Antonella Confortola

fondeuse et coureuse en montagne italienne

Antonella Confortola
Image illustrative de l’article Antonella Confortola
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active 1993-
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Italie Italienne
Nationalité Italie
Naissance (44 ans)
Lieu de naissance Cavalese
Taille 170 cm
Poids de forme 57 kg
Club Centro Sportivo Forestale
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 1
Championnats du monde 0 1 1
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves ind.) 0 0 0

Antonella Confortola-Wyatt, née le à Cavalese, est une skieuse de fond et athlète italienne. Elle est la femme du coureur en montagne Jonathan Wyatt.

BiographieModifier

Née dans une famille de fondeurs (son grand-père Silvio a remporté une médaille de bronze aux championnats du monde de ski nordique 1937), Antonella fait ses débuts à 5 ans dans cette discipline[1]. Elle fait ses début en Coupe du monde de ski de fond en 1993 et rejoint le Gruppo Sportivo Forestale en 1996. Le soutien de l'équipe lui permet de s'investir davantage et d'obtenir de bons résultats[2]. Elle décroche son premier podium en Coupe d'Europe le à Slingia en terminant deuxième du 5 km libre.

Bien que n'ayant jamais terminé dans le top 10 d'une épreuve de Coupe du monde, elle est sélectionnée dans l'équipe nationale pour les Championnats du monde de ski nordique 1999 à Ramsau. Elle y remporte la médaille d'argent dans l'épreuve du relais 4 x 5 km avec Sabina Valbusa, Gabriella Paruzzi et Stefania Belmondo[3].

Parallèlement à sa carrière en ski de fond, elle se met à la course en montagne, d'abord comme entraînement d'été, puis de manière plus compétitive à partir de 2002[1]. Le , elle prouve ses bonnes capacités dans cette discipline en décrochant la médaille d'argent au Trophée mondial de course en montagne à Innsbruck[4]. Elle fait la connaissance de son futur mari Jonathan Wyatt à cette occasion[5].

Annoncée comme favorite aux championnats d'Europe de course en montagne 2003 à Trente en l'absence de Svetlana Demidenko, Antonella tombe malade peu avant la course. Elle prend quand même le départ et termine sur la troisième marche du podium. Elle décroche la médaille d'or par équipes avec Vittoria Salvini et Monica Bottinelli[6]. Au terme d'une lutte serrée avec la Polonaise Izabela Zatorska durant le Grand Prix WMRA 2003, Antonella s'impose finalement pour 20 points en ayant décroché trois victoires et une deuxième place[7]. Elle remporte également son premier titre de championne d'Italie de course en montagne.

En mars 2004, elle remporte deux victoires en Coupe d'Europe de ski de fond à Ponte Formazza sur les épreuves de 5 km classique et 10 km[8].

Le , elle remporte la médaille de bronze relais lors des championnats du monde de ski nordique à Oberstdorf avec Arianna Follis, Gabriella Paruzzi et Sabina Valbusa[9].

Elle prend part à ses troisièmes Jeux olympiques d'hiver en 2006 à Turin. Avec la même équipe que lors des championnats 2005, elle décroche la médaille de bronze sur l'épreuve du relais 4 x 5 km derrière la Russie et l'Allemagne[10].

En 2007, elle est victime d'une fracture de fatigue et passe son été en convalescence hors des compétitions[1].

En juillet 2008, elle remporte la Dolomites SkyRace ainsi que l'édition inaugurale du kilomètre vertical des Dolomites tenus à l'occasion des Sky Games de Trentino et se passionne pour la discipline du skyrunning[11]. Elle y remporte également l'épreuve de SkySpeed, une verticale sprint de 100 m de dénivelé sur un parcours de 300 m[12].

L'année suivante, elle domine à nouveau les débats lors des épreuves de SkyRace et kilomètre vertical des Dolomites qui accueillent cette fois les championnats d'Europe de skyrunning, remportant ainsi les deux titres[13]. Elle épouse Jonathan Wyatt en début d'année[14].

