Jonathan Wyatt

coureur de fond néo-zélandais

Jonathan Craig Wyatt
Image illustrative de l’article Jonathan Wyatt
Jonathan Wyatt à la course du Schneeberg 2008.
Informations
Disciplines Course à pied
Nationalité Drapeau : Nouvelle-Zélande Néo-zélandaise
Naissance (47 ans)
Lieu Lower Hutt
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Palmarès
Championnats du monde de course en montagne 6 2 2
Championnats du monde de course en montagne longue distance 1 1 -
Coupe du monde de course en montagne 8 2 1
Championnats du Commonwealth de course en montagne - 2 -
Championnats de Nouvelle-Zélande de course en montagne 4 - -

Jonathan Craig Wyatt (né le à Lower Hutt en Nouvelle-Zélande) est un athlète néo-zélandais spécialiste des courses de fond et de la course en montagne. Il est sextuple champion du monde de course en montagne, champion du monde de course en montagne longue distance 2007 et a remporté 8 Grand Prix WMRA. Il est le mari d'Antonella Confortola et l'actuel président de l'Association mondiale de course en montagne.

BiographieModifier

Né à Lower Hutt de parents sportifs, il s'essaie à divers disciplines dont le tennis et le football. N'étant pas particulièrement doué dans ces sports, il suit les traces de son père et se met à l'athlétisme avec ses frères et sœurs[1],[2].

Il étudie à l'université Victoria de Wellington où il obtient un bachelor en architecture[3],[4].

Il rencontre Antonella Confortola à l'occasion du Trophée mondial de course en montagne 2002 à Innsbruck[5],[6]. Il s'installe avec elle en Italie à Ziano di Fiemme[2] puis l'épouse en 2009[7].

En 2015, il rejoint le département de recherche et développement de l'équipementier sportif italien La Sportiva en mettant à profit son expérience des sports de montagne[8].

Le , il est élu président de la World Mountain Running Association[9].

Ses nombreux succès et records lui valent le statut de légende vivante de la course en montagne[10],[11]. Il inspire de nombreux athlètes à s'engager dans la discipline, tels Robbie Simpson[12] ou Jacob Adkin[13]. Certains font également appel à ses conseils pour se lancer dans les sports de montagne[14],[15].

Carrière sportiveModifier

1991-1997 : débuts sur pisteModifier

Il prouve ses bonnes aptitudes en courant le 3 000 m en min 24 s 5 à 17 ans[5]. Il remporte ses premiers succès en 1990 en devant champion junior de Nouvelle-Zélande de cross-country et champion U18 de Nouvelle-Zélande de 3 000 m[16]. Il prend part aux championnats du monde de cross-country 1991 en junior où il termine 52e.

En 1994, il termine sixième du 5 000 m en 13 min 35 s 46 lors des Jeux du Commonwealth[17]. Il participe aux Jeux olympiques d'été de 1996 sur 5 000 mètres où il court 13 min 47 s 81 en semi-finale[18]. Il participe aux championnats du monde d'athlétisme 1997 à Athènes, toujours sur 5 000 m. Malade, il prend tout de même le départ mais abandonne[6],[19].

1998-2005 : les grands succès en course en montagneModifier

 
Jonathan Wyatt au marathon de la Jungfrau 2003.

À la suite de cet échec, il perd sa motivation pour les courses sur piste où il ne fait que « tourner en rond »[6]. Son ami Aaron Strong lui suggère alors d'essayer la course en montagne. Le , il prend part aux championnats de Nouvelle-Zélande de course en montagne et remporte le titre[20]. Il est sélectionné pour le Trophée mondial de course en montagne à Entre-Deux où il remporte le titre à la surprise générale[21]. Il participe aux Championnats du monde de semi-marathon à Zurich où il se classe 56e. Profitant de se trouver en Europe, il demande à s'inscrire à la course de montagne du Hochfelln qui a lieu une semaine après les championnats afin de s'essayer à une course de montagne classique. Bibi Anfang, l'organisateur de la course, décide de l'inviter. Jonathan termine deuxième de la course derrière Antonio Molinari[22]. C'est une révélation pour Jonathan qui tombe amoureux de la discipline[6].

Il se classe seulement septième au Trophée mondial de course en montagne 1999 à Kota Kinabalu sur un parcours en montée et descente, après avoir lutté en tête avec Marco De Gasperi[23]. Ce type de parcours ne lui convient pas, notamment en raison des descentes qu'il préfère éviter pour éviter de se blesser[19]. Il se spécialise dans les épreuves avec montée uniquement, tandis que son rival Marco De Gasperi fait l'inverse. Cette année, il remporte son premier Grand Prix WMRA en décrochant un podium à Schlickeralm et deux victoires au Challenge Stellina et au Hochfelln[24].

Il prouve qu'il est doué pour les parcours « montée » en remportant son second titre de champion du monde de course en montagne à Bergen en 2000, sur le parcours légèrement modifié de la course de montagne du Hochfelln[25].

En 2001, il s'essaie au marathon. Il remporte celui de Rotorua puis termine 24e à Berlin. Il s'attaque à la mythique course Sierre-Zinal et termine troisième[26].

