André Bayardelle

administrateur colonial français

Ange Marie Charles André Bayardelle, né le à Basse-Pointe (Martinique) et mort le à Paris[1], est un administrateur colonial français qui fut gouverneur général de l'Afrique-Équatoriale française (AEF).

André Bayardelle
Fonctions
Gouverneur de la Côte française des Somalis
Gouverneur général de l'Afrique-Équatoriale française
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Il est issu d'une famille installée à la Martinique sous Louis XIV.

Membre du cabinet de Gaston Monnerville en 1936, il est secrétaire général de Nouvelle-Calédonie jusqu'en . Il est le premier administrateur colonial à se rallier à la France Libre dès le . Il publie, en , un rapport[2] sur les circonstances du ralliement de la Nouvelle-Calédonie à la France Libre.

Du au , André Bayardelle est gouverneur de la Côte française des Somalis. Nommé par le Comité français de la Libération nationale, il y remplace un gouverneur vichyste après le ralliement du territoire à la France libre.

Gouverneur provisoire de l'AEF le , où il succède à Félix Éboué, il devient le titulaire du poste du au . Il est remplacé par son secrétaire Jean-Louis Marie André Soucadaux. Jean-Hilaire Aubame est son conseiller durant son mandat à la tête de l'AEF.

RéférencesModifier

  1. Martial Sinda, Le messianisme congolais: et ses incidences polítiques : Kimbanguisme, Matsouanisme, autres mouvements, Payot, (lire en ligne), p. 252.
  2. Conclusion du rapport Bayardelle, octobre 1940, Bulletin de la Société des Études Historiques de la Nouvelle-Calédonie no 20, 1974