Ouvrir le menu principal

André Chéret

auteur de bande dessinée français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chéret.
André Chéret
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (82 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

André Chéret, né le à Paris, est un dessinateur de bande dessinée français. Il est surtout connu pour avoir créé Rahan en 1969 avec le scénariste Roger Lécureux, série qu'il dessinera jusqu'en 2015.

BiographieModifier

Passionné par le dessin depuis sa plus petite enfance, André Chéret découvre la bande dessinée à travers la lecture des illustrés Tarzan (dans lequel sont parfois publiées des bandes signées Burne Hogarth) et Fillette que lisent ses sœurs et dans lequel il découvre la série Durga Râni, reine des jungles dessinée par Pellos[1].

En 1952, il trouve un emploi dans une imprimerie, puis dans une maison spécialisée dans la publicité pour le cinéma pour laquelle il se perfectionne dans la réalisation des illustrations à la peinture et au lavis, ce qui lui permet de réaliser également des travaux d'illustration pour des revues féminines (Bonnes Soirées, Nous Deux, Intimité…). Au cours de son service militaire en 1958 à Baden-Baden en Allemagne, il réalise des dessins humoristiques et des illustrations publiés dans La Revue des Forces Françaises. C'est dans cette revue qu'il publie sa première bande dessinée[n 1], Nicéphore Dupont[2] ,[3],[1],[4].

C'est à la rédaction de cette revue qu'André Chéret fait la connaissance d'un autre auteur de bandes dessinées et illustrateur, Pierre Koernig[n 2], lequel l'entraîne avec son ami Jean Giraud, qui effectuait également son service militaire, à vendre quelques travaux d'illustrations au cours de leurs permissions à Paris[1],[2].

Grâce à Pierre Koernig, André Chéret publie sa première bande dessinée, sur un scénario de celui-ci, dans le périodique Fripounet et Marisette, un court récit humoristique intitulé Paulo et la furie du rodéo dans le no 21 du [1],[5], mais c'est surtout pour l'hebdomadaire Cœurs vaillants, rebaptisé J2 jeunes en 1963, qu'il travaille, fournissant quantité de récits complets[n 3]entre 1959 et 1964[2],[6].

Parallèlement, André Chéret livre des illustrations et de courtes bandes, toujours en collaboration avec Pierre Koernig, notamment pour L’Avant-garde et réalise également des illustrations de nouvelles[n 4], pour la presse régionale, notamment L’Étonnant Monsieur K. dans Paris Jour en 1960, Les Réfugiés dans La Montagne, Bonne Soirée et Le Progrès en 1961, et Sherlock Holmes dans La Voix du Nord en 1961[1],[2].

Il livre également des illustrations pour Radar, le magazine hebdomadaire français de faits divers des Éditions Nuit et Jour, dont le dessinateur principal est alors Angelo Di Marco, lequel va l’amener à reprendre, à sa suite, dans l’hebdomadaire Mireille, les séries Monica, hôtesse de l’air, dont il dessine dix récits complets de 8 à 10 pages entre et 1963, et Rock l’invincible[n 5],[3],[1],[2],[7].

En , pour les éditions Vaillant, André Chéret reprend le dessin de la série Bob Mallard[n 6]écrite par Jean Sanitas qu’il anime jusqu’en 1969 dans les pages de Vaillant puis de Pif[8].

Pour J2 Jeunes , André Chéret crée ensuite une nouvelle série, Karl[n 7], sur scénario de Jean-Paul Benoît[n 8]qui connaît quatre aventures jusqu’en 1968[9],[1].

Il publie encore quelques récits complets entre 1966 et 1969 dans le magazine Francs Jeux et surtout une adaptation de la série télévisée Vidocq dans Télé Feuilleton[1].

En , dans le premier numéro de Pif Gadget, André Chéret et Roger Lecureux publient le premier épisode de Rahan, une nouvelle série se déroulant dans un monde préhistorique imaginaire qui rencontre un énorme succès et à laquelle André Chéret se consacre presque exclusivement pendant 45 ans. La série est régulièrement présente dans les pages de Pif Gadget jusqu’en 2008 et est ensuite publiée directement en albums par les éditions Lecureux. Une série dérivée, Le Petit Rahan, est publiée en 1994 et 1995 sous forme de cinq albums par les éditions Soleil Productions[2],[3].

A côté de Rahan, André Chéret tente de créer, sans succès, de nouvelles séries. C’est tout d’abord Domino[n 9], écrite par Greg puis poursuivie par Jean Van Hamme à partir du second épisode, publiée entre 1973 et 1981 dans Tintin puis en cinq albums aux éditions du Lombard entre 1979 et 1982, puis Anaël aux yeux d’or, écrite par Serge Broussine sous le pseudonyme de Sacha, qui ne connaît qu’un épisode publié en 1978 dans le périodique Les Visiteurs du mercredi[2].

En 1979, le premier épisode des aventures de Michel Brazier[n 10], sur scénario de Jean-Michel Charlier, est publié dans Spirou. Accaparé par ses autres activités, Charlier n’écrit jamais la suite de l’histoire et ce seul épisode demeure inédit en album jusqu’à sa publication par les éditions Fordis en 2015[10].

Alors qu'il est en différend avec les éditions Vaillant au sujet de la paternité de la création de Rahan et qu'il est écarté par l'éditeur qui confie le dessin de la série à un autre dessinateur, André Chéret doit travailler à l'extérieur des éditions Vaillant. Gavroche, sur scénario de Jean Ollivier d'après Victor Hugo, paraît en album chez Hachette en 1983 après que 20 pages aient été publiées dans Pif Gadget no 531 en 1979, suivi par une biographie de Yannick Noah écrite par Claude Gendrot, publiée dans Le Journal de Mickey puis en album chez Hachette en 1984 sous le titre Il était une fois Yannick Noah. André Chéret participe ensuite à L’Encyclopédie en bandes dessinées pour laquelle il dessine Les Aventures de Protéo[n 11], sur scénario de Jean-Gérard Imbar, dont sept albums sont publiés par les éditions Auzou en 1985 puis de 1996 à 1999, alors qu'il a repris le dessin de Rahan[1], et travaille pour le périodique Judo magazine à partir de 2000 où il publie Kyu! sur scénario d’Emmanuel Charlot, dont un album est publié en 2009 par K.éditions[2],[3].

En 2003 et 2004, André Chéret publie aux Editions Joker deux aventures de Ly Noock[n 12]sur scénario de Michel Rodrigue, puis, en 2007 aux éditions Bamboo, l’adaptation en bande dessinée du documentaire télévisé réalisé par Jacques Malaterre, Le Sacre de l'homme, en 2007 et enfin, en 2009 et 2012, Le Dernier des Mohégans[n 13], sur scénario de Pfm[n 14],[2].

Alors que la suite des aventures de Michel Brazier est annoncée aux éditions Fordis, Christian Godard écrivant la suite du scénario abandonné par Jean-Michel Charlier en 1979, la maladie contraint André Chéret à mettre un terme à sa carrière[n 15],[11].

André Chéret vivait avec son épouse Chantal, qu'il avait rencontrée en 1974 et qu'il avait formée pour devenir la coloriste de ses albums, décédée à l'âge de 66 ans en [12],[13].

Il habite le village de La Ferté-Saint-Cyr dans le Loir-et-Cher, dont il a été conseiller municipal et dont il a créé le logo. En 2017, l'école primaire du village a été baptisée du nom de Rahan[14].

PublicationsModifier

PériodiquesModifier

VaillantModifier

  • 7 histoires à suivre et 35 récits courts de Bob Mallard, avec Sani, 1962-1969.

Cœurs vaillantsModifier

  • 9 récits courts, 1962-1963.

J2 JeunesModifier

  • 8 récits courts, 1963-1966.
  • 3 histoires à suivre de Karl, 1966-1968.

Pif GadgetModifier

  • Une centaine de récits courts de Rahan, avec Roger Lécureux, 1969-1987.
  • 6 récits courts de Bob Mallard, avec Sani, 1969.
  • 11 récits courts de Rahan, seul ou avec Antman, 2004-2008.