Il bat le record de Nouvelle-Zélande du semi-marathon en h 2 min 37 s à Christchurch le [27]. Il termine sixième du marathon aux Jeux du Commonwealth à Manchester avec un temps de h 14 min 20 s[28]. Il s'impose à Sierre-Zinal mais sur un parcours raccourci par la neige[29]. Il remporte son troisième titre mondial de course en montagne à Innsbruck en dominant la course. Il s'impose avec plus de 3 minutes d'avance sur Raymond Fontaine malgré la météo maussade[30]. Il s'impose au marathon de Munich le . Il remporte son deuxième Grand Prix WMRA avec un score parfait de 300 points, ayant remporté les trois dernières courses de la saison.

Le il termine septième du marathon de Hambourg en établissant son record personnel en h 13 min 0 s et obtient sa qualification pour le marathon des Jeux olympiques d'été de 2004[31]. Le , il remporte enfin Sierre-Zinal sur le parcours complet et avec la manière. Il établit le record en h 29 min 15 s[32]. Kílian Jornet le battra en 2019[33]. Il court également son premier marathon de montagne, celui de la Jungfrau, le , qu'il remporte en établissant le record du parcours en h 49 min 1 s[34]. Il domine la saison 2003 du Grand Prix WMRA en remportant les cinq épreuves où il se présente. Il décroche le score parfait de 400 points[35].

En 2004, au lieu de se préparer spécifiquement pour le marathon des Jeux olympiques, il continue sa saison de course en montagne. Il bat successivement les records à la montée du Grand Ballon (en devenant le premier athlète en moins d'une heure)[36], à la course du Mont Washington[37], au marathon des Grisons[38] et à la course de montagne du Grossglockner[39]. Une semaine avant de courir le marathon, il remporte la victoire au Challenge Stellina en établissant le record du parcours en h 14 min 37 s[40]. Il termine 21e du marathon des Jeux olympiques en h 17 min 45 s le [41]. Une semaine après, il décroche son quatrième titre mondial de course en montagne à Sauze d'Oulx. Ses principaux favoris, les Italiens Marco Gaiardo et Marco De Gasperi, ne parviennent pas à suivre le rythme et c'est l'Érythréen Tesfayohannes Mesfin qui lui donne du fil à retordre avant de s'incliner[42]. Le , il remporte la victoire à Morat-Fribourg en battant le record du parcours en 51 min 18 s 2[43]. Depuis, un seul homme l'a battu, Abraham Kipyatich en 2014[44]. Il remporte son quatrième Grand Prix WMRA avec à nouveau score parfait de 400 points et cinq victoires sur 6 courses[45].

Il prend part au marathon lors des Championnats du monde d'athlétisme à Helsinki. Il se classe 43e en h 23 min 19 s. Le Trophée mondial de course en montagne 2005 a lieu à Wellington en Nouvelle-Zélande. Bien que ce soit cette fois un parcours « montée et descente », Jonathan a à coeur de briller à domicile. Il prend les commandes et impose un rythme soutenu et termine avec plus de deux minutes d'avance sur les Italiens Gabriele Abate et Davide Chicco. Il remporte le titre et devient le premier athlète à remporter le titre sur les deux types de tracés[46]. Il remporte son cinquième Grand Prix WMRA en ayant remporté les trois courses où il a participé[47].

2006-2010 : blessure et retour au sommetModifier

Durant l'année 2006, il bat à nouveau une série de records aux courses Neirivue-Moléson[48], du Grintovec[49], du Feuerkogel[50] et du Kaisermarathon lors de sa première édition[51]. Deux jours avant le trophée mondial à Bursa, alors qu'il effectue une reconnaissance du parcours, il est attaqué et mordu par des chiens. Il reçoit un traitement contre la rage. Bien qu'il ne soit pas en grande forme, il prend quand même le départ. Le Colombien Rolando Ortiz en profite et prend l'avantage pour aller s'offrir le titre. Jonathan tient jusqu'au bout pour terminer sur la deuxième marche du podium[19]. Il remporte la finale du Grand Prix WMRA 2006 au rocher de Gibraltar et décroche son sixième succès, ayant remporté les cinq courses où il a pris le départ. Il signe un score parfait de 430 points[52].

Il se blesse lors d'un accident de ski à la fin de l'année 2006. C'est sa première blessure sérieuse[53]. Après cinq mois de convalescence, il effectue son retour à la compétition en , en terminant deuxième de la course de montagne Schenna-Meran 2000[54] puis en remportant à nouveau la course du Mont Washington. Le , il remporte à nouveau le marathon de la Jungfrau, comptant alors comme Challenge mondial de course en montagne longue distance 2007. C'est le premier athlète à remporter les titres de champion du monde de course en montagne sur les parcours classique et de longue distance[55].

Le , il remporte son sixième titre mondial à Crans-Montana. Laissant partir ses adversaires en début de course, il fait la différence lorsque la pente devient plus raide et s'impose devant Martin Toroitich[56]. Bien qu'il ne termine que quatrième lors de la finale à Šmarna Gora, il remporte son septième Grand Prix WMRA avec quatre victoires durant la saison[57]. Il connaît sa première grosse contre-performance en terminant seulement 14e de la course de montagne du Ranch Obudu où il souffre de la chaleur alors qu'il est annoncé comme grand favori[58].

