Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arusha (homonymie).

Arusha
Arusha
Le mont Méru en arrière-plan de la ville d'Arusha.
Administration
Pays Drapeau de la Tanzanie Tanzanie
Région Arusha
Démographie
Population 416 442 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 3° 22′ 00″ sud, 36° 41′ 00″ est
Altitude 1 387 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tanzanie

Voir sur la carte administrative de Tanzanie
City locator 14.svg
Arusha

Arusha est une ville du nord de la Tanzanie et la capitale de la région d'Arusha. En 2012, sa population s'élevait à 416 442 habitants, les estimations actuelles vont jusqu'à 500 000 habitants.

Sommaire

GéographieModifier

Arusha est le centre administratif et industriel d’une région productrice de café, de coton, de pyrèthre et de sisal.

 
Situation d'Arusha dans sa région.

Organisations internationalesModifier

Arusha est le siège du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) créé en novembre 1994 par les Nations unies pour juger les crimes de génocide commis la même année au Rwanda, ainsi que de la Communauté d'Afrique de l'Est.

Arusha est également le siège de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples. Cette cour qui avait débuté ses activités à Addis Abeba en Éthiopie (siège de l'Union africaine) en novembre 2006, s'est installé à Arusha en août 2007 dans des locaux provisoires, la Tanzanie devant lui construire un siège dans cette ville[1]

TransportModifier

Arusha est le terminus d'une voie de chemin de fer qui la relie aux ports de l'océan Indien : Tanga, en Tanzanie et Mombasa, au Kenya.

L'aéroport d'Arusha (code AITA : ARK) offre des vols à destination des grands parcs, de Zanzibar et d'autres villes de Tanzanie. L'aéroport international le plus proche est celui du Kilimandjaro distant d'environ 50 kilomètres.

TourismeModifier

Son principal intérêt pour les touristes est d'être une ville de départ ou d'organisation des safaris pour le Parc national du Serengeti, le parc national de Tarangire, le cratère du Ngorongoro, et aussi les ascensions du Kilimandjaro et du mont Méru.

Culture et éducationModifier

La ville abrite l'Institut de recherches tropical sur les pesticides, ainsi qu'une université privée.

En décembre 1995, la ville a accueilli le 4e congrès africain d'espéranto.

MonumentsModifier

Un monument rappelle la déclaration d'Arusha, prononcé sur place le 5 février 1967 par Julius Nyerere, alors président de la Tanzanie, et un musée est consacré à cet événement. La ville comprend aussi une cathédrale, la cathédrale Sainte-Thérèse.

Personnalités liées à la villeModifier

JumelageModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier