Ouvrir le menu principal

André Ventre

architecte en chef des monuments historiques

André Ventre
Présentation
Nom de naissance André Paul Jean Ventre
Naissance
Paris, France
Décès
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Architecte en chef des monuments historiques le 21 mai 1905
Œuvre
Réalisations Tranchée des baïonnettes
Distinctions Officier de la Légion d'honneur

André Ventre est un architecte français né à Paris le [1], et mort dans la même ville le [2].

ParcoursModifier

  • Il est nommé architecte des Monuments historiques en 1905. D'abord chargé de la Saône-et-Loire, entre 1906 et 1915, puis de la Marne et de la Haute-Marne en 1915, il est nommé dans la Meuse en 1917 et de Vincennes. Il va participer à la restauration de la cathédrale de Verdun et des villages alentour. En 1929 il est chargé du déplacement de l'hôtel de Massa des Champs-Élysées au 38 de la rue du Faubourg-Saint-Jacques.
  • Il fut un des architectes de la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, mais son œuvre la plus célèbre reste le monument de la Tranchée des baïonnettes, érigé en 1920 près de Verdun. Pour l'architecture ferroviaire, André Ventre fut partisan du type gare-pont, c'est-à-dire une gare édifiée au-dessus, ou à côté des rails, mais en hauteur, ceci pour permettre aux usagers et au personnel de rejoindre les voies par un hall situé au-dessus des voies[3].
  • Il réalise la décoration de monuments parisiens à l'occasion de funérailles nationales comme celles de Paul Painlevé le à Notre-Dame de Paris et au Panthéon de Paris.
  • Il prend sa retraite en 1941.

RéalisationsModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 11/3518/1874, date et lieu du décès mentionnés en marge de l’acte (consulté le 2 janvier 2013)
  2. Voir l'acte de décès dans la base Léonore.
  3. On retrouve ce type de gare à Limoges, gare de Limoges-Bénédictins et à Rouen, gare de Rouen Rive-droite.
  4. Agence Stéphanie Leclaire Jean-Bernard Bethgnies - Rénovation de la façade de l'Établissement National des Invalides de la Marine
  5. « Ventre, André Paul Jean », base Léonore, ministère français de la Culture

AnnexesModifier