Un mouvement rebelle touarègue dirigé par Ibrahim Ag Bahanga a enlevé au cours d'attaque perpétrée dans le nord et l'est du pays les 26 et 27 août une quarantaine de soldats maliens. Neuf ont été libérés à la suite de l'intervention de l'armée le 29 août. Ces attaques ont été condamnées par le mouvement Alliance démocratique du 23 mai pour le changement. Son chef, Iyad Ag Ghali, a entamé une médiation auprès d'Ibrahim Ag Bahanga pour obtenir la libération des soldats[8].

27 aoûtModifier

Notes et référencesModifier

  1. Prison ferme pour un directeur de journal condamné pour "outrage à chef de l'Etat", Afp, 1er août 2007
  2. Au moins 100 morts dans le déraillement d'un train, Afp, 2 août 2007 et Quatre ministres dépêchés au Kasaï occidental après le déraillement d'un train, 3 août 2007
  3. Holden Roberto, l'un des pères de l'indépendance angolaise, est mort, Afp, 3 août 2007
  4. Naufrage en Sierra Leone: poursuite des recherches, bilan inchangé, Afp, 4 août 2007
  5. Darfour: huit factions rebelles s'entendent sur des revendications communes, Afp, 6 août 2007
  6. La Mauritanie s’appuie sur l’islam pour criminaliser l’esclavage, Afrik.com 9 août 2007
  7. Accord politique inter-tchadien : le plus dur reste l'application, Xinhua, 15 août 2007
  8. Mali: mission d'un chef touareg pour faire libérer les militaires enlevés, Afp, 2 septembre 2007
  9. Darfour: feu vert du Conseil de sécurité pour un nouveau déploiement au Tchad et en République centrafricaine, AP, 28 août 2007