Ouvrir le menu principal

Antiope (Amazone)

reine des Amazones dans la mythologie grecque
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antiope.
L'enlèvement d'Antiope par Thésée, reconstitution polychrome d'un groupe du fronton ouest du temple d'Apollon à Érétrie, original conservé au musée archéologique d'Érétrie.

Dans la mythologie grecque, Antiope (en grec ancien Ἀντιόπη / Antiópê) est une Amazone. Elle est la fille d'Arès et la sœur de Mélanippe, mère d'Hippolyte et probablement d'Orithyie, reines des Amazones. Elle est également la mère d'Hippolyte fils de Thésée.

Sommaire

MytheModifier

Antiope fut l'épouse de Thésée et ainsi la seule Amazone connue pour s'être mariée. De leur union naquit un fils nommé Hippolyte, du même nom que la sœur d'Antiope. Il existe plusieurs versions expliquant sa relation avec Thésée.

Selon une des versions, Thésée, roi d'Athènes et compagnon d'Hercule lors de la bataille de Thémiscyre, durant le neuvième de ses douze travaux, enleva Antiope et la ramena chez lui. Selon Philochore, Hercule donna Antiope à Thésée comme part du butin.

Selon Pausanias le Périégète, Antiope tomba amoureuse de Thésée et quitta volontairement les Amazones.

Les Amazones attaquèrent Athènes afin de sauver Antiope et de récupérer la ceinture d'Hippolyte. Elles connurent la défaite lors d'une bataille près du mont d'Arès. Durant cette bataille, connue sous le nom de bataille d'Attique, Antiope est tuée accidentellement par une Amazone nommée Molpadia, qui à son tour est tuée par Thésée. Les tombes d'Antiope et de Molpadia sont à Athènes.

PostéritéModifier

LittératureModifier

Giovanni Boccaccio cite Antiope dans son ouvrage Sur les femmes célèbres publié en 1374.

En 1749, Anne-Marie du Boccage compose une tragédie, Les Amazones, dont Antiope est l'un des personnages principaux. Sauvée par le héros grec Thésée tombé amoureux d'elle pendant une bataille contre les Amazones, elle en tombe amoureuse à son tour mais se heurte aux lois des Amazones et à sa rivale, la reine Orithye.

PeintureModifier

En 1979, l'artiste féministe américaine Judy Chicago réalise une œuvre intitulée The Dinner Party (Le Dîner festif), aujourd'hui exposée au Brooklyn Museum, où elle inclut Antiope parmi les 1 038 femmes qu'elle y représente. L'œuvre se présente sous la forme d'une table triangulaire de 39 convives (13 par côté), chaque convive étant une femme, figure historique ou mythique. Les noms des 999 autres femmes figurent sur le socle de l'œuvre. Le nom d'Antiope figure sur le socle : elle y est associée aux Amazones, septième convive de l'aile I de la table[1].

CinémaModifier

Antiope apparaît dans le film de super-héroïne américain Wonder Woman, sorti en 2017. Son rôle est joué par Robin Wright.

SourcesModifier

RéférenceModifier