En 2009 se fait battre par Marc Lauenstein au Kaisermarathon comptant comme Challenge mondial de course en montagne longue distance[59] et par Wilson Chemweno Kipkosgei aux championnats du Commonwealth de course en montagne sur l'épreuve de course en montagne « montée »[60]. Il remporte son dernier Grand Prix WMRA avec deux victoires et deux podiums[61].

Il s'essaie à la compétition de raquette à neige durant l'hiver 2009-10. Il remporte la Ciaspolada[62] puis décroche la médaille de bronze aux championnats du monde au mont Grouse[63]. Il profite d'une visite chez ses parents à Motueka au printemps 2010 pour remporter son quatrième titre national de course en montagne[64],[65]. Aux championnats du monde de course en montagne à Kamnik, il ne termine que huitième[66]. Il termine deuxième du Grand Prix WMRA avec seulement deux podiums[67]. Il essaie de se tester à l'ultra-trail. Il s'inscrit au North Face Endurance Challenge 2010. Cependant, un mois auparavant, il est victime de douleurs aux muscles ischio-jambiers durant le Trailrun Worldmasters à Dortmund. Il abandonne et décide de faire une pause pour éviter de se blesser sérieusement[68],[69].

2011-2017 : courir pour le plaisirModifier

 
Jonathan Wyatt soulevant le trophée de la course du Mont Fuji.

À son retour à la compétition en 2011, Il décide de laisser tomber les championnats, ayant annoncé que ceux de 2010 étaient les derniers. Il préfère alors courir pour se faire plaisir en se lançant de nouveaux défis personnels[70]. Le , il bat le record du Cross du Mont-Blanc en h 54 min 42 s[71]. Il s'essaie à d'autres épreuves plus exotiques. Il remporte ensuite la course de montagne du Mont Fuji[72] et termine troisième au K42 Adventure Marathon en Patagonie argentine[73].

En 2013, il court enfin un ultra-trail, le Ötscher Ultramarathon de 72 km en deux étapes qu'il remporte en h 0 min 45 s[74]. Il le remporte à nouveau l'année suivante. En 2016, il participe pour la première fois à l'ascension de Pikes Peak. Il termine onzième en h 34 min 16 s et premier de la catégorie des 40-44 ans[75].

PalmarèsModifier

PisteModifier

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Performance
1994 Jeux du Commonwealth Victoria 6e 5 000 mètres 13 min 35 s 46
1995 Championnats de Nouvelle-Zélande d'athlétisme Dunedin 1er 5 000 mètres 14 min 14 s 66
1999 Championnats de Nouvelle-Zélande de 3 000 m Papakura 1er 3 000 mètres min 57 s 33
2001 Championnats de Nouvelle-Zélande d'athlétisme Hastings 1er 5 000 mètres 13 min 56 s 72
2003 Championnats de Nouvelle-Zélande de 10 000 m Inglewood 1er 10 000 mètres 27 min 56 s 80
2005 Championnats de Nouvelle-Zélande de 10 000 m Inglewood 1er 10 000 mètres 29 min 44 s 01

Route/crossModifier

Palmarès national et international
Année Compétition Lieu Place Épreuve Performance
1995 Championnats de Nouvelle-Zélande de 10 km Auckland 1er 10 kilomètres 28 min 52 s
1998 Championnats de Nouvelle-Zélande de cross-country Dunedin 1er Cross-country 37 min 14 s
2001 Marathon de Rotorua Rotorua 1er Marathon h 20 min 50 s
Championnats de Nouvelle-Zélande de cross-country court Auckland 1er Cross-country 12 min 1 s
Semi-marathon de Gold Coast Gold Coast 1er Semi-marathon h 3 min 14 s
2002 Jeux du Commonwealth Manchester 6e Marathon h 14 min 20 s
Marathon de Munich Munich 1er Marathon h 23 min 19 s
Semi-marathon d'Auckland Auckland 3e Semi-marathon h 8 min 19 s
2003 Marathon de Hambourg Hambourg 7e Marathon h 13 min 0 s
Semi-marathon de Christchurch Christchurch 1er Semi-marathon h 5 min 28 s
2004 Marathon de Zurich Zurich 3e Marathon h 15 min 6 s
Grand Prix de Berne Berne 2e 10 miles 47 min 37 s
Jeux olympiques d'été Athènes 21e Marathon h 17 min 45 s
Morat-Fribourg Fribourg 1er Course populaire 51 min 18 s
2005 Grand Prix de Berne Berne 2e 10 miles 48 min 41 s
Morat-Fribourg Fribourg 7e Course populaire 55 min 6 s
2006 Tour de Tirol Söll 1re Course par étapes h 38 min 3 s
Course de l'Escalade Genève 4e Course populaire 20 min 36 s
2007 Morat-Fribourg Fribourg 6e Course populaire 55 min 33 s
Tour de Tirol Söll 1re Course par étapes h 42 min 3 s
2008 Semi-marathon de Kaiteriteri Kaiteriteri 1er Semi-marathon h 15 min 32 s
Cortina-Dobbiaco Run Dobbiaco 2e 30 kilomètres h 40 min 30 s
Tour de Tirol Söll 1re Course par étapes h 51 min 23 s