TintinModifier

SpirouModifier

Le Journal de MickeyModifier

AlbumsModifier

SériesModifier

RahanModifier

  1. Rahan contre le temps, 1991.
  2. La Mangeuse d'hommes, 1992.
  3. Rahan le tueur, 1993.
  1. Le Mariage de Rahan, 1999.
  2. La Montagne fendue, 2000.
  3. Le Fils de Rahan, 2002.
  4. Les Bêtes folles, 2003.
  5. Le Secret de Solutré, 2004.
  6. La Liane magique, 2005.
  7. Le Combat de Pierrette, 2006.
  8. Le Trésor de Bélesta, 2007.
  9. La Horde des Bannis, 2008.
  10. La Légende de la grotte de Niaux, 2009.
  11. L'Incroyable Romain La Roche, 2010.
  12. Les Fantômes du Mont-Bleu, 2015.
  • Intégrale Vaillant, 42 tomes, 1983-1987.
  • Intégrale Soleil Productions, 28 tomes, 1992-2011.
  • Intégrale Tout Rahan, Soleil, 25 tomes, 1998-2011.
  • Rahan intégrale noir et blanc, Soleil, 10 tomes, 2009-2014.
  • Intégrale Rahan - La Collection, Altaya, 67 tomes, 2011-2013.
  • Nouvelle Intégrale Soleil Productions (50 ème anniversaire), 26 tomes, 2019.

Bob MallardModifier

avec Sani (scénario), éditions Jeunesse et Vacances

  • 6 recueils bimestriels d'histoires courtes, noir et blanc, 1977-1978.

DominoModifier

avec Greg (scénario tome 1) puis Jean Van Hamme (scénario tomes 2 à 5), Le Lombard

  1. Domino, 1979.
  2. Cavalcade pour Domino, 1979.
  3. Domino contre Justicias, 1980.
  4. Les Amours de Domino, 1981.
  5. Domino et les agents secrets, 1982.

L'Encyclopédie en bandes dessinéesModifier

avec Jean-Gérard Imbar (scénario), Editions Philippe Auzou

  1. Super-Greuhu, 1981.
  2. Etat d'urgence, 1981.
  3. Opération disco, 1981.
  4. Extermination, 1981.
  5. Folie & Cie, 1981.
  6. Le Fils des lunes, 1981.
  7. Le Grand Chemin, 1981.
  8. Foresta, 1981.
  9. Péril formX, 1981.
  10. Les Naufrageurs, 1981.
  11. Protéo contre Protéo, 1982.
  12. Le Monstre de la serpentine, 1982.
  13. Bras de fer, 1982.
  14. Maître du monde, 1982.
  15. La dernière métamorphose, 1982.

ProtéoModifier

avec Jean-Gérard Imbar (scénario) et Chantal Chéret (couleurs), Editions Philippe Auzou

  1. Les Bannis - Préhistoire 1, 1985.
  2. Le Dragon du Mont-Tombe - Préhistoire 2, 1985.
  3. Le Sablier de la mort, 1996.
  4. Le Tyran de Lanxian, 1997.
  5. Les Ténébrions de Babylone, 1997.
  6. Le Dieu maudit, 1998.
  7. La Triade rebelle, 1998.

Le Petit RahanModifier

avec Roger Lécureux (scénario) et Chantal Chéret (couleurs), Soleil Productions, coll. « Soleil Junior »

  1. Tome 1, 1994.
  2. Tome 2, 1994.
  3. Tome 3, 1994.
  4. Tome 4, 1995.

Ly-NoockModifier

avec Michel Rodrigue (scénario) et Chantal Chéret (couleurs), Éditions Joker

  1. Félines, 2003.
  2. Guerrières, 2004.

Michel BrazierModifier

avec Jean-Michel Charlier (scénario) et Chantal Chéret (couleurs), Fordis coll. « Patrimoine »

  1. La Machination, 2015

One ShotModifier

Anaël aux yeux d'orModifier

avec Sacha (scénario), Bédésup, 1980.

GavrocheModifier

avec Jean Ollivier (scénario, d'après Victor Hugo) et Chantal Chéret (couleurs), Hachette, 1983.

Il était une fois Yannick NoahModifier

avec Claude Gendrot (scénario) et Chantal Chéret (couleurs), Hachette, 1984.

Le Sacre de l'homme. Homo sapiens invente les civilisationsModifier

avec Loïc Malnati et Jacques Malaterre (scénario), Bamboo Édition, coll. « Angle de vue », 2007.

Le Dernier des MohégansModifier

avec Pfm, Bamboo, Grand Angle

  1. L'Ancêtre, 2009.
  2. L'Ancêtre, reprise du tome 1 et fin de l'histoire, 2012.

Kyu ! Le secret du judoModifier

avec Emmanuel Charlot (scénario), K. éditions, 2009.