Le , elle remporte une victoire au marathon de l'Engadine avec plus de 3 minutes d'avance sur Célia Bourgeois[15]. Elle remporte la médaille d'argent aux championnats d'Europe de course en montagne 2012 à Bursa derrière Martina Strähl[16]. Elle se classe deuxième du Grand Prix WMRA 2011 avec une victoire à Mayrhofen et une deuxième place à Šmarna Gora[17]. Elle remporte ses deuxième et troisième titres nationaux de course en montagne en 2011[18] et 2012[19].

Le , elle prend le départ du kilomètre vertical des Dolomites comme grande favorite. Elle remporte la victoire avec près de 2 minutes d'avance sur Emelie Forsberg. L'épreuve comptant pour les championnats d'Europe de skyrunning, elle remporte son troisième titre, le deuxième dans la discipline du kilomètre vertical[20]. Lors du Challenge mondial de course en montagne longue distance le à Szklarska Poręba, Antonella se trouve dans le groupe de tête avec ses compatriotes Ivana Iozzia et Ornella Ferrara. Alors qu'Ivana craque dans les derniers kilomètres, Antonella prend la tête et s'impose avec près de 4 minutes d'avance sur Ornella, remportant ainsi le titre de championne du monde de course en montagne longue distance[21]. Elle termine deuxième du Grand Prix WMRA 2013 en ayant notamment décroché deux podiums aux courses de l'Asitzgipfel et de Šmarna Gora[22].

Elle connaît sa meilleure saison en Worloppet Cup en 2013/2014 en terminant deuxième avec deux podiums à la Dolomitenlauf et à l'American Birkebeiner[23]. Le , elle remporte le kilomètre vertical de Colere et devient ainsi championne d'Italie de kilomètre vertical[24].

Elle termine deuxième des championnats du monde de course en montagne longue distance 2016 à Podbrdo et remporte la médaille d'or par équipes avec Francesca Iachemet et Debora Cardone[25].

Palmarès en ski de fondModifier

  • Coupe du monde
    • Meilleur classement général : 26e en 2004.
    • aucun podium en épreuve individuelle.
    • 3 fois troisième en relais.