Course en montagneModifier

no    Course Longueur Départ Temps
1re     Championnats de Nouvelle-Zélande de course en montagne 12 km h 5 min 36 s
1re     Trophée mondial de course en montagne 15,2 km h 25 min 19 s
2e     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 41 min 54 s
2e     Course de Schlickeralm 11,2 km h 0 min 43 s
1re     Challenge Stellina 14,4 km h 16 min 24 s
1re     Course du Cervin 12 km 54 min 47 s
7e 7e   Trophée mondial de course en montagne 12,5 km 57 min 4 s
1re     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 41 min 12 s
3e     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 17 min 17 s
1re     Course de Schlickeralm 11,2 km 58 min 37 s
1re     Challenge Stellina 14,4 km h 15 min 50 s
1re     Course de montagne du Kitzbüheler Horn 12,9 km 55 min 58 s
1re     Trophée mondial de course en montagne 11,6 km 47 min 29 s
3e     Sierre-Zinal 31 km h 38 min 59 s
1re     Course du Cervin 14,35 km h 2 min 41 s
1re     Challenge Stellina 14,4 km h 17 min 18 s
1re     Course de montagne du Kitzbüheler Horn 12,9 km 56 min 35 s
1re     Drei Zinnen Alpine Run 17,5 km h 19 min 58 s
3e     Course de Šmarna Gora 9,2 km 40 min 29 s
1re     Championnats de Nouvelle-Zélande de course en montagne 14,5 km h 2 min 52 s
1re     Sierre-Zinal 15 km h 7 min 17 s
1re     Course du Cervin 14,35 km h 2 min 27 s
1re     Challenge Stellina 14,4 km h 15 min 9 s
1re     Trophée mondial de course en montagne 11,7 km 56 min 31 s
1re     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 40 min 34 s
1re     Course de Šmarna Gora 9,2 km 38 min 14 s
1re     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 13 min 3 s
1re     Course de montagne du Karwendel 10,6 km 59 min 10 s
1re     Course de Schlickeralm 11,2 km 57 min 0 s
1re     Sierre-Zinal 31 km h 29 min 15 s
1re     Course du Cervin 14,35 km h 1 min 59 s
1re     Challenge Stellina 14,4 km h 16 min 30 s
1re     Val Gardena Extrem 19,1 km h 34 min 45 s
1re     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 40 min 51 s
1re     Course de montagne Terlan-Mölten 9,2 km 41 min 41 s
1re     Montée du Grand Ballon 13,2 km 58 min 19 s
1re     Course du Mont Washington 12,23 km 56 min 41 s
1re     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 11 min 32 s
1re     Course de Schlickeralm 11,2 km 55 min 32 s
1re     Challenge Stellina 14,4 km h 14 min 37 s
1re     Trophée mondial de course en montagne 10,14 km 48 min 47 s
1re     Dreizinnen-Marathon 21 km h 40 min 17 s
1re     Val Gardena Extrem 19,1 km h 32 min 10 s
1re     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 41 min 25 s
1re     Course de montagne Terlan-Mölten 9,2 km 41 min 12 s
1re     Course de montagne du Feuerkogel 11 km 56 min 17 s
1re     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 12 min 55 s
1re     Course de montagne du Karwendel 10,6 km 59 min 43 s
1re     Course de Schlickeralm 11,2 km 58 min 40 s
1re     Challenge Stellina 14,4 km h 17 min 32 s
1re     Course de montagne du Kitzbüheler Horn 12,9 km 58 min 17 s
1re     Dreizinnen-Marathon 21 km h 40 min 35 s
1re     Trophée mondial de course en montagne 13,5 km 53 min 23 s
1re     Neirivue-Moléson 10,6 km 57 min 48 s
1re     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 11 min 47 s
1re     Course de montagne du Grintovec 9,6 km h 15 min 43 s
1re     Course de Schlickeralm 11,2 km 58 min 15 s
1re     Course de montagne du Feuerkogel 11 km 55 min 19 s
1re     Challenge Stellina 14,4 km h 15 min 48 s
2e     Trophée mondial de course en montagne 12 km 56 min 22 s
1re     Course de Šmarna Gora 9,2 km 38 min 49 s
1re     Course du Rocher de Gibraltar 11,8 km 43 min 3 s
1re     Course du Mont Washington 12,23 km h 1 min 25 s
1re     Rothorn Run 11,1 km h 11 min 3 s
1re     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 12 min 22 s
1re     Course de montagne du Feuerkogel 11 km 56 min 35 s
1re     Mémorial Partigiani Stellina 14,4 km h 17 min 23 s
1re     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 41 min 29 s
1re     Championnats de Nouvelle-Zélande de course en montagne 14,2 km h 8 min 41 s
1re     Course des 2 Bains 10 km 45 min 46 s
1re     Course de montagne Schenna-Meran 2000 14 km h 15 min 57 s
1re     Neirivue-Moléson 10,6 km 59 min 36 s
1re     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 12 min 2 s
1re     Course de Schlickeralm 11,2 km 58 min 14 s
1re     Montée du Skåla 8,2 km h 8 min 42 s
1re     Mémorial Partigiani Stellina 14,4 km h 17 min 59 s
1re     Course de montagne du Kitzbüheler Horn 12,9 km 58 min 51 s
1re     Trophée mondial de course en montagne 12 km 55 min 4 s
1re     Course du Schneeberg 9,8 km 53 min 9 s
2e     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 42 min 23 s
1re     Montée du Grand Ballon 13,2 km h 0 min 46 s
1re     Neirivue-Moléson 10,6 km 58 min 37 s
1re     Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 25 min 37 s
2e     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 11 min 14 s
2e     Course de montagne du Grintovec 9,6 km h 19 min 12 s
1re     Harakiri-Run 10,4 km 53 min 37 s
2e     Montée du Skåla 8,2 km h 10 min 0 s
1re     Mémorial Partigiani Stellina 14,4 km h 7 min 56 s
2e     Championnats du Commonwealth de course en montagne - Montée 12 km 51 min 21 s
1re     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 42 min 50 s
1re     Championnats de Nouvelle-Zélande de course en montagne 14,2 km h 8 min 11 s
1re     Neirivue-Moléson 10,3 km 50 min 46 s
1re     Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 26 min 30 s
3e     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 10 min 33 s
1re     Course de Schlickeralm 11,2 km h 0 min 33 s
1re     Montée du Skåla 8,2 km h 8 min 30 s
1re     Course de montagne du Kitzbüheler Horn 12,9 km 58 min 59 s
8e 8e   Championnats du monde de course en montagne 12 km 58 min 23 s
1re     Drei Zinnen Alpine Run 17,5 km h 26 min 23 s
1re     Course de montagne du Hochfelln 8,9 km 43 min 7 s
2e     Course de Šmarna Gora 10 km 42 min 38 s
2e     Course de Schlickeralm km 49 min 19 s
2e     Montée du Skåla 8,2 km h 10 min 6 s
2e     Course de montagne du Kitzbüheler Horn 12,9 km 59 min 58 s
1re     Drei Zinnen Alpine Run 17,5 km h 29 min 2 s
1re     Cross du Mont-Blanc 23 km h 54 min 42 s
2e     Val Gardena Mountain Run 14,5 km h 9 min 55 s
1re     Course de montagne du Mont Fuji 21 km h 33 min 59 s
3e     Course de Schlickeralm 11,2 km h 2 min 25 s
2e     Drei Zinnen Alpine Run 17,5 km h 27 min 52 s
1re     Cross du Mont-Blanc 23 km h 55 min 37 s
2e     Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 29 min 53 s
3e     Val Gardena Mountain Run 14,5 km h 11 min 52 s
3e     Sierre-Zinal 31 km h 33 min 44 s
1re     Mémorial Partigiani Stellina 11 km h 5 min 30 s
2e     Drei Zinnen Alpine Run 17,5 km h 27 min 46 s
3e     Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 30 min 50 s
3e     Course de montagne du Grossglockner 13,4 km h 14 min 47 s
1re     Mémorial Partigiani Stellina 11 km h 5 min 17 s
1re     Drei Zinnen Alpine Run 17,5 km h 27 min 58 s
2e     Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 31 min 36 s
3e     Mémorial Partigiani Stellina 11 km h 7 min 9 s
2e     Claro-Pizzo km h 0 min 9 s
2e     Claro-Pizzo 9,2 km h 44 min 40 s
2e     Championnats du monde Masters de course en montagne - M40 11 km h 9 min 15 s