Albums collectifsModifier

  • Rocky Luke, Goupil éditeur, 1985.
  • Nous construisons - L'Enfance handicapée dans la cité, Kiwanis International, 1991.
  • Uderzo croqué par ses amis, Soleil Productions, 1996.
  • Chirac dans tous ses états, Pictoris Studio, 1997.
  • Les Filles de Soleil no 19, Soleil Productions, 2014.

PrixModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Il s'agit d'une bande dessinée sans bulles, avec le texte sous les cases, mise en image de l'ouvrage de Jean Burnat C'est Dupont, mon empereur ! mémoires inédits du grenadier Nicéphore Dupont, natif de Melle, Vendée publié en 1954 et contant les aventures d'un grenadier pendant les guerres napoléoniennes.
  2. Né en 1938, Pierre Koernig a travaillé également pendant son service militaire pour une autre revue militaire, Cols bleus avec un autre débutant, Jean Giraud. Alors que Chéret et Giraud connaîtront le succès, Koernig continuera à réaliser des bandes dessinées pour les revues du groupe Vaillant puis des illustrations pour des romans d'anticipation pour Opta ou la revue Casus Belli.
  3. Il s'agit pour la plupart de récits sur des thèmes historiques ou d'actualité, écrits par les scénaristes habituels de Vaillant, notamment Jean-Marie Pélaprat, sous son vrai nom ou sous son pseudonyme Guy Hempay.
  4. Il s'agit de bandes verticales avec textes sous vignettes.
  5. Il s’agit de l’adaptation française d’une série d'aventures britannique située dans l’antiquité romaine vers 60 après J.C., Wulf the Briton, créée en 1956 par Ron Embleton dessinée auparavant par Angelo Di Marco dans les périodiques Hurrah ! puis L’Intrépide 2ème série.
  6. Bob Mallard est un pilote d'avion qui lutte contre crime dans le monde entier au volant de ses appareils favoris
  7. Il s'agit à nouveau des aventures d'un pilote d'avion
  8. pseudonyme de Jean-Paul Gisserot.
  9. Il s'agit d'aventures humoristiques située pendant La Régence dans lesquelles le Chanoine Porphyre forme son jeune neveu Dominique (dit Domino) au métier de justicier.
  10. Michel Brazier est un ancien mercenaire reconverti dans l'agriculture qui exploite une ferme en Afrique qui se trouve contraint de faire sortir des diamants bruts d'une mine protégée comme une forteresse.
  11. Protéo est un androïde qui vit des aventures à travers le temps.
  12. Ly-Noock est une jeune femme qui affronte les Hommes de l'Âge du bronze en recherchant ses origines. Elle se transforme parfois en panthère, sans qu'aucune explication ne soit donnée puisque la série a été arrêtée par l'éditeur après le second tome.
  13. Alors que le chef d'une tribu amérindienne doit inaugurer un casino sur les terres de sa tribu, la découverte du crâne d'un homme blanc assassiné il y a 9 000 an pourrait remettre en cause la légitimité des amérindiens sur leurs terres.
  14. pseudonyme de Pierre-François Mourier.
  15. L'album est finalement dessiné par Mankho et paraît en 2018.

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h et i « Chéret André », sur fantasleria
  2. a b c d e f g h et i Gilles Ratier, « Patrimoine - André Chéret », sur bdzoom,
  3. a b c et d « Chéret André », sur lambiek
  4. « Notice bibliographique - Burnat, Jean », sur bnf
  5. « Fripounet et Marisette n°19 - 21 24 mai 1959 », sur 1001mags
  6. « Chéret dans J2 Jeunes », sur bdoubliees
  7. Michel Denni, « Mireille, un hebdomadaire pour le lectorat juvenile feminin », sur bdzoom.com,
  8. « Bob Mallard », sur bdoubliees.com
  9. « Karl », sur bdoubliees.com
  10. Henri Filippini, « Michel Brazier, petit frère de Rahan ! », sur BD Zoom,
  11. Henri Filippini, « Michel Brazier T2 : enfin! », sur bdzoom,
  12. « Chantal Chéret », sur la-ribambulle.com
  13. « Au revoir Chantal », sur www.rahan.org
  14. « Le fils de Craô s'expose à La Ferté-Saint-Cyr », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  15. Thierry Groensteen et collectif, Primé à Angoulême : 30 ans de bande dessinée à travers le palmarès du festival, Éditions de l'An 2, (ISBN 2-84856-003-7)

Voir aussiModifier