Palmarès au

Palmarès en athlétismeModifier

Course en montagneModifier

no    Course Longueur Départ Temps
    Drei Zinnen Alpine Run 14,3 km h 40 min 43 s
2e     Trophée mondial de course en montagne 9,2 km 54 min 15 s
3e     Championnats d'Europe de course en montagne km 44 min 30 s
1re     Borno-Monte Altissimo km 49 min 53 s
1re     Mémorial Bianchi km 35 min 21 s
    Course de Schlickeralm 11,2 km h 11 min 34 s
1re     Challenge Stellina 8,1 km 48 min 7 s
1re     Grand Prix Montagne Olimpiche 8,4 km 33 min 27 s
4e 4e   Trophée mondial de course en montagne 7,7 km 40 min 27 s
    Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 52 min 12 s
1re     Trophée Vanoni km 23 min 29 s
7e 7e   Championnats d'Europe de course en montagne 7,2 km 37 min 44 s
2e     Challenge Stellina 8,1 km 48 min 30 s
4e 4e   Trophée mondial de course en montagne 8,46 km 51 min 4 s
15e     Dreizinnen-Marathon 21 km h 58 min 49 s
    Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 51 min 23 s
1re     Trophée Vanoni km 22 min 48 s
    Course de montagne Terlan-Mölten 9,2 km 55 min 55 s
20e     Course des 2 Bains 10 km h 8 min 7 s
9e 9e   Championnats d'Europe de course en montagne 10,06 km h 13 min 48 s
2e     Challenge Stellina 8,1 km 50 min 9 s
37e     Dreizinnen-Marathon 21 km h 7 min 20 s
3e     Mémorial Partigiani Stellina 8,1 km 51 min 39 s
37e     Drei Zinnen Alpine Run 17,5 km h 46 min 44 s
3e     Course de montagne Schenna-Meran 2000 10 km h 11 min 13 s
2e     Mémorial Partigiani Stellina 8,1 km 50 min 4 s
35e     Drei Zinnen Alpine Run 11,2 km 53 min 52 s
1re     Course de montagne Schenna-Meran 2000 10 km h 12 min 53 s
36e     Montée du Skåla 8,2 km h 26 min 35 s
    Course de montagne Terlan-Mölten 9,2 km 57 min 29 s
4e 4e   Championnats d'Europe de course en montagne km 40 min 11 s
12e     Course de Schlickeralm 11,2 km h 11 min 43 s
14e     Montée du Skåla 8,2 km h 23 min 19 s
3e     Mémorial Partigiani Stellina 8,1 km 45 min 3 s
    Course de montagne du Kitzbüheler Horn 11,2 km h 12 min 10 s
6e 6e   Championnats du monde de course en montagne 8,5 km 52 min 19 s
    Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 54 min 41 s
28e     Course de Šmarna Gora 10 km 51 min 9 s
2e     Championnats d'Europe de course en montagne 8,5 km 49 min 9 s
21e     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 26 min 32 s
25e     Harakiri-Run 10,4 km h 2 min 50 s
26e     Montée du Skåla 8,2 km h 23 min 5 s
28e     Course de Šmarna Gora 10 km 51 min 1 s
7e 7e   Championnats d'Europe de course en montagne 8,3 km 40 min 54 s
31e     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 30 min 39 s
43e     Drei Zinnen Alpine Run 17,5 km h 51 min 33 s
22e     Fletta Trail 21 km h 53 min 32 s
27e     Challenge mondial de course en montagne longue distance 41 km h 44 min 51 s
25e     Mémorial Partigiani Stellina 11 km h 19 min 33 s
7e 7e   Championnats du monde de course en montagne 9,08 km 44 min 32 s
87e     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 55 min 22 s
31e     Course de Šmarna Gora 10 km 50 min 43 s
68e 10e   Challenge mondial de course en montagne longue distance 21,4 km h 52 min 30 s
27e     Mémorial Partigiani Stellina 11 km h 20 min 22 s
60e     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 54 min 32 s
30e     Neirivue-Moléson 10,6 km h 15 min 5 s
18e     Montée du Skåla 8,2 km h 23 min 19 s
29e     Mémorial Partigiani Stellina 11 km h 19 min 16 s
26e     Drei Zinnen Alpine Run 17,5 km h 48 min 6 s
22e     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 52 min 47 s
45e     Championnats du monde de course en montagne longue distance 42,2 km h 29 min 58 s
32e     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 30 min 25 s
17e     Course de montagne du Grintovec 9,6 km h 39 min 11 s
10e     Mémorial Partigiani Stellina 11 km h 21 min 9 s
82e 10e   Championnats du monde de course en montagne longue distance 32 km h 11 min 43 s

SkyrunningModifier

no    Course Longueur Départ Temps
    Sky Games - Kilomètre vertical 2,6 km 39 min 13 s
    Sky Games - SkyRace 22 km h 30 min 9 s
27e     Championnats d'Europe de skyrunning - Kilomètre vertical 2,6 km 42 min 16 s
74e     Championnats d'Europe de skyrunning - SkyRace 22 km h 25 min 17 s
28e     Dolomites Vertical Kilometer 2,6 km 41 min 16 s
20e     Kilomètre vertical du Mont-Blanc 3,8 km 45 min 26 s
30e     Dolomites Vertical Kilometer 2,6 km 40 min 5 s
25e     Stava SkyRace 24,9 km h 48 min 7 s
51e     Championnats d'Europe de skyrunning - Kilomètre vertical 2,6 km 41 min 2 s
69e     Limone Extreme SkyRace 22,2 km h 53 min 58 s
19e     Championnats d'Italie de kilomètre vertical 3,4 km 39 min 42 s
44e     Gorbeia Suzien 32 km h 28 min 26 s
18e     Claro-Pizzo km h 13 min 40 s
50e     Championnats d'Italie de kilomètre vertical 4,2 km 42 min 51 s
18e     Claro-Pizzo 9,2 km h 4 min 30 s
60e     Kilomètre vertical Chiavenna-Lagùnc 3,3 km 42 min 32 s
65e     Trentapassi SkyRace 17,6 km h 4 min 38 s
19e     PizTri Vertikal 3,5 km 42 min 51 s