Marathon de montagneModifier

no    Course Longueur Départ Temps
1re     Marathon de la Jungfrau 42,2 km h 49 min 1 s
1re     Marathon des Grisons 42,2 km h 18 min 56 s
1re     Marathon des Grisons 42,2 km h 24 min 54 s
1re     Marathon des Grisons 42,2 km h 36 min 2 s
1re     Kaisermarathon 42 km h 53 min 4 s
1re     Challenge mondial de course en montagne longue distance 42,2 km h 55 min 32 s
1re     Kaisermarathon 42 km h 3 min 40 s
1re     LGT Alpin Marathon 42,2 km h 56 min 27 s
1re     Marathon des Grisons 42,2 km h 30 min 33 s
1re     Kaisermarathon 42 km h 6 min 43 s
1re     LGT Alpin Marathon 42,2 km h 1 min 0 s
1re     Marathon des Grisons 42,2 km h 29 min 8 s
1re     Marathon de Zermatt 42,2 km h 57 min 47 s
1re     Marathon de la Jungfrau 42,2 km h 58 min 33 s
2e     Challenge mondial de course en montagne longue distance 42 km h 12 min 5 s
2e     Kaisermarathon 42 km h 8 min 10 s
3e     K42 Adventure Marathon 42 km h 30 min 24 s

Raquette à neigeModifier

no    Course Longueur Départ Temps
1re     La Ciaspolada km 28 min 23 s
3e     Championnats du monde de raquette à neige 10 km 50 min 29 s
1re     La Ciaspolada km 22 min 40 s

