Anne-Sophie de Prusse

duchesse de Prusse et de Mecklenbourg
(Redirigé depuis Anne Sophie de Prusse)

Anne-Sophie de Prusse ( à Königsberg - à Lübz) fut duchesse du Mecklembourg après son mariage avec Jean-Albert Ier de Mecklembourg-Schwerin.

Anne Sophie de Prusse
Image dans Infobox.
Fonction
Duchesse
Titres de noblesse
Duchesse
Duchesse (d)
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
LübzVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Anna Sophie von PreußenVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
Wappen Hohenzollern.svg
blason

BiographieModifier

Elle est la plus âgée et la seule survivante des enfants que le duc Albert de Brandebourg-Ansbach (1490-1568) eu avec sa première femme, Dorothée de Danemark (1504-1547), fille du roi Frédéric Ier de Danemark. De sa mère, elle reçoit une formation approfondie dans le domaine de la naturopathie et de la gynécologie[1].

Elle a épousé le à Wismar le duc Jean-Albert Ier de Mecklembourg-Schwerin (1525-1576). Elle est utilisée comme cadeau dans le conflit qui oppose son nouvel époux à son père, Ulrich de Mecklembourg-Güstrow[2]. À l'occasion de son mariage, le duc Jean-Albert rénove dans un style renaissance le palais Fürstenhof de Wismar pour que le couple puisse s'y installer[3].

Jean-Albert Ier et Anne-Sophie eurent trois fils ; elle est décrite comme une mère aimante[4]. Jean-Albert Ier reste un allié loyal à son beau-père dans Saint-Empire romain germanique ainsi qu'en Livonie. Ce dernier, n'ayant pas de fils survivant tentera à plusieurs reprises de faire de son gendre son héritier et successeur pour le duché de Prusse.

Après la mort de Jean-Albert Ier en 1576, Anne-Sophie se retire à Lübz où elle meurt en 1591. Elle est enterrée dans la cathédrale de Schwerin[5].

DescendanceModifier

Anne-Sophie et son mari eurent trois fils :

AscendanceModifier

BibliographieModifier

  • Karl Friedrich Pauli: Allgemeine preussische Staatsgeschichte, C. P. Francken, 1762, p. 458
  • Dietmar Willoweit, Hans Lemberg: Reiche und Territorien dans Ostmitteleuropa: historische Beziehungen und politische Herrschaftslegitimation, Oldenbourg Wissenschaftsverlag, Munich, 2006, p. 64 f.

RéférencesModifier

  1. Martina Schattkowsky: Witwenschaft in der frühen Neuzeit: fürstliche und adlige Witwen zwischen Fremd- und Selbstbestimmung, Leipziger Universitätsverlag, Leipzig, 2003, p. 207
  2. Karl Friedrich Pauli: Allgemeine preussische Staats-Geschichte, C. P. Francken, 1762, p. 443
  3. Christiane Petri: ADAC Reiseführer Plus Mecklenburg-Vorpommern, ADAC Verlag DE, Munich, 2006, p. 19
  4. Friedrich August von Rudloff: Neuere Geschichte von Mecklenburg, Stiller, 1822, S. 27
  5. (de) « Herzog Johann Albrecht 1 und dessen Gemahlin Anna-Sophia »

Liens externesModifier