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (it) « INTERVISTA AD ANTONELLA CONFORTOLA: TRA SCI DI FONDO E CORSA IN MONTAGNA di VALERIA VENZANO », sur RunToDay, (consulté le 20 février 2020)
  2. (it) Nicola Gavardi, « INTERVISTA AD ANTONELLA CONFORTOLA », sur Sportdimontagna.com, (consulté le 20 février 2020)
  3. (it) « Il grande inverno di Antonella Confortola », sur Corsa in montagna, (consulté le 20 février 2020)
  4. (en) « 2002 World Mountain Running Trophy - Innsbruck (Austria) », World Mountain Running Association Newsletter,‎ , p. 12 (lire en ligne, consulté le 20 février 2020)
  5. (de) Winfried Stinn, « Jonathan Wyatt - Der siebenfache Berglauf Weltmeister im Porträt », sur www.laufreport.de, (consulté le 20 février 2020)
  6. (it) « Montagna, Italia super: oro a Gaiardo e a squadre », sur www.fidal.it (consulté le 20 février 2020)
  7. (de) « Finale Gipfelsiege », Leichtathletik,‎ , p. 17 (lire en ligne, consulté le 20 février 2020)
  8. « CONFORTOLA Antonella - Results », sur www.fis-ski.com (consulté le 20 février 2020)
  9. (it) « 1/11- Al via una grande stagione per lo sci nazionale », sur FISI FVG, (consulté le 20 février 2020)
  10. (it) « Italia di bronzo », sur Eurosport, (consulté le 20 février 2020)
  11. (it) « Dolomites Skyrace & Vertical Kilometer », sur skyrunningitalia.it (consulté le 20 février 2020)
  12. (it) Giancarlo Costa, « Trentino Sky Games - SkySpeed - Canazei (TN) 19.7.2008 », sur www.runningpassion.it, (consulté le 20 février 2020)
  13. (it) « Confortola d'oro alla Dolomites Skyrace europea », sur www.runnersworld.it, (consulté le 20 février 2020)
  14. (en) « Congratulation! », sur wmra.ch, (consulté le 20 février 2020)
  15. Mirko Hominal, « Fischer et Confortola remportent le Marathon de l'Engadin (ski-nordique.net) », sur www.ski-nordique.net, (consulté le 20 février 2020)
  16. (en) « European Athletics - Turkey's Arslan lays claim to 'greatest' title after 5th straight victory », sur european-athletics, (consulté le 20 février 2020)
  17. (en) « Arslan and Krkoc win Smarna Gora 2011 and WMRA Grand Prix 2011. », sur wmra.ch, (consulté le 20 février 2020)
  18. (it) Giancarlo Costa, « Tris tricolore per Martin Dematteis. Confortola imbattibile, titolo con “en plein” a Zelbio (CO) », sur www.runningpassion.it, (consulté le 20 février 2020)
  19. (it) Giancarlo Costa, « Valentina Belotti e Gabriele Abate, successi nell’ultima prova tricolore di corsa in montagna a Bolognano D’Arco (TN). Titoli italiani ad Antonella Confortola e Bernard Dematteis. », sur www.runningpassion.it, (consulté le 20 février 2020)
  20. (en) « Dolomites Vertical Kilometer, 2013 Race Summary », sur iancorless.com - Photography, Writing, Talk Ultra Podcast, (consulté le 20 février 2020)
  21. (en) « Dominant wins from Kosovelj and Confortola at WMRA Long Distance Challenge| News », sur www.worldathletics.org, (consulté le 20 février 2020)
  22. (en) « Tekle and Gaggi win the WMRA Smarna Gora race, Teklay and Kosovelj take Grand Prix titles| News », sur www.worldathletics.org, (consulté le 20 février 2020)
  23. (it) Federico Militello, « FIS Marathon Cup: Confortola è nona nella "Engadin Ski Marathon" e chiude sul podio nella classifica finale », sur www.fisi.org, (consulté le 20 février 2020)
  24. (it) « Confortola e Vaccina campioni italiani Chilometro Verticale », sur Corsa in montagna, (consulté le 20 février 2020)
  25. (en-GB) « Annie Conway wins World Long Distance Mountain Running Champs - weekly round-up », sur AW, (consulté le 20 février 2020)
  26. (it) Sig.ra Antonella Confortola - Cavaliere Ordine al merito della Repubblica Italiana sur quirinale.it

Liens externesModifier