Records personnelsModifier

Records personnels
Épreuve Temps Date Lieu
1 500 m 3 min 46 s 03 Hamilton
Mile 4 min 01 s 51 Wanganui
3 000 m 7 min 54 s 09 Durham
5 000 m 13 min 27 s 66 Hechtel
10 000 m 27 min 56 s 80 Inglewood
5 kilomètres 13 min 46 s Gardena
10 kilomètres 28 min 26 s Paderborn
15 kilomètres 45 min 36 s Utica
10 miles 47 min 38 s Berne
Semi-marathon 1 h 03 min 14 s Gold Coast
Marathon 2 h 13 min 00 s Hambourg

Records de course en montagneModifier

 
Jonathan Wyatt à la course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 2016.
Records de courses de montagne battus par Jonathan Wyatt[76]
Épreuve Temps Date Note
Course du Cervin 54 min 57 s 4[Note 1] Parcours rallongé à 14,35 km en 2000
h 1 min 59 s 2[Note 2] Parcours raccourci à 12,49 km en 2006. Course disparue
Course de montagne du Kitzbüheler Horn 55 min 58 srecord actuel
Drei Zinnen Alpine Run h 19 min 58 s 2[Note 3] Parcours rallongé à 21 km en 2002
h 40 min 17 s[Note 4] Parcours raccourci à 17,5 km en 2007
Course de montagne du Hochfelln 40 min 34 s 9record actuel
Course de Šmarna Gora 38 min 14 s[Note 5] Parcours rallongé à 10 km en 2009
Course de montagne du Karwendel 59 min 10 s 7 Battu par Robbie Simpson en 2017
Sierre-Zinal h 29 min 12 s Battu par Kilian Jornet en 2019
Marathon de la Jungfrau h 49 min 1 srecord actuel
Montée du Grand Ballon 58 min 19 s Battu par Petro Mamu en 2014
Course du Mont Washington 56 min 41 s 0record actuel
Marathon des Grisons h 18 min 56 s 6record actuel Course disparue
Course de montagne du Grossglockner h 11 min 32 s Battu par Geoffrey Ndungu en 2009
Course de Schlickeralm 55 min 32 s Battu par Petro Mamu en 2013
Mémorial Partigiani Stellina h 14 min 37 s[Note 6]record actuel
Neirivue-Moléson 57 min 48 s 1record actuel
Course de montagne du Grintovec h 15 min 43 srecord actuel
Course de montagne du Feuerkogel 55 min 19 s 6[Note 7] Parcours raccourci à 10 km en 2010. Course disparue
Kaisermarathon h 3 min 40 s Battu par Patrick Wieser en 2012
LGT Alpin Marathon h 56 min 27 s 1record actuel
Marathon de Zermatt h 57 min 47 s 3 Battu par Paul Maticha Michieka en 2014
Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye h 25 min 36 s 4record actuel
Montée du Skåla h 8 min 30 s Battu par Ahmet Arslan en 2011
Cross du Mont-Blanc h 54 min 42 srecord actuel

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Parcours de 12 km
  2. Parcours de 14,35 km
  3. Parcours de 14,3 km
  4. Parcours de 21 km
  5. Parcours de 9,2 km
  6. Parcours de 14,4 km
  7. Parcours de 11 km

