Ouvrir le menu principal

Antoine François Blondeau du Fays

général d'Empire

Antoine François Raymond Blondeau du Fays
Antoine François Blondeau du Fays

Naissance
Baume-les-Dames (Franche-Comté)
Décès (à 79 ans)
Clerval (Doubs)
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1767-1806
Distinctions Chevalier de l'Empire
Officier de la Légion d’honneur
Chevalier de Saint-Louis

Antoine François Raymond Blondeau du Fays, né le à Baume-les-Dames, mort le à Clerval (Doubs), est un général français de la Révolution et de l’Empire.

États de serviceModifier

Il entre en service le , comme volontaire dans la légion de Saint-Domingue, il y devient sous-lieutenant le , et lieutenant le , au régiment du cap. Le , il monte comme volontaire à bord du vaisseau « la Bretagne », faisant partie de l’escadre du comte d’Orvilliers, et il passe le suivant dans le corps des volontaires d’Afrique, où il obtient le grade de capitaine le . Il est admis à la retraite le , et le , il est fait chevalier de Saint-Louis.

Il reprend du service le , avec son grade, dans le 2e bataillon de volontaires du Doubs, et il fait les campagnes de 1792 et 1793 à l’armée de la Moselle. Il est promu général de brigade d’infanterie le , et immédiatement envoyé à l’armée du Rhin, où il se fait remarquer à l’attaque des lignes de Wissembourg.

Commandant du département du Mont-Terrible, il est destitué le , par le représentant du peuple Lacoste, pour avoir un frère émigré. Il est réintégré le , à l’armée du Nord, et le , il est mis en congé de réforme.

Remis en activité le , il est mis à la disposition du commandant en chef de l’armée d’Italie, pour être employé dans un poste de commandant d’armes. Il est fait chevalier de la Légion d’honneur le , et officier de l’ordre le . Affecté à Legnago dans le duché de Mantoue, il quitte cette place le , pour se rendre dans celle de Brescia. Il est admis à la retraite le , et il est créé chevalier de l’Empire le .

Il meurt le , à Clerval.

ArmoiriesModifier

Armoiries Nom du chevalier et blasonnement


Chevalier Antoine François Raymond Blondeau du Fays et de l'Empire, lettres patentes du .

D'azur, à une fasce de gueules au signe des chevaliers légionnaires, accompagné en chef d'une étoile d'argent et en pointe d'un chevron abaissé d'or, accompagné de deux croissants d'argent - Livrées : les couleurs de l'écu.

SourcesModifier