RéférencesModifier

  1. (en) « 2000 World Mountain Running Champion : Jonathan (Jono) Wyatt - New Zealand », World Mountain Running Association Newsletter,‎ , p. 7 (lire en ligne, consulté le 12 décembre 2019)
  2. a et b (de) « Jonathan Wyatt, der reisende Läufer », sur Jungfrau Zeitung, (consulté le 12 décembre 2019)
  3. (it) « Intervista a Jono Wyatt ( English Version by Anne Buckley) », sur Corsa in montagna, (consulté le 12 décembre 2019)
  4. (en) « Jonathan Wyatt - about », sur www.jwyattdesign.com (consulté le 12 décembre 2019)
  5. a et b (de) Winfried Stinn, « Jonathan Wyatt - Der siebenfache Berglauf Weltmeister im Porträt », sur www.laufreport.de, (consulté le 12 décembre 2019)
  6. a b c et d (en) Robbie Lawless, « Jonathan Wyatt: A Tale Of Two Hemispheres », sur iRunFar.com, (consulté le 12 décembre 2019)
  7. (en) « Congratulation! », sur wmra.ch, (consulté le 12 décembre 2019)
  8. (de) « Mountain Running: Jonathan Wyatt wird zum neuen La Sportiva Team Mitglied | La Sportiva® », sur www.lasportiva.com (consulté le 12 décembre 2019)
  9. « Newly elected WMRA President Jonathan Wyatt shares ideas for the future », sur www.wmra.ch (consulté le 20 mai 2019)
  10. (en) Christopher Kelsall, « Jonathan Wyatt », sur www.flotrack.org, (consulté le 19 décembre 2019)
  11. (de) Martina Gugglberger, « Jonathan Wyatt interview Kitzbuehel », sur www.laola1.at, (consulté le 19 décembre 2019)
  12. (en-GB) Emmie Collinge, « When April Comes | Tracksmith », sur journal.tracksmith.com (consulté le 19 décembre 2019)
  13. (en) Jacob Adkin, « Salomon Running Academy 2016 », sur Life's Mountainous Journey, (consulté le 19 décembre 2019)
  14. (en) « Adam Campbell - interview with Talk Ultra », sur archive.skyrunning.com, (consulté le 19 décembre 2019)
  15. (en) « Southland athlete Jack Beaumont teams up with former world mountain running champion Jonathan Wyatt », sur Stuff (consulté le 19 décembre 2019)
  16. (en) « ATHLETICS NEW ZEALAND NATIONAL CHAMPIONS », sur anzrankings.org.nz (consulté le 13 décembre 2019)
  17. (en) Chris Rattue, « Athletics: Wyatt aims for third time lucky at Games », The New Zealand Herald,‎ (ISSN 1170-0777, lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  18. « 5000 Metres Result | XXVI Olympic Games », sur www.worldathletics.org (consulté le 13 décembre 2019)
  19. a b et c (en) « Wyatt – King of the Mountains | News », sur www.worldathletics.org (consulté le 13 décembre 2019)
  20. (de) « Kenianer der Berge », leichtathletik,‎ , p. 14 (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  21. (en) « The 1998 World Mountain Running Trophy - Isle de la Reunion », World Mountain Running Association Newsletter,‎ , p. 3 (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  22. (de) « Eine ganz besondere Verbindung zum Hochfelln-Berglauf », sur www.traunsteiner-tagblatt.de, (consulté le 13 décembre 2019)
  23. (en) « The 15th World Mountain Running Trophy 1999 - Results », World Mountain Running Association Newsletter,‎ , p. 8-9 (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  24. (de) « Zahltag am Wahltag », leichtathletik,‎ , p. 16 (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  25. (en) « 2000 World Mountain Running Trophy 1999 », World Mountain Running Association Newsletter,‎ , p. 12 (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  26. Jean-Claude Pont, Courir dans une cathédrale, Sierre-Zinal 1974-2013, Sierre, Monographic SA, , 280 p. (ISBN 978-2-88341-218-7), p. 87
  27. (en) « Running: Record effort by Wyatt in half-marathon », The New Zealand Herald,‎ (ISSN 1170-0777, lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  28. (en) « Athletics Marathon - Men Manchester 2002 », sur Commonwealth Games Federation (consulté le 13 décembre 2019)
  29. David Valterio, « Jonathan Wyatt, le roi de Chandolin », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  30. (en) « 2002 World Mountain Running Trophy - Innsbruck (Austria) », World Mountain Running Association Newsletter,‎ , p. 12 (lire en ligne, consulté le 12 avril 2020)
  31. (en) « Jonathan meets B qualifying standard », sur www.hvh.org.nz, (consulté le 13 décembre 2019)
  32. Francesca Sacco, « Venus en démonstration à Sierre-Zinal, les coureurs de l'extrême ont échoué », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 14 décembre 2019)
  33. « Sierre - Zinal: Kilian Jornet et Maude Mathys explosent le record », RTS Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  34. (de) Wilfried Raatz, « Großer Zahltag für Jonathan Wyatt », sur www.scc-events.com, (consulté le 13 décembre 2019)
  35. (de) « Final Gipfelsiege », leichtathletik,‎ , p. 17 (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  36. (de) « GP opening at the Grand-Ballon (21st May 2009) – World Mountain Running Association (WMRA) », sur German Road Races, (consulté le 13 décembre 2019)
  37. « Jonathan Wyatt | Mount Washington Road Race Hall of Fame », sur mwrrhalloffame.com (consulté le 13 décembre 2019)
  38. (de) « Rekordzeit für Wyatt », Freiburger Nachrichten,‎ (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  39. (de) Wilfried Raatz, « Großglockner-Berglauf in neue Rekordhöhen - Jonathan Wyatt und Anna Pichrtova mit neuen Streckenbestmarken », sur www.scc-events.com, (consulté le 13 décembre 2019)
  40. (it) « Sesto Challenge Stellina a Wyatt e adesso c' è la maratona di Atene », sur Archivio - la Repubblica.it (consulté le 13 décembre 2019)
  41. (en) « Athens 2004 marathon men - Olympic Athens 2004 Athletics », sur International Olympic Committee, (consulté le 13 décembre 2019)
  42. (en) « The 20th World Mountain Running Trophy : Sauze d'Oulx, Italy - September 4th/5th 2004 », World Mountain Running Association Newsletter,‎ , p. 14 (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  43. Georges Blanc, « « Il est phénoménal » », La Liberté,‎ (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  44. « 85ème course nationale commémorative Morat-Fribourg, Dimanche 7 octobre 2018 », sur archive.morat-fribourg.ch (consulté le 14 décembre 2019)
  45. (de) « Ergebnisse Berglauf », leichtathletik,‎ , p. 23 (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  46. (en) « Mt Victoria, Wellington, New Zealand - 25th September 2005 : An 'All Blacks' Whitewash », World Mountain Running Association Newsletter,‎ , p. 14 (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2019)
  47. (de) Wilfried Raatz, « WMRA Grand-Prix Finale 2005 - Deutsche Berglauf-Meisterschaften 2005 », sur www.scc-events.com, (consulté le 13 décembre 2019)
  48. Georges Blanc, « Jonathan Wyatt était à l'heure et même avant l'heure au Moléson », La Liberté,‎ (lire en ligne, consulté le 14 décembre 2019)
  49. (it) « Wyatt e Pichrtova imprendibili nella 2^ tappa di Grand Prix », sur Corsa in montagna, (consulté le 14 décembre 2019)
  50. (de) Alfred Mandl, « Jonathan Wyatt ist das Maß aller Dinge beim 11. Feuerkogel Berglauf », sur Skiinfo, (consulté le 14 décembre 2019)
  51. « hall of fame - Tour de Tirol », sur tourdetirol.com (consulté le 14 décembre 2019)
  52. (en) « Wyatt and Pichrtova convincingly wrap up final WMRA GP| News », sur www.worldathletics.org (consulté le 14 décembre 2019)
  53. « L'Alsace en courant - Interview of Jonathan Wyatt - English version », sur www.alsace-en-courant.com (consulté le 14 décembre 2019)
  54. (de) « Europameister Marco Gaiardo gewinnt 2. Internat. Berglauf Meran 2000 », sur www.suspo.it, (consulté le 14 décembre 2019)
  55. (en) « Wyatt dominates World Long Distance Challenge in the Jungfrau Marathon. », sur wmra.ch (consulté le 14 décembre 2019)
  56. (en) « Wyatt and Mayr win at the 24th World Mountain Running Trophy| News », sur www.worldathletics.org (consulté le 14 décembre 2019)
  57. (it) « Smarna Gora: il record della Mayr, la sorpresa di Kosovelj », sur Corsa in montagna, (consulté le 14 décembre 2019)
  58. (en) « 4th Obudu Ranch International Mountain Race Report », sur www.wmra.ch (consulté le 14 décembre 2019)
  59. (en) « Lauenstein and Pichrtova win Kaisermarathon titles in Söll - WMRA| News », sur www.worldathletics.org (consulté le 14 décembre 2019)
  60. (en) « Commonwealth Mountain and Ultra Distance Championships 16th », sur wmra.ch (consulté le 14 décembre 2019)
  61. (en) « Mayr and Toninelli top 30th celebrations in Slovenia; Wyatt and Milesova take overall GP titles - WMRA| News », sur www.worldathletics.org (consulté le 14 décembre 2019)
  62. (en-US) Sly Coons, « La Ciaspolada: World Mountain Running Champion Victorious in Snowshoeing Debut • Snowshoe Magazine », sur Snowshoe Magazine, (consulté le 14 décembre 2019)
  63. (it) « Vittorie italiane al World Snowshoe Invitational di Vancouver - La Stampa », sur lastampa.it, (consulté le 14 décembre 2019)
  64. (en) « Athletics New Zealand – News – Six times world champion Jonathan Wyatt to tackle NZ Mountain Running Champs », sur German Road Races, (consulté le 14 décembre 2019)
  65. (en) Greg Lautenslager, « Wyatt just too strong », sur Stuff, (consulté le 14 décembre 2019)
  66. (en) « Gasgazghi and Mayr take World Mountain Running titles in Kamnik| News », sur www.worldathletics.org (consulté le 14 décembre 2019)
  67. (en) « Arslan and Mayr cruise to victory on Smarna Gora, take overall WMRA Grand Prix titles| News », sur www.worldathletics.org (consulté le 14 décembre 2019)
  68. (en) Bryon Powell, « The North Face Endurance Challenge 2010 Championship Men’s Preview », sur iRunFar.com, (consulté le 14 décembre 2019)
  69. (de) Derk Hoberg, « David Nilsson gewinnt die 2. WINDSTOPPER Trailrun Worldmasters », sur netzathleten.de, (consulté le 14 décembre 2019)
  70. (mk) Весна Кираџиева, « Jonathan Wyatt – интервју », sur endurance.mk,‎ (consulté le 14 décembre 2019)
  71. « Les résultats du Cross du Mont-Blanc, le 30 juin 2012 », sur Lepape-Info (consulté le 14 décembre 2019)
  72. (en) Brett Larner, « Kiwi Wyatt Wins Fuji Mountain Race », sur japanrunningnews.blogspot.com, (consulté le 14 décembre 2019)
  73. (es) « La 10º Edición del Salomon K42 Adventure Marathon, en manos Españolas », sur www.codigoaventura.com.ar (consulté le 14 décembre 2019)
  74. (de) « ESPA-Ötscher-Ultra Marathon: Wyatt und Wermescher siegreich! », sur www.hdsports.org, (consulté le 14 décembre 2019)
  75. (en) Tim Bergsten, « Mountain runner Jonathan Wyatt and Pikes Peak Ascent, together at last – Pikes Peak Sports », sur pikespeaksports.us, (consulté le 14 décembre 2019)
  76. « wyatt running statistics », sur www.jwyattdesign.com (consulté le 12 décembre 2019)

Liens